Accès rapide :

Grèce

Grèce

Dernière mise à jour le: 30 décembre 2013 - Information toujours valide le: 20 avril 2014

Sécurité

Mise en garde aux automobilistes lors de l’embarquement à Patras et Igoumenitsa

Il arrive que certains de nos compatriotes soient interpellés aux ports de Patras et Igoumenitsa lors de leur embarquement sur des ferries pour l’Italie, alors que des immigrants clandestins s’étaient dissimulés à bord de leur véhicule - La prise en charge d’un passager clandestin par un automobiliste, même à son insu, constitue un délit en Grèce et les conducteurs interpellés s’exposent à des sanctions pénales. Il est recommandé aux voyageurs de se montrer vigilants et d’inspecter leur véhicule avant embarquement au départ de ces ports.

Déplacements pédestres

L’attention des piétons est appelée sur les risques d’accident qu’ils peuvent encourir du fait de la conduite dangereuse de certains automobilistes. Une vigilance constante doit être exercée.

Dans la campagne et dans les zones de montagne, il est fréquent de rencontrer des chiens errants qui peuvent se montrer agressifs, en particulier s’ils sont en meute. La vigilance s’impose d’autant plus que de nombreux cas de rage ont été récemment signalés, en particulier dans la partie septentrionale du pays.

Une vigilance particulière est recommandée pour les randonnées dans le massif du Mont Olympe, dont la facilité apparente est trompeuse, notamment en raison des changements météorologiques rapides.

Baignades

Une augmentation des accidents de baignades est constatée depuis plusieurs mois, notamment sur les côtes de la Crète. Plusieurs cas de décès par hydrocution, de noyade ou de disparition en raison de courants marins non signalés, ou du non-respect des consignes de vigilance sur les plages surveillées ont été signalés. Il est dès lors vivement recommandé de se renseigner auprès des autorités locales sur l’état de la mer avant toute baignade, d’autant plus que de nombreuses plages ne sont pas surveillées et ne font l’objet d’aucune signalisation en cas de danger.

Délinquance

Les vols à la tire sont en constante augmentation dans certains quartiers d’Athènes (Monastiraki et Omonia) ainsi que dans les gares de Larissa et de Peleponnisos. Il convient donc de faire preuve de prudence lors des déplacements dans ces lieux et dans les stations de métro à proximité de ces lieux.

Le nombre de cambriolages dans les appartements et les maisons est en progression. Il convient d’être vigilant, des cas de cambriolages de nuit, alors même que les occupants sont présents à leur domicile, ont été signalés.

En cas de vol, il convient de noter qu’une déclaration au commissariat donnera lieu à la remise d’un récépissé sans frais. Dans le cas où la victime souhaite déposer une plainte, cette procédure fera l’objet d’un droit de timbre pour un montant de 100 € payable immédiatement auprès du commissariat, somme éventuellement remboursable au terme de la procédure judiciaire qui sera mise en œuvre. Cette procédure est applicable à tous les dépôts de plainte et fait l’objet d’un reçu.

Manifestations

La Grèce connaît de manière récurrente des manifestations ou des rassemblements. Il convient d’être attentif et de les éviter. Dans la mesure du possible, la date et le lieu de ces événements, s’ils sont connus, sont indiqués sur le site Internet de l’ambassade. Ils se tiennent le plus souvent :

  • pour Athènes, en centre-ville : place Omonia et ses environs, place Syntagma devant le Parlement, Ecole polytechnique, quartier d’Exarchia.
  • Pour Thessalonique : place Aristotelous, avenue Egnatia (quartier universitaire).
Contrôle d’identité

Les voyageurs sont tenus, en cas de contrôle policier, de pouvoir justifier de leur identité. Pour limiter les conséquences d’une perte ou d’un vol de documents, il est recommandé de laisser une copie de son titre de voyage (CNIS ou passeport) à son tour opérateur ou, à défaut, à la réception de l’hôtel. En tout état de cause, il convient de veiller à ce que le numéro du titre de voyage soit relevé par l’hôtelier.

Risque sismique

Le risque sismique est élevé en Grèce. Les tremblements de terre peuvent survenir à tout moment. Le dernier remonte à 1999. En cas de séjour dans le pays, il convient donc de suivre les recommandations de base.

Transports

Transport routier

Le réseau autoroutier vers le sud et vers le nord est en général de bonne qualité. Le taux d’accidents mortels est le plus élevé des pays de l’Union Européenne. En cas d’accident de la circulation mettant en cause un tiers, un constat de police est obligatoire. Attendre la police pour faire le constat, même pour un petit accrochage et même s’il faut attendre longtemps, sinon les assurances ne remboursent pas. Le seul recours est alors d’introduire une action en justice, procédure longue et coûteuse et dont l’issue n’est pas prévisible. S’il y a des victimes, le conducteur étranger peut être gardé à vue puis présenté au tribunal de police qui se chargera de déterminer sa responsabilité. Dans la majorité des cas, il y a lieu de faire appel à un avocat local pour assurer sa défense. Il est donc nécessaire de vérifier les risques couverts par son contrat d’assurance (responsabilité civile, versement d’une caution de garantie et assistance juridique).

Services de location

Il convient d’être vigilant à l’égard des petites agences de location de voitures, de motos et de mobylettes non agréées, en particulier dans les îles. Ces agences ne fournissent pas toujours aux clients des véhicules révisés et offrant toutes les garanties de sécurité. On ne saurait trop recommander aux touristes de bien lire toutes les clauses du contrat d’assurance.

Réseau ferroviaire

Le réseau ferroviaire dessert les principales villes.

Réseau maritime

Réseau maritime très important. Les conditions de sécurité des liaisons par bacs et par ferries sont conformes aux règlements internationaux. Leur fréquence est nombreuse, surtout l’été.

Transport aérien

L’aéroport d’Athènes se caractérise par de fréquents retards, l’espace aérien étant saturé en particulier en période estivale. L’annulation d’un vol charter, par exemple, peut conduire à différer le retour de 24 heures, sans pour autant que les bagages soient restitués aux passagers. Pour les personnes sous traitement médical, prendre la précaution de garder avec soi un stock suffisant de médicaments, de l’ordre de 24 à 48 heures.

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Dès lors que la durée du séjour ne dépasse pas 3 mois (court séjour) les ressortissants français, munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité(*), peuvent séjourner en Grèce sans visa.

Pour de plus amples informations, prendre l’attache d’une représentation diplomatique ou consulaire grecque.

(*)Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-grece.pdf.

Santé

La situation sanitaire est bonne dans l’ensemble. Les villes principales disposent d’un centre de première urgence et de soins mais seules Athènes et Thessalonique sont pourvues d’un équipement médical de haut niveau.

Il faut avoir à l’esprit que les infrastructures sanitaires locales, notamment dans les petites îles, ne sont pas toujours en mesure de gérer les périodes d’affluence. En cas d’accident ou de pathologie grave, la règle appliquée par les autorités est l’évacuation sanitaire vers les grands centres hospitaliers bien équipés. Mais il faut savoir que, compte tenu de la géographie et des aléas climatiques, l’accès à un hôpital disposant d’un plateau technique suffisant peut prendre du temps.

Il est conseillé aux patients suivant un traitement ou sujets à des risques médicaux particuliers d’emporter avec eux les médicaments nécessaires.

Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’information, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Une assurance rapatriement sanitaire est vivement conseillée. Compte tenu du niveau très variable des équipements médicaux hors des grands centres urbains, elle permettra une intervention rapide et efficace, notamment en cas d’incident dans les îles pour faciliter l’évacuation en première urgence vers les infrastructures hospitalières de la capitale.

Paludisme

Quelques cas de paludisme ont été signalés dans le pays notamment dans le sud du Péloponnèse (Laconnie), dans l’est de l’Attique et dans le nord du pays (Xanthi).

Virus du Nil occidental

Des cas d’une maladie virale transmise par les moustiques (virus du Nil occidental) ont été rapportés en 2012. Cette affection d’allure grippale peut, dans quelques rare cas, prendre une forme grave (encéphalite virale). Il est conseillé de recourir aux mesures habituelles de protection contre les moustiques.

Rage

De nombreux cas de rage ont été récemment signalés, véhiculés par des morsures de chiens, en particulier dans la partie septentrionale du pays. En cas de morsure, il est essentiel de laver et désinfecter la plaie soigneusement et de consulter un médecin sans délai.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Us et coutumes

Une tenue correcte est exigée pour la visite des églises. Certains monastères (mont Athos) sont interdits aux femmes.

Législation locale

La loi sanctionne les conducteurs dont le taux d’alcoolémie est supérieur à 0,24 g/l (contravention) et 0,50 gr/l (délit).

Les lois locales sont particulièrement sévères en matière d’usage, de détention et de vente de stupéfiants (drogues douces incluses). Les peines peuvent aller de 3 à 20 ans d’emprisonnement.

Antiquités

En vertu de l’article 20 de la loi 5351/1932, quiconque essaie de faire sortir ou fait sortir des objets antiques de Grèce est passible d’une peine de prison d’un mois à 5 ans et d’une amende élevée.

Le seul fait de posséder une pièce antique expose son détenteur à une poursuite pénale s’il n’a pas déclaré dans un délai de 15 jours l’objet en question aux services archéologiques ou au commissariat le plus proche en précisant le lieu où cette antiquité a été trouvée et la façon dont elle est entrée en sa possession (art. 5 de la loi précitée).

La plongée sous-marine est, par ailleurs, très strictement réglementée, notamment à proximité des sites archéologiques, et des autorisations doivent être dans tous les cas sollicitées auprès des autorités locales.

Divers

La pêche sous-marine et celle effectuée sur le rivage ou à bord d’un bateau est soumise à autorisation auprès des autorités portuaires locales (gardes-côtes). Pour obtenir les autorisations nécessaires, il convient de s’adresser localement à ces dernières.

Climat méditerranéen. En été, les températures peuvent dépasser 40°C.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014