Accès rapide :

Estonie

Estonie

Dernière mise à jour le: 6 mai 2015 - Information toujours valide le: 28 mai 2015

Sécurité

L’Estonie est en règle générale un pays sûr et calme. Mais les touristes, comme ailleurs, restent la cible privilégiée des pickpockets et des voleurs à la tire, notamment dans les lieux fortement touristiques et peuplés (vieux Tallinn, gares, marchés…) et certains quartiers périphériques du centre-ville. Les voyageurs sont invités à respecter les règles élémentaires de vigilance et de sécurité.

Des cas de touristes victimes d’escroquerie dans les établissements nocturnes du centre-ville sont régulièrement rapportés (notes disproportionnées, incitation à la consommation, utilisation frauduleuse de cartes bancaires). Il est préférable d’éviter d’utiliser des cartes de crédit dans ces établissements.

Les visiteurs doivent faire preuve de prudence dans certains quartiers périphériques de la capitale Tallinn : le quartier industriel de Kopli, le quartier de Lasnamaë, les alentours du port et de la gare ferroviaire (en particulier la nuit). Il est également recommandé de faire preuve de discrétion en cas de déplacement dans les villes industrielles telles que Narva, Sillamaë et Kohtla-Järve.

Recommandations

Le nombre de vols croît en proportion de l’augmentation de la fréquentation touristique, de juin à septembre.

Il est conseillé aux visiteurs de suivre les recommandations suivantes :

  • avant de partir, penser à faire des photocopies de ses pièces d’identité et/ou à les conserver, numérisées, dans une boîte mail ou dans un lieu de stockage accessible depuis Internet ;
  • garder avec soi le numéro d’urgence permettant de faire opposition à une carte bancaire volée ou perdue ;
  • répartir son argent et ses cartes de crédit en différentes endroits ;
  • contracter une assurance voyage, assortie d’une garantie de rapatriement, est fortement conseillée ;
  • ne pas faire étalage d’objets précieux.

L’importation et l’exportation ainsi que l’usage, hors contrôle médical, de substances psychotropes sont interdits.

Transports

Infrastructure routière

La qualité du réseau routier est globalement correcte et en constante amélioration. Les principaux axes routiers à 2 voies reliant Tallinn à Tartu, Pärnu ou Narva sont en bon état et demeurent praticables en toutes saisons, même si en hiver le réseau est souvent verglacé et enneigé. Les routes secondaires ne sont en revanche pas toujours asphaltées, ni bien éclairées.

En période hivernale, les pneus spéciaux (pneus neige ou à clous) sont autorisés du 15 octobre au 31 mars, mais obligatoires du 1er décembre au 1er mars. Il est interdit de présenter un taux d’alcoolémie positif au volant, quel que soit le taux. Le port de la ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière du véhicule est obligatoire. Sauf indication contraire, la vitesse maximale autorisée sur route est de 90 km/h et en agglomération de 50 km/h. L’allumage des phares est obligatoire en journée en toutes saisons. Le téléphone mobile n’est autorisé au volant qu’avec l’utilisation d’un kit "mains libres".

La carte internationale d’assurance, dite « carte verte » est indispensable pour conduire un véhicule assuré en France (vérifier que l’Estonie figure bien sur la liste des pays autorisés). Un permis de conduire international n’étant plus nécessaire depuis l’entrée de l’Estonie dans l’Union européenne, un permis de conduire français en cours de validité suffit. L’original de la carte grise du véhicule « certificat d’immatriculation » est exigé à l’entrée du territoire estonien.

Réseau ferroviaire et autocars

Les chemins de fer sont peu modernes, lents et inconfortables. Le réseau des autocars est quant à lui sûr et régulier (des lignes quotidiennes multiples relient entre elles toutes les principales localités du pays).

Utilisation des taxis

Privilégier les compagnies de taxi bien identifiées, notamment le soir ou la nuit.

Transport aérien

Des liaisons aériennes intérieures peu fréquentes sont assurées avec Tartu, Saaremaa et Hiiumaa.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/co…

Entrée / Séjour

Court séjour

Pour un séjour d’une durée maximale de 3 mois, les ressortissants français peuvent se rendre en Estonie en possession d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

NB : Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera. En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité. Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/inte…

Long séjour

http://www.ambafrance-ee.org/Sejour…

Santé

Avant le départ

Il est fortement conseillé de souscrire une assurance voyage auprès d’une compagnie d’assistance qui garantit la prise en charge des frais médicaux et le rapatriement sanitaire, et de se munir de la carte européenne d’assurance maladie (à demander à la caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ) : http://www.ameli.fr/assures/droits-…

L’importation et l’exportation ainsi que l’usage, hors contrôle médical, de substances psychotropes sont interdits.

Vaccinations

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est conseillée. Toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal de l’enfant en France sont vivement recommandées (BCG, hépatite B, rougeole-oreillons-rubéole).

Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B, rage ou encore encéphalite à tiques d’Europe centrale. Demandez conseil à votre médecin.

Prévention des maladies transmises par les piqûres d’insectes

Il est recommandé de se couvrir soigneusement (bras, jambes et pied) lors des promenades dans les sous-bois et, au retour, d’inspecter entièrement les vêtements et la peau, afin notamment de repérer une morsure de tique.

* Encéphalite à tiques d’Europe centrale
Chaque année, on signale plus de 150 cas d’encéphalites à tiques dans le pays. La vaccination peut vous être conseillée par votre médecin.
* Borréliose à tiques (ou maladie de Lyme)
Il s’agit d’une maladie bactérienne, transmise, elle aussi, par les morsures de tiques. A la différence de l’encéphalite à tiques d’Europe centrale, il n’existe pas de vaccination préventive.
Les symptômes de cette maladie sont très variés et peu caractéristiques (fièvre, maux de tête, douleurs dans les articulations et les muscles, éruptions cutanées). Aussi, il est conseillé de consulter un médecin en cas de doute. Dans certains cas, un traitement antibiotique pourra être proposé.

Si une tique est détectée : ne jamais l’enlever soi-même avec les doigts. Il est recommandé de se munir d’une pince à tique (entre 7 et 9 € dans les pharmacies françaises). Dans le cas contraire, se rendre directement dans la pharmacie la plus proche, et prendre rendez-vous avec un médecin.

Schéma pour enlever la tique avec la pince :

Hygiène alimentaire

L’eau du robinet est potable, mais il est recommandé de la filtrer ou de la faire bouillir avant de la boire. D’une manière générale, évitez la consommation d’aliments (poisson, viande) insuffisamment cuits. Certains aliments (fruits, légumes, laitages…) contiennent peu de conservateurs (risques de moisissure).

VIH - Sida

Prévalence non négligeable du VIH - sida. Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques conseils

La qualité des soins est bonne dans l’ensemble et les médicaments des grandes firmes pharmaceutiques sont disponibles. A noter que très peu de médecins acceptent d’effectuer des visites à domicile. Il existe un service d’urgence dans les grands hôpitaux accessible en contactant le numéro « 112 ».

Infos utiles

Le climat septentrional est tempéré à tendance fraîche et humide. Les hivers sont plutôt rigoureux et marqués par une faible luminosité. En août et septembre, les précipitations peuvent être abondantes et au printemps plus légères.

Législation locale

L’importation et l’exportation ainsi que l’usage, hors contrôle médical, de substances psychotropes sont interdits.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015