Accès rapide :

Cybercriminalité

Cybercriminalité

Arnaques sur internet

Vous pouvez être invité à diffuser des données personnelles en réponse à des courriers électroniques envoyés, en apparence, par des organismes officiels.

Dans tous les cas :

- ne communiquez jamais de données sensibles (numéro de carte bancaire, mot de passe) en cliquant sur un lien envoyé par courrier électronique ;

- partez toujours de la page d’accueil d’un site pour accéder aux autres pages, notamment celles où sont demandées des identifiants ;

- contactez directement vos interlocuteurs habituels au sein de l’organisme en question ;

- n’envoyez pas de photographies.

Certaines personnes à l’étranger peuvent tenter d’abuser de votre générosité sur internet. Si un contact vous demande une aide, même dans une situation présentée comme désespérée, n’envoyez jamais d’argent à une personne que vous n’avez jamais rencontrée physiquement. Cette recommandation vaut également pour des personnes avec lesquelles vous aurez correspondu sur des sites de rencontre.

Les ambassades et consulats de France sont en mesure de vérifier si des ressortissants français ont été arrêtés et sont détenus par les autorités locales : ne répondez donc pas à des demandes d’aide financière émanant de personnes déclarant faire face à des difficultés judiciaires sans procéder à un contrôle préalable auprès des représentations françaises à l’étranger. Le cas échéant, invitez-les à s’adresser aux autorités consulaires françaises pour bénéficier de la protection consulaire prévue par les Conventions de Vienne.

A l’occasion du déplacement de l’un de vos proches à l’étranger, des malfaiteurs peuvent simuler un enlèvement : dans des régions isolées, ils recueillent des informations sur un Français de passage aisément repéré, puis profitent d’une interruption des communications entre l’intéressé et sa famille pour se faire passer pour les auteurs d’un enlèvement. Si vous êtes contacté par une personne déclarant avoir enlevé un de vos proches, alertez le Centre de crise ou la représentation française sur place.

Précautions avant et pendant un séjour à l’étranger

L’emploi de téléphones mobiles, d’ordinateurs portables et d’assistants personnels a favorisé le transport et l’échange de données personnelles ou professionnelles.
Parmi ces informations, certaines peuvent présenter une sensibilité importante, en particulier dans la cadre de missions à l’étranger pour le compte d’une entreprise.

L’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) a élaboré un guide qui présente des règles simples à mettre en œuvre pour réduire de tels risques et protéger vos données informatiques lors de vos déplacements à l’étranger.

- Consulter le passeport de conseils aux voyageurs (site de l’ANSSI)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014