Accès rapide :

Entrée / Séjour

Court séjour

Les ressortissants français sont dispensés de visa pour un séjour touristique en Turquie ne dépassant pas 90 jours sur une période de 180 jours, que le séjour soit continu ou fractionné. Ils doivent être munis d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport individuel dont la durée de validité dépasse d’au moins 90 jours la date de l’entrée en Turquie.

Les autorités turques ne reconnaissant pas la prorogation de 5 ans de la durée de validité des cartes nationales d’identité françaises délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 (pour lesquelles cette modification ne peut être matérialisée sur le document plastifié), les voyageurs qui utiliseraient une carte nationale d’identité portant une date de fin de validité dépassée ne seront pas admis en Turquie. Par conséquent, les Français qui envisagent de voyager avec leur carte nationalité d’identité doivent, pour être autorisés à entrer sur le territoire turc, s’assurer que la date de validité indiquée au verso de ce document dépasse d’au moins 90 jours la date de l’entrée en Turquie.

Un passeport périmé, utilisé comme document de voyage, ne permet pas à son titulaire d’être admis sur le territoire turc. Comme indiqué plus haut, la durée de validité du passeport doit dépasser d’au moins 90 jours la date de l’entrée en Turquie.

Par ailleurs, afin d’éviter tout problème d’entrée ou de sortie du territoire turc, les mineurs voyageant non-accompagnés par leurs parents :

  • doivent être munis d’un passeport dont la durée de validité devra dépasser d’au moins 90 jours la date de l’entrée en Turquie.
  • doivent être munis, à défaut de passeport, d’une carte nationale d’identité dont la durée de validité devra dépasser d’au moins 90 jours la date de l’entrée en Turquie, d’une part, et d’une autorisation de voyage établie sous seing privé par le(s) parent(s) et comportant une signature légalisée ou, en cas de voyage scolaire, d’une attestation délivrée par le chef d’établissement, d’autre part.

En outre, en prévision de leur retour en France, nos compatriotes binationaux veilleront également à se munir d’un document de voyage français (passeport ou carte nationale d’identité) en cours de validité.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014