Accès rapide :

Transports

Infrastructures routières

Le réseau routier est, en général, en mauvais état, mais les principaux axes routiers demeurent praticables. L’approvisionnement en carburant ne soulève pas de problèmes particuliers (prévoir toutefois une réserve en cas de longs trajets).

Risques majeurs sur les routes :

- Les accidents dus à la vitesse excessive des chauffeurs d’autobus et de camions et au mauvais entretien de leurs véhicules.

Réseau ferroviaire

Deux compagnies de transport ferroviaire exploitent le réseau ferré : Tazara et Tanzania Railway Corporation.

La ligne Tazara relie Dar-Es-Salaam à la gare de New Kapiri Mposhi en Zambie. Une correspondance par bus est ensuite assurée jusqu’à Lusaka. Cette ligne fonctionne malgré des problèmes techniques fréquents.
Au vu des conditions de maintenance très insuffisantes des autres lignes, exploitées par Tanzanian Railway Corporation, il n’est pas conseillé d’utiliser ce moyen de transport.

Réseau maritime

La plus grande prudence est à observer lors des déplacements par ferry qui sont souvent surchargés.

Seules les navettes régulières, par catamaran de la dernière génération (bateaux "Kilimandjaro" et suivants), entre Dar-Es-Salaam et StoneTown (capitale de l’île de Zanzibar) offrent un état de sécurité satisfaisant.

Les autres liaisons maritimes notamment entre Zanzibar et Pemba, entre Tanga et Pemba ou entre Mafia et le continent sont peu fiables comme en témoigne le naufrage du « MV Spice Islander » au large de Zanzibar en septembre 2011 et celui du « MV Skagit/Kalama » en juillet 2012.

Transport lacustre

Les lignes régulières sur les lacs Victoria, Tanganyika et Malawi (toujours appelé Nyassa en Tanzanie) sont également peu fiables et ne sont pas recommandées. D’ailleurs, depuis un naufrage en 1996 sur le lac Victoria, il est impossible d’aller de Tanzanie en Ouganda (Mwanza - Port Bell) ; seule la liaison entre Mwanza et Bukoba en Tanzanie est assurée.

Transport aérien

Liaisons aériennes intérieures nombreuses. Horaires parfois aléatoires. Il n’a pas pu être établi avec certitude que les procédures de maintenance des avions de tourisme des petites compagnies aériennes soient scrupuleusement respectées. Se renseigner avant de les emprunter.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014