Accès rapide :

Sécurité

Recommandations

Il est conseillé de ne pas prendre la route de nuit en dehors des agglomérations.

En raison de difficultés d’orientation et des dangers propres à la forêt amazonienne, les voyages dans l’intérieur du pays (forêt et fleuve) doivent impérativement se faire en compagnie de guides locaux, d’autant que la présence d’activités d’orpaillage illégales représentent un facteur de risque supplémentaire.

La délinquance urbaine (Paramaribo, Albina notamment) doit dicter une certaine prudence. Il est ainsi recommandé de ne pas circuler, de nuit, dans les quartiers non touristiques et de façon générale, de ne pas porter bijoux et objets de valeur de façon ostensible.

Les guest-houses et hôtels bon marché sont parfois le lieu de cambriolages, qui sont nombreux et fréquents au Suriname, notamment à Paramaribo.

La prudence est particulièrement recommandée dans la région d’Albina, et notamment sur la berge lors de l’arrivée du bac international ou des pirogues assurant la traversée du fleuve Maroni.

Actes de piraterie

Une recrudescence des actes de piraterie, parfois violents, ayant été rapportée dans les eaux proches de la frontière avec le Guyana, il est déconseillé, sauf raison impérative, d’y naviguer.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014