Accès rapide :

Dernière mise à jour le : 14 mars 2016 - Information toujours valide le : 30 septembre 2016

Sécurité

Recommandations générales

Les accidents de montagne qui se produisent régulièrement, appellent une fois de plus à la prudence lors de telles expéditions.

Les visiteurs doivent rester attentifs à l’existence d’une petite délinquance (vols) dans les gares, les aéroports et les transports publics des grandes agglomérations.

D’une manière générale, l’attention des visiteurs peut aussi être appelée sur le respect nécessaire de la réglementation et des usages locaux (code de la route).

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Pour entrer sur le territoire suisse, les ressortissants français doivent être munis d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Les cartes nationales d’identité (CNI) délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises et par les autorités suisses comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-suisse.pdf

Les mineurs qui voyagent avec leurs parents doivent être munis d’une pièce d’identité individuelle (passeport ou carte nationale d’identité). Le livret de famille n’est pas un titre de voyage. S’ils voyagent seuls, les mineurs doivent avoir un passeport individuel en cours de validité ou une carte nationale d’identité accompagnée d’une autorisation parentale.

Les ressortissants français faisant escale dans les aéroports internationaux de Suisse pour des destinations hors espace économique européen peuvent cependant être amenés à présenter, avant l’embarquement, un passeport dont la validité doit être, selon les cas, supérieure de 3 ou 6 mois à la date de retour prévue.

Il est en tout état de cause conseillé de se renseigner sur les conditions imposées par le pays de destination finale du voyage.

Aucun vaccin n’est recommandé ou exigé pour l’accès au territoire suisse.

Les ressortissants français qui souhaitent effectuer un séjour de plus de trois mois en Suisse doivent prendre l’attache de l’Office cantonal chargé des étrangers du canton dans lequel ils envisagent de s’établir.

Les autorités suisses signalent toujours au niveau national et international (fichier SIS) les références des documents déclarés perdus ou volés.
La perte ou le vol d’un titre de voyage ou document d’identité entraîne automatiquement son invalidité. Un tel document, s’il est retrouvé, ne doit jamais être réutilisé sous peine de sérieux désagréments

Santé

Recommandations générales

En Suisse, les frais d’intervention et de mission des services de secours d’urgence (équivalent du SAMU, secours en montagne…) qui ne sont pas couverts en tout ou partie par les caisses maladie ou les contrats d’assurance accident sont à la charge des personnes secourues. Ces frais peuvent être élevés (plusieurs milliers d’euros). Il est conseillé de prendre une assurance accident et rapatriement, et de vérifier les risques couverts par la police d’assurance.

Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’information, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Le site de l’ambassade de France en Suisse renvoie dans sa rubrique "grippe aviaire" directement aux dernières consignes en vigueur sur le territoire helvétique.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Législation locale

Le taux d’alcoolémie maximum admis au volant est de 0,5 g/l.

Le trafic de stupéfiants est sévèrement réprimé.

Les délits de mœurs sont punis même si le délit s’est produit dans un autre pays.

Infrastructure routière

Une vignette de 40 CHF (environ 25€) est obligatoire pour circuler sur toutes les autoroutes suisses. Elle est disponible aux postes frontières, bureaux de poste, commissariats. Il est impératif d’utiliser des pneus neige dès que le temps l’exige.

En cas d’accident, prévenir la police.

L’assurance automobile est obligatoire. Il vaut mieux contracter une police d’assurance de qualité compte tenu du coût élevé des réparations des véhicules.

La vitesse est limitée à 120 km/h sur autoroute, 80 km/h sur les routes principales et 50 km/h dans les localités. Les contrôles radar sont fréquents et très sévères. Le retrait de permis est d’usage lorsque le dépassement est supérieur à 25 km/h (30 km/h sur autoroute).

Les amendes sont par ailleurs élevées : 120 francs (79€) pour un stationnement sur un passage piéton, 250 francs (164 euros) pour un dépassement de 11 à 15 km/h de la vitesse autorisée dans une localité, 680 francs (442 euros) pour un dépassement de 30 km/h de la vitesse autorisée sur autoroute, et 60 francs (39 euros) pour un défaut de port de ceinture de sécurité.

En ce qui concerne les caravanes et camping-cars, il est conseillé de stationner sur les terrains de camping ou les endroits prévus à cet effet. Le poids remorquable admissible de ces véhicules doit être inscrit sur le permis de circulation.

Vitesse maximale autorisée avec caravane ou remorque sur tout le réseau, autoroutes comprises :

  • jusqu’à une tonne : 80 km/h,
  • plus d’une tonne : 60 km/h.

Il est préférable d’éviter les cols alpins et d’emprunter les routes ouvertes aux véhicules de 2,5 m de large (largeur maximale autorisée).

Routes interdites aux caravanes et aux remorques légères : cols du Klausen, du Nufeenen, du Schelten et du Weissenstein, accès au Burgenstock, Diemtigtal. Dans certaines vallées du Valais, limitation du poids des caravanes à 1,5 tonne.

Réseau ferroviaire

Il est bien développé dans tout le pays et permet de se rendre partout dans d’excellentes conditions de sécurité et de ponctualité.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

La Suisse appartenant à l’espace Schengen, les ressortissants Français ou d’un État membre de l’Union européenne, quel que soit l’objet de leur visite, ne sont pas soumis à l’obligation de visa pour les séjours de moins de 3 mois.

Ils sont admis sur le territoire Suisse sur présentation d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité pour la durée du séjour.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Entrée/Séjour de la présente fiche.

Données économiques

Avec une population de 8 millions d’habitants, le PIB du pays a crû de 1,3% par an entre 2009 et 2014.

La Suisse est le 9 ème client de la France et son 23 ème excédent. La France a exporté vers la Suisse 12 935 millions d’euros de biens en 2014. Les exportations ont augmenté de 5% par an entre 2009 et 2014. Le solde commercial de la France avec le pays s’établit à 441 millions d’euros.

La Suisse est l’une des économies les plus prospères de l’Europe, fortement spécialisée dans les produits à haute valeur ajoutée.

1300 entreprises du pays sont implantées en France.

La Direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère des Affaires étrangères et du Développement international vous propose de consulter la fiche repères économiques Suisse.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique de Berne
Adresse : Schosshaldenstrasse 46
CH-3006 BERNE – SUISSE
Tél : +41 31 380 17 15
Télécopie : +41 31 380 17 18
Courriel : berne@dgtresor.gouv.fr

  • Business France

Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires.

Business France - Suisse
Pfingstweidstrasse, 60
CH- 8005 Zurich
Suisse
Tel : +41 442791551
Email : zurich@businessfrance.fr

Fabrice LELOUVIER (Directeur Pays)

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Président de section : Stéphane SCHNEIDER - +41 58 800 4428 (société Bouygues E&S FM Suisse SA)

Annuaire pour la Suisse.

  • CCI

Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) Françaises à l’International sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32.000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de Commerce et d’Industrie France Suisse (CFSCI)
Adresse : 5, Route de Chêne - Case Postale 6298 CH - 1211 GENEVE 6
Tél : +41 22 849 05 70
Email : info@cfsci.ch
Site internet : www.ccifs.ch

  • Atout France

http://atout-france.fr/notre-reseau/suisse

  • Sopexa

http://www.sopexa.com/fr/agence/deutschland

  • FMI

Sites internet :

La Suisse et le FMI.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016