Accès rapide :

Sécurité

Avertissement : les déplacements dans la capitale sud-soudanaise, excepté pour raison professionnelle, sont déconseillés du fait de l’insécurité, de la hausse de la criminalité, de l’absence de services de soins satisfaisants et des arrestations arbitraires par les forces de sécurité.
Zones formellement déconseillées

Excepté la capitale sud soudanaise, l’ensemble du territoire sud-soudanais est formellement déconseillé.

En effet, il est constaté une forte hausse de la criminalité sur les axes routiers et des tensions entre les communautés avec de nouveaux foyers de violence et de combats dans le Central Equatoria, Wau et dans les environs de cette localité et le Bahr El Ghazal.

Par ailleurs, les états de l’Unité, du Haut-Nil, du Jonglei, le Nord de l’Etat du Warab et les Etats de l’Equatoria oriental et occidental sont toujours formellement déconseillés ainsi que les zones proches des frontières de la République centrafricaine (RCA) et de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi que la frontière avec le Kenya.

Zones déconseillées sauf raison impérative

Les déplacements à Djouba sont déconseillés sauf raison strictement impérative.

Par ailleurs, il est recommandé de se déplacer en véhicules motorisés (les deux roues sont à exclure) et d’éviter tout déplacement de nuit où les accidents de la route sont nombreux et les incidents fréquents. De plus en plus d’individus armés arrêtent les véhicules de jour comme de nuit pour rançonner leurs occupants. Les nombreux checkpoints mis en place à la nuit tombée peuvent à tout moment dégénérer (menaces, extorsions diverses…).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016