Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière
  • Le Soudan du Sud ne compte qu’une cinquantaine de kilomètres de routes asphaltés, uniquement à Djouba. Le réseau routier se limite à des pistes, dangereuses et souvent impraticables pendant la saison des pluies.
  • Comme au Soudan, la conduite est à droite mais la priorité à gauche. Il est interdit de circuler sans ceinture de sécurité, de téléphoner au volant et de rouler sans assurance.
  • Des voitures-taxis sont proposées à un tarif de 30 SSP (South Sudanese Pound environ 8€) par trajet en moyenne. Par ailleurs certaines compagnies offrent, à des tarifs très élevés (de 150 à 300 dollars par jour), des véhicules de location avec chauffeur. Les transports publics, relativement bon marché, n’offrent cependant aucune garantie sur le plan des horaires comme de la sécurité. L’usage des motos-taxis ("boda-boda") est formellement déconseillé.

    Infrastructure ferroviaire

Le réseau ferroviaire est inexistant au Soudan du Sud.

Transport aérien

Le Soudan du Sud est desservi par les compagnies Air Uganda (depuis Kampala), Kenya Airways, Jetlink, 540 Airways et 748 Airlines (depuis Nairobi) et Ethiopian Airlines (depuis Addis Abeba), ainsi que, pour les vols intérieurs et les vols à destination du Soudan du Nord, des compagnies comme Marsland, Sudan Airways, Tarco Air et Sun Air, qui figurent toutes sur la "liste noire européenne".


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014