Accès rapide :

Entrée / Séjour

Conditions d’entrée et de séjour des ressortissants français

Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa quelle que soit la durée de leur séjour en Slovénie. En revanche, ils doivent obligatoirement être en possession d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Ces conditions s’appliquent également aux mineurs (un simple livret de famille ne suffit donc pas).

Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-slovenie.pdf.

Dans certains cas, la législation slovène peut prévoir de lourdes amendes pour tout ressortissant européen qui voyagerait avec un titre d’identité ou de voyage périmé et une amende allant de 250 à 500€ en cas d’absence totale de document d’identité. Ces sanctions sont effectivement appliquées.

Formalités de séjour

a - Séjour à l’hôtel ou au camping : la structure d’accueil se charge des formalités de déclaration du séjour temporaire auprès des autorités slovènes ;

b - Séjour chez des amis, de la famille, pour une durée inférieure à 90 jours : il est obligatoire de signaler sa présence au poste de police le plus proche dans un délai de 3 jours à compter de son arrivée en Slovénie. Au-delà, le contrevenant s’expose à une contravention de 400 euros, sanction de plus en plus appliquée. L’hébergeant doit accompagner le voyageur au poste de police pour effectuer cet enregistrement.
Il est également obligatoire de signaler au poste de police tout changement d’adresse ainsi que son départ définitif du pays.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014