Accès rapide :

Slovénie

Slovénie

Dernière mise à jour le: 3 juin 2014 - Information toujours valide le: 18 décembre 2014

Sécurité

La criminalité de droit commun reste faible en Slovénie. Néanmoins, il est conseillé aux Français d’appliquer les mesures de vigilance normale (fermer les véhicules en ne laissant rien d’apparent, éviter de porter sur soi de grosses sommes d’argent, garder ses bagages près de soi, conserver sur soi son passeport ou sa carte d’identité…).

Randonnées et promenades en forêt

La très grande fragilité du couvert forestier suite aux pluies verglaçantes qui se sont abattues en février 2014 induit un risque de chutes de branches d’arbres sur l’ensemble du territoire slovène, à l’exception de la bande littorale. Au vu des risques existants, certains secteurs forestiers sont toujours interdits d’accès sous peine d’amende.

Il est recommandé aux promeneurs de faire preuve de précaution et de respecter scrupuleusement les éventuelles restrictions d’accès.

Risque sismique

Certaines régions du pays se trouvent dans une zone d’activité sismique :

  • la région de la Rivière Soča (et la Furnalie italienne), région la plus sensible (ouest du pays) ;
  • la région de Ljubljana ;
  • la région de Krško, Brežice (sud-est du pays).

Si vous devez séjourner dans une zone sismique, les recommandations de base sont de rigueur.

Le ministère slovène de la Défense, Département de la protection civile, propose (en anglais) des conseils sur la conduite à tenir en cas de catastrophe (séisme, avalanche, incendie, inondation, accident nucléaire, etc.). Ces fiches sont disponibles sous l’intitulé Instructions for citizens.

Détention de substances médicamenteuses sur le territoire slovène

Depuis 2000, la loi slovène précise les catégories de médicaments et de stupéfiants dont la détention est interdite. Ce texte définit trois catégories de produits :

  • groupe 1 : héroïne, cannabis et divers autres produits stupéfiants ;
  • groupe 2 : amphétamines, cocaïne, méthadone et autres ;
  • groupe 3 : produits hypnotiques et anxiolytiques.

L’article 19 de cette loi sur la production et le transport de stupéfiants prévoit que les détenteurs des produits des groupes 2 et 3 doivent être en mesure de présenter un certificat médical ou une ordonnance en cas de franchissement de la frontière. Sans présentation de ces justificatifs, les détenteurs de produits des groupes 2 et 3 pourront se voir infliger une amende allant d’environ 200 à 625 € et jusqu’à 30 jours de prison. En cas de paiement immédiat, l’amende pourra être divisée par deux. Les ressortissants français de passage en Slovénie sont invités à se munir de l’ordonnance de leur médecin lorsqu’ils sont en possession de tels médicaments.

Transports

Infrastructure routière

Une vignette est obligatoire pour circuler sur les autoroutes et voies rapides de Slovénie (y compris sur le périphérique de Ljubljana) pour tout véhicule dont la charge autorisée ne dépasse pas 3,5 tonnes, y compris les deux-roues. Cette vignette doit être collée sur le pare-brise. Les tarifs 2013-2014 pour une voiture se présentent comme suit : 15€ pour une vignette hebdomadaire, 30 € pour une vignette mensuelle et 110 € pour une vignette annuelle, avec une validité allant du 1er décembre de l’année précédente jusqu’au 31 janvier de l’année suivante - soit une durée de 14 mois.
Toute personne circulant sans vignette valide est systématiquement punie d’une amende pouvant varier de 300 à 800€. Les véhicules identifiables comme camionnette ou minibus de moins de 3,5 tonnes font désormais l’objet d’une tarification distincte des autres véhicules.

En outre, la législation locale autorise les agents de la DARS (société gérant les autoroutes slovènes) à confisquer tous les documents des contrevenants (carte nationale d’identité, passeport, carte grise du véhicule, permis de conduire) jusqu’à ce que l’amende soit payée. Il est fortement conseillé aux voyageurs d’acheter la vignette avant de pénétrer sur le territoire slovène : en effet, la vignette est en vente dans les pays limitrophes, Italie, Croatie et Autriche, dans les stations services des autoroutes.
En revanche, les chauffeurs de poids lourds, autobus et autres véhicules dépassant les 3,5 tonnes pourront continuer à utiliser les moyens actuels de paiement (en liquide, par carte bancaire ou la carte Transporter de la Direction des Autoroutes de Slovénie), en empruntant les voies latérales des postes de péage.

L’état du réseau routier est satisfaisant et les conditions de circulation sont bonnes. La conduite des automobilistes locaux peut être dangereuse, surtout en dehors des autoroutes.

Les informations relatives aux conditions de circulation sont régulièrement mises à jour en anglais sur le site du Centre d’Information Routière et disponibles au numéro de téléphone 1970.

Informations complémentaires disponibles sur le site de la société de gestion des routes ainsi que sur le site de l’automobile-club de Slovénie.

Limitations de vitesse :

  • agglomération : 50 km/h
  • hors agglomération : 90 km/h
  • autoroutes : 130 km/h

Les informations relatives aux limitations de vitesse ainsi qu’aux règles du code de la route sont disponibles en français sur le site internet de l’Office du Tourisme Slovène.

Le passage au feu orange est passible d’une amende. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers, de même que la circulation avec les feux de position allumés, y compris durant la journée.

Lors d’une interpellation par la police, attendre les policiers dans la voiture. Le taux d’alcoolémie maximal autorisé est de 0,5 mg.

Lors d’un accident de la route, il est préférable d’appeler la police (113). A la suite d’une panne ou d’un accident mineur, appeler AMZS (automobile club de Slovénie) au 1987.

Les policiers slovènes ne sont plus autorisés à percevoir les amendes dues à des infractions au code de la route, sauf dans le cas où le contrevenant "n’est pas résident en Slovénie". Si le contrevenant "de passage en Slovénie" n’est pas en mesure ou refuse de payer l’amende, le policier est autorisé à lui confisquer provisoirement son titre de voyage. Ce document, joint au procès-verbal, sera adressé au juge des infractions compétent qui décidera de la suite de la procédure.

Réseau ferroviaire

Satisfaisant, la durée des voyages est assez longue.
Transport aérien

Il n’y a pas de réseau aérien intérieur. La compagnie aérienne nationale est Adria Airways (www.adria.si). Elle organise des vols vers la plupart des villes européennes. La Slovénie compte deux aéroports desservis toute l’année par des vols internationaux : Ljubljana (www.lju-airport.si) et Maribor (www.maribor-airport.si).

Des vols quotidiens entre Paris et Ljubljana sont effectués par Air France et 5 jours sur 7 par Adria Airways.

Entrée / Séjour

Conditions d’entrée et de séjour des ressortissants français

Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa quelle que soit la durée de leur séjour en Slovénie. En revanche, ils doivent obligatoirement être en possession d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Ces conditions s’appliquent également aux mineurs (un simple livret de famille ne suffit donc pas).

Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-slovenie.pdf.

Dans certains cas, la législation slovène peut prévoir de lourdes amendes pour tout ressortissant européen qui voyagerait avec un titre d’identité ou de voyage périmé et une amende allant de 250 à 500€ en cas d’absence totale de document d’identité. Ces sanctions sont effectivement appliquées.

Formalités de séjour

a - Séjour à l’hôtel ou au camping : la structure d’accueil se charge des formalités de déclaration du séjour temporaire auprès des autorités slovènes ;

b - Séjour chez des amis, de la famille, pour une durée inférieure à 90 jours : il est obligatoire de signaler sa présence au poste de police le plus proche dans un délai de 3 jours à compter de son arrivée en Slovénie. Au-delà, le contrevenant s’expose à une contravention de 400 euros, sanction de plus en plus appliquée. L’hébergeant doit accompagner le voyageur au poste de police pour effectuer cet enregistrement. Il est également obligatoire de signaler au poste de police tout changement d’adresse ainsi que son départ définitif du pays.

Santé

Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à sa caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’information, consulter le site de l’Assurance Maladie en ligne. Avant le départ, consulter son médecin traitant et contracter une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Vaccinations

Aucune vaccination n’est obligatoire. Pour autant, un déplacement en Slovénie peut être l’occasion de mettre à jour les vaccinations usuelles, en particulier la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite +/- coqueluche.

La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée. Pour les voyages itinérants la vaccination contre la fièvre typhoïde peut être proposée.

Enfin, selon les lieux fréquentés et la durée du séjour, la vaccination préventive contre l’encéphalite à tique d’Europe centrale pourra être conseillée, en particulier pour les séjours en zone forestière.

Dans tous les cas, il convient prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

Grippe aviaire

Pour des informations détaillées sur le risque de grippe aviaire, se reporter à la fiche « Risques sanitaires » du présent site.

Quelques règles simples
  • ne pas caresser les animaux rencontrés
  • veiller à sa sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto)
  • emporter dans ses bagages les traitements habituellement suivis.
VIH - Sida

Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage et d’éviter les comportements à risque.

Pas de cliniques ou d’hôpitaux privés, à l’exception du "Centre Chirurgical de Rozna Dolina". Lors d’une urgence nécessitant une intervention chirurgicale même bénigne, s’adresser aux services d’urgence des hôpitaux publics qui sont d’un bon niveau.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

La Slovénie est membre de la zone euro et fait partie de l’espace Schengen.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014