Accès rapide :

Dernière mise à jour le : 5 octobre 2016 - Information toujours valide le : 9 décembre 2016

Sécurité

Le niveau global de sécurité en Serbie et dans la capitale est bon.

Les étrangers sont toutefois susceptibles d’être victimes de vols à la tire ou d’autres atteintes aux biens tels que les cambriolages (y compris dans les hôtels), en particulier l’été. Les vols à la tire recensés se produisent le plus souvent dans les lieux exposés et fréquentés : le centre de Belgrade, les sites touristiques, les aires d’autoroutes, ou lors des grands festivals qui attirent de nombreux touristes (Exit, Guca, etc). Il est recommandé d’apporter avec soi des photocopies de ses papiers d’identité qui facilitent les démarches en cas de vol comme de perte.

Le risque de vol de voiture existe, notamment celui de véhicules neufs et de valeur. Il est recommandé d’utiliser les parcs de stationnement sécurisés.
Il est déconseillé de laisser des documents d’identité et des objets de valeur dans son véhicule.

Les voyageurs sont invités à éviter tout rassemblement ou manifestation.Ces évènements, même festifs, sont susceptibles de s’accompagner d’actes de violence commis par des groupuscules d’activistes, en particulier les hooligans des deux clubs de football de Belgrade, le Partizan et l’Étoile rouge. En 2009, un supporter français a été tué au cours d’une rixe avec des hooligans.
Dans ce contexte, il est vivement conseillé aux voyageurs qui souhaitent assister ou participer à des rencontres sportives de se joindre à des déplacements organisés en groupe avec la garantie d’un accompagnement sur place par des responsables des fédérations sportives serbes.

Ces groupuscules ouvertement homophobes n’ont pas hésité dans le passé à manifester violemment en marge de la parade des fiertés. Quelques cas d’agressions individuelles, motivées par l’orientation sexuelle des victimes, ont également été recensés.

Mines antipersonnel

Pas de contre-indication majeure. En Serbie du sud, même si les anciennes zones de combat des municipalités de Preševo, Bujanovac et Kuršumlija viennent d’être déminées, une certaine prudence reste de mise, et il est recommandé de ne pas quitter les routes principales. A noter également la présence de bombes et sous-munitions non-explosées, restes des bombardements de 1999, dans quelques points très localisés, pour l’essentiel en Sud-Serbie.

Risque sismique

L’activité sismique est relativement importante en Serbie, comme dans l’ensemble de la péninsule balkanique. Les recommandations de base sont donc d’usage et disponibles dans la fiche thématique Risques naturels "séismes".

Inondations

Les crues des fleuves serbes (Danube, Save, Tisza, Drina) sont assez fréquentes et peuvent provoquer des inondations particulièrement importantes en Voïvodine, comme en 2006 et 2013.

Risques industriels

La zone industrielle de Pancevo est le principal facteur de risque à proximité immédiate de Belgrade. Sur une même zone se concentrent la principale raffinerie du pays, une importante unité de fabrication de caoutchouc synthétique et une usine d’azote. Le site dispose aujourd’hui de moyens fiables de veille.

Novi Sad accueille également un important complexe pétrochimique sur son territoire, en particulier la deuxième plus grande raffinerie du pays.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

Les citoyens de l’Union européenne peuvent se rendre en Serbie pour des séjours inférieurs à 90 jours munis soit d’un passeport (sans visa) soit d’une carte nationale d’identité dont la validité couvre au moins la durée du séjour.

Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de manière à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-serbie.pdf.

Hébergement chez des particuliers

Il est rappelé que tout étranger se rendant en visite en Serbie et qui est hébergé chez des particuliers doit déclarer sa présence au commissariat du quartier de la ville où il séjourne, dans les 48h qui suivent son arrivée. La déclaration doit se faire en présence de l’hébergeant ; la taxe à acquitter à cette occasion s’élève à environ 130 dinars (moins de 2€).

Mineurs étrangers résidant en France

Afin de pouvoir retourner en France à l’issue de leur séjour en Serbie, les enfants mineurs étrangers résidant en France doivent se munir du Document de Circulation pour Etranger Mineur (DCEM) ou du Titre d’Identité Républicain (TIR) qui leur a été délivré par la préfecture.

Importations
  • Une interdiction absolue d’importation s’applique aux armes et munitions, aux substances psychotropes et à tout produit de type narcotique, toxines et substances nocives ainsi qu’aux marchandises piratées ou contrefaites. L’interdiction d’importation, de port et de transport s’applique aussi strictement pour les armes de 6ème et 7ème catégorie, en vente libre en France, dites armes blanches ou de tir, comme par exemples les pistolets à gaz, les aérosols incapacitants ou lacrymogènes. L’importation des pistolets utilisés lors de cérémonies de mariage est interdite, y compris pour les voyageurs en transit. Le non-respect de ces dispositions est passible de peines de prison.
  • Des permis spéciaux sont nécessaires pour importer des animaux, des aliments pour animaux, des plantes ainsi que des stations de radio amateur.
  • Les marchandises personnelles (usagées) des voyageurs sont exonérées de taxes. Pour des marchandises neuves d’une valeur inférieure à 3000 €, il existe une procédure simplifiée de dédouanement : le taux de douane applicable consiste en un taux unique de 10 %, auquel s’ajoute une TVA au taux de 20 %. Sont en outre exonérés de droits de douane, en sus des effets personnels et des médicaments prévus pour des traitements habituels :
    - un maximum de 200 cigarettes ;
    - 1 flacon de parfum ;
    - 1 litre de boissons alcoolisées.

L’entrée et/ou la sortie de devises sans déclaration, ni certificat bancaire, est limitée à 10.000€. Un montant supérieur doit être déclaré (et accompagné du certificat bancaire d’achat des devises) sous peine de confiscation.

Autres recommandations

Il est vivement recommandé de contracter auprès des assurances concernées un contrat spécifique d’assistance (Europ Assistance, Inter Mutuelles Assistances…).

Santé

Avant le départ, consulter votre médecin traitant et contracter une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Vaccinations

Il est conseillé de mettre à jour les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite. La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée. De même la vaccination contre la fièvre typhoïde selon la durée et les conditions de votre séjour.

Selon les lieux fréquentés et la durée de votre séjour, la vaccination préventive contre l’encéphalite à tique d’Europe centrale pourra vous être conseillée.

Dans tous les cas, prenez l’avis de votre médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

Grippe aviaire

Aucun cas de grippe aviaire n’est déclaré.

Quelques règles simples
  • ne caressez pas les animaux que vous rencontrez
  • veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto)
  • emportez dans vos bagages les médicaments dont vous pourriez avoir besoin
VIH - Sida

Prévalence significative du VIH-SIDA. Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage et d’éviter les comportements à risque.

Lien utile :

Institut Pasteur

Infos utiles

Législation locale

L’alcoolémie au volant n’est pas tolérée pour les professionnels. Le taux d’alcoolémie autorisé pour les particuliers n’est que de 0,5g/l. La consommation de drogues "douces" comme "dures" est interdite et punie de peines d’emprisonnement sévères et/ou de lourdes amendes.

Assurance

La carte internationale d’assurance automobile (carte verte) est valable en Serbie et couvre au tiers. Pour une assurance « tous risques », vérifiez auprès de votre assureur que la couverture qu’il vous propose s’étend à la Serbie.

Monnaie

La parité du dinar serbe par rapport à l’euro s’établissait à 112,36 dinars pour 1 euro le 14 octobre 2013 (taux de chancellerie). Le dinar serbe est la monnaie légale, seule acceptée en paiement des transactions commerciales. Le change s’effectue facilement dans les nombreux bureaux de change (en serbe : menjačnica). Les cartes Visa et Eurocard et Mastercard sont acceptées dans un nombre croissant d’établissements à Belgrade. De nombreux distributeurs automatiques sont disponibles dans les principales villes du pays (commission relativement importante à prévoir). La Société Générale possède plus de 70 agences en Serbie (cf adresses sur le site www.socgenyu.com), le Crédit Agricole/Meridian Bank est également présent.

Avertissement aux bi-nationaux

Les jeunes gens « bi-nationaux » franco-serbes sont invités à vérifier s’ils sont en règle avec leurs obligations au titre du service national en Serbie. Il leur est fortement conseillé d’apporter avec eux la preuve qu’ils ont participé en France à la journée d’appel de préparation à la Défense.

Permis de conduire

Le permis de conduire national français est reconnu. En revanche, il est impératif de vous assurer que votre carte verte couvre la Serbie et, à défaut, de souscrire un avenant spécifique.

Infrastructure routière

Le réseau autoroutier (entre la frontière croato-serbe et Niš et entre Belgrade et la frontière hongroise) est de bonne qualité. Les péages peuvent être réglés en dinars serbes ou en euros ou par carte bancaire. Le réseau routier est souvent médiocre hors des principaux axes. La plus grande prudence est recommandée sur les routes. Les conditions de circulation peuvent être dangereuses, notamment la nuit et en hiver.

Les tronçons d’autoroute en travaux doivent faire l’objet d’une prudence particulière. Il n’est pas rare que des automobilistes arrivant en sens inverse doublent face à vous, s’attendant à ce que vous rouliez sur la voie d’arrêt d’urgence, sur laquelle il faut donc être prêt à se rabattre à tout moment.

Les contrôles de vitesse sont fréquents. En cas de contravention, vous serez verbalisé et invité à régler l’amende dans un délai de 8 jours. L’agent verbalisateur n’est pas autorisé à encaisser de l’argent.

Tout incident pourra être signalé à la section consulaire de l’Ambassade de France à Belgrade.
En cas d’accident, appeler le poste de police le plus proche afin de faire établir un constat. L’assurance au tiers est obligatoire mais les litiges avec les compagnies d’assurance locales sont fréquents. Il est recommandé de souscrire un contrat d’assistance spécifique (passagers, véhicule, assistance juridique). Enfin il est utile de vérifier que son assurance couvre le vol et que sa couverture s’étend à la Serbie.

Taxis

Belgrade compte de très nombreux taxis, plutôt bon marché, mais seuls ceux qui sont affiliés à une compagnie offrent des garanties. Se méfier, notamment à l’aéroport, des taxis "libres", qui pratiquent des tarifs exorbitants (dans le doute, il est préférable de négocier ou se faire préciser le tarif avant le départ). Pour les voyageurs arrivant à l’aéroport de Belgrade, il est recommandé de payer le taxi dans la salle des bagages (le tarif pour rejoindre le centre ville est d’environ 15 euros).
Les compagnies les plus présentes sont :

  • Beotaxi - Tél. 19700
  • Beogradski Taxi - Tél. 19801
  • Pink Taxi - Tél. 19803
  • Lux Taxi - Tél. 3033123
  • Žuti Taxi - Tél. 19802
Réseau de bus

Le réseau d’autocars est très dense et couvre toutes les destinations du pays, les pays voisins, ainsi que la France. Ce système bon marché est très populaire et assez ponctuel. Le confort des véhicules est cependant très inégal.
Gare routière de Belgrade Železnička 4 - 11000 Beograd
Tél. +381 11 2627146 (trafic national) et +381 11 2636299 (trafic international)


Réseau ferroviaire

Le transport ferroviaire est vétuste et lent. Les retards, souvent de plusieurs heures, sont coutumiers. Belgrade est reliée par les lignes internationales en provenance de Ljubljana, Zagreb, Budapest, Sofia, Bucarest et Skopje (les lignes internationales étant les plus ponctuelles). Des trains relient de nuit comme de jour la Serbie et le Monténégro. Certains trains permettent avantageusement d’embarquer sa voiture (notamment entre Belgrade et Bar - littoral monténégrin).
Gare ferroviaire de Belgrade - Savski trg 2, 11000 Beograd - Tél. +381 11 3602899

Transport aérien

Deux à trois vols directs assurent quotidiennement la liaison entre Paris-CDG ou Paris-Beauvais et Belgrade (compagnies Wizzair et Air Serbia).
- Tél. info aéroport Belgrade - Nikola Tesla : +381 11 2094444
- Tél. agence Air Serbia Belgrade : +381 11 3112123
- Site : www.jat.com

Un autobus de la JAT effectue rapidement et toutes les heures la navette entre l’aéroport Nikola Tesla et le centre de Belgrade (gares routière et ferroviaire, hôtel Slavija).

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Les hommes d’affaires français sont dispensés de visa pour leurs séjours de moins de 90 jours par période de 6 mois en Serbie.

Lorsque le séjour est plus long, les hommes d’affaires français doivent se présenter dans les 48 heures suivant leur entrée sur le territoire serbe au commissariat de police (bureau des étrangers) de leur lieu d’hébergement ou de mission.

Contrairement aux diplomates, aucun visa initial n’est requis pour les longs séjours, la présentation du tampon d’entrée suffit. Ce tampon est en revanche nécessaire pour pouvoir prétendre à un long séjour : il faut donc pénétrer dans le pays avec un passeport et non sa seule carte d’identité.

Données économiques

Avec une population de 7 millions d’habitants, le pays dispose en 2014 d’un PIB par habitant de 6153 dollars et d’un PIB de 44 milliards de dollars. Le PIB du pays a crû de -0,2% par an entre 2009 et 2014.

La Serbie est le 83 ème client de la France et son 54 ème déficit. La France a exporté vers la Serbie 285 millions d’euros de biens en 2014. Les exportations ont augmenté de 6% par an entre 2009 et 2014. Le solde commercial de la France avec le pays s’établit à -56 millions d’euros.

La Serbie a engagé des grands projets dans le secteur urbain (métro de Belgrade, mise en concession des aéroports du pays, modernisation des services urbains de la ville de Belgrade, traitement des déchets, assainissement). Trois secteurs sont identifiés ont un fort potentiel : environnement / énergie, transports, agriculture. Ces secteurs bénéficient des financements européens de l’instrument d’aide de préadhésion (IPA).

La Direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère des Affaires étrangères et du Développement international vous propose de consulter la fiche repères économiques Serbie.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

Service Économique de Belgrade
Zmaj Jovina 11, 11000 Belgrade (Serbie)
Tél. : +381 11 302 3620
Télécopie : +381 11 302 3621
Courriel : belgrade@dgtresor.gouv.fr
Site internet : www.tresor.economie.gouv.fr/se/serbie

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Président de section : Bruno CHARRIER - +381 21 4876 804 (société Crédit Agricole)

Annuaire pour la Serbie.

  • CCI

Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) Françaises à l’International sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32.000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de Commerce Franco-Serbe (CCFS)
Adresse : Kosovska 10, 11000 Belgrade
Tél : +381 11 334 8 351
Email : office@ccfs.rs
Site internet : www.ccfs.rs

  • Atout France

http://atout-france.fr/notre-reseau/croatie-serbie-slovenie

  • Attaché douanier

Tél : +381 11 302 36 90
Email : belgrade.dgddi@dgtresor.gouv.fr

  • FMI

Sites internet :

Bureau du représentant résident du FMI en Serbie.

La Serbie et le FMI.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016