Accès rapide :

Infos utiles

Législation locale

La conduite de véhicules en état d’ivresse est réprimée par la loi. Les peines prévues peuvent aller d’1 mois à 1 an d’emprisonnement et/ou de 20 000 à 500 000 francs CFA d’amende. L’ivresse sur la voie publique et les infractions aux débits de boissons sont punies de contraventions.

Assurances

Il est fortement conseillé aux voyageurs de souscrire une police d’assurances personnelle destinée à couvrir les risques décès et invalidité, les montants qui pourraient être obtenus au titre des assurances locales étant plafonnés par le code C.I.M.A. (Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances) à des forfaits très modestes.

Annonces sur Internet

La plus grande prudence est de mise, en raison de nombreuses pratiques frauduleuses et tentatives d’extorsion de fonds :

  • dans l’organisation de voyages ou de stages auprès d’organismes ou d’associations pseudo humanitaires. Il est particulièrement recommandé de s’assurer du sérieux et de la fiabilité de la structure locale d’accueil ;
  • dans les invitations aux rencontres en vue de mariage ;
  • lors de transactions de toute nature, sollicitations comportant une demande d’envoi d’informations bancaires ou de sommes d’argent même modestes.
Projets fonciers, acquisitions de terrain ou de bien immobilier au Sénégal

Il est vivement recommandé à toute personne physique ou morale souhaitant procéder à l’acquisition d’un terrain ou d’une propriété construite, de prendre l’attache d’un conseil ou avocat, préalablement à la signature de tout acte.

La réglementation en vigueur protège les investisseurs lorsqu’elle est respectée, mais ce n’est pas toujours le cas. Une vérification des documents par un spécialiste est donc vivement recommandée.

Divers

En toutes circonstances, politesse et courtoisie sont de mise envers ses interlocuteurs, notamment les représentants de l’administration ou les forces de l’ordre.

Transports

Les douanes sénégalaises appliquent une réglementation interdisant pratiquement l’entrée sur le territoire des véhicules de plus de 8 ans. Ne peuvent être autorisés à y pénétrer sous le couvert d’une autorisation temporaire d’admission (ATA) ou d’un carnet de passage en douane, que les véhicules de plus de 8 ans munis d’un carnet international de circulation. Ce document doit être délivré par l’Automobile club du pays d’immatriculation du véhicule, moyennant adhésion de son propriétaire et versement d’une caution restituée au retour du véhicule dans son pays d’origine. Au terme du délai légal de présence sur le territoire sénégalais, ces véhicules doivent faire l’objet d’une réexportation.

Les touristes voyageant avec leur véhicule doivent être munis d’un carnet CPD (carnet de passage en douane) ou d’un carnet ATA (autorisation temporaire d’admission). Ils obtiendront un passavant de circulation d’une durée de 48 heures non renouvelables destiné à couvrir la circulation du véhicule du point d’entrée à l’un des bureaux de domiciliation de Dakar où les autorités locales procèderont à l’enregistrement et au traitement du carnet CPD ou ATA.

Infrastructure routière

Les grands axes routiers entre les villes principales du Sénégal sont en général en bon état, mais peuvent aussi être dégradés (entre Fatick et Tambacounda, voire jusqu’à Kindira). Il est recommandé de modérer sa vitesse et de tenir compte de l’état de la voirie. Certains axes comportent des ralentisseurs ou « gendarmes couchés » particulièrement imposants (Dakar-Thiès), qui imposent une vitesse très faible. Ne pas prendre les pistes pendant la saison des pluies (juillet à octobre).

La plupart des véhicules automobiles au Sénégal ne sont pas ou sont mal assurés. Beaucoup sont en état vétuste. Une vitesse modérée est donc recommandée.

A Dakar

- En cas d’accident , contacter soit le commissariat central au +221 33 823 71 49 / +221 33 823 25 29, soit la gendarmerie au +221 33 800 20 20.

- En cas d’agression, vol, ou délit divers, vous pouvez contacter le Consulat général de France à Dakar au +221 33 839 52 62 / +221 77 639 93 59, qui prendra l’attache des services concernés.

Dans le reste du pays, en cas d’accident de la route, se rendre au premier poste de police ou de gendarmerie, afin d’éviter tout incident sur le lieu même de l’accident.

Transport aérien

Les liaisons intérieures sont assurées, selon la demande, par de petites compagnies aériennes privées, à capacité limitée de passagers. Ces liaisons ne sont pas régulières.

Une liaison aérienne hebdomadaire Paris - Dakar - Cap Skiring est assurée par la compagnie privée XL Airways, principalement pendant la période hivernale.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016