Accès rapide :

Sainte-Lucie

Sainte-Lucie

Dernière mise à jour le: 15 avril 2014 - Information toujours valide le: 20 avril 2014

Dernière minute

Chikungunya

Cette maladie virale transmise par les moustiques se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée), avec en plus des douleurs articulaires qui peuvent être sévères. Les symptômes disparaissent en une à trois semaines avec une possible prolongation des douleurs articulaires.
Elle a fait son apparition depuis quelques semaines dans la zone Antilles.
Les formes sévères sont extrêmement rares.

Les mêmes précautions doivent être prises que pour la dengue, la meilleure prévention étant de se protéger des moustiques.
Il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes décrits ci-dessus apparaissent et persistent.

Sécurité

Recommandations générales

On assiste depuis quelques années à un développement de la petite délinquance urbaine (vols à l’arraché, cambriolages à domicile ou dans les véhicules, voire, dans certains cas, agressions physiques) liée à la disparité des revenus dans l’île et à l’importance des flux touristiques.

En raison de cette montée de l’insécurité, il est recommandé de suivre les consignes de sécurité suivantes :

  • en règle générale, ne pas circuler seul ou dans des endroits isolés particulièrement de nuit, et éviter les plages désertes ;
  • ne pas résider dans des endroits isolés ;
  • vérifier avant le départ le niveau de sécurité offert par les hôtels locaux (gardiennage, dispositif de protection des accès, etc.), celui-ci pouvant varier selon la catégorie des établissements et leur localisation ;
  • déposer au coffre de la réception de l’hôtel, si les chambres ne disposent pas d’un coffre individuel, les documents de voyage, passeports et les objets de valeur ;
  • pour les plaisanciers, se montrer prudent lors des mouillages en dehors des marinas.
Tempêtes tropicales

Pendant la saison cyclonique, qui peut, certaines années, durer de juin jusqu’au début du mois de décembre, il est recommandé aux personnes projetant de séjourner dans le pays de :

  • suivre l’évolution des ouragans sur le site National Hurricane Center basé à Miami (www.nhc.noaa.gov) ;
  • se conformer aux recommandations qui sont données sur le site de ce ministère à la rubrique « ouragans » ;
  • être attentives aux informations que pourraient diffuser les autorités locales sur d’éventuels ouragans ou tempêtes tropicales.

Transports

Infrastructure routière

La conduite est à gauche. L’état des routes est variable. Les excès de vitesse, nombreux, et autres incivilités invitent à la plus grande prudence. Il est conseillé de voyager en véhicule 4X4 et de contracter une assurance tous risques lors de la location d’un véhicule.

Entrée / Séjour

Rappel des conditions d’entrée dans les Etats de l’OECO (Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale)
.

Les personnes de nationalité française sont exemptées de l’obligation de présenter un passeport lors de leur entrée à Sainte-Lucie. Elles sont dès lors autorisées à entrer sur le territoire saint-lucien munies de leur seule carte d’identité.

La durée de séjour, sans autre formalité, est limitée à 42 jours. Au-delà, un permis de séjour doit être sollicité.

L’attention des plaisanciers voyageant à bord de bateaux privés est appelée sur le fait qu’ils doivent se plier aux formalités de douane et de police, à l’entrée comme à la sortie du territoire.

Importation de produits animaux ou végétaux

Les autorités sanitaires et douanières de l’île ont rappelé par voie de presse les règles en matière d’importation de produits animaux ou végétaux :

  • Tout animal vivant importé sur l’île doit être muni d’un certificat sanitaire délivré par les autorités vétérinaires du pays d’origine et pourra être soumis à quarantaine ;
  • Tout produit animal dérivé (viande, charcuterie, laitage) doit être déclaré ;
  • Tout produit végétal doit être déclaré ;
  • Une demande d’importation doit être soumise aux autorités locales. Des amendes sont prévues en cas de contravention à ces règles ou d’omission de déclaration.

Santé

Avant le départ

Il est recommandé de contracter avant le départ une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. L’attention des voyageurs est appelée sur la nécessité de contracter une telle assurance même si le voyage envisagé est entrepris à bord d’un bateau individuel.

Leptospirose

Il s’agit d’une maladie potentiellement grave, transmise par les déjections de certains animaux (dont les rats) qui contaminent le sol et l’eau. Afin de minimiser tout risque de contamination, il convient d’éviter le contact avec les eaux souillées ou les eaux d’égouts, de veiller à une hygiène rigoureuse de son logement (lavage régulier du sol et des surfaces servant à l’alimentation), et enfin de prendre toutes mesures permettant de limiter la présence de rongeurs (dératisation).

Dengue

Cette maladie virale est transmise par les piqûres de moustiques et se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée). Il convient donc de respecter les mesures individuelles de protection et ce, y compris la journée : vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques. La dengue pouvant prendre une forme grave, il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre. La prise d’aspirine est déconseillée. Par ailleurs, il n’existe pas de traitement médicamenteux préventif contre la dengue.

L’équipement des hôpitaux à Sainte-Lucie étant insuffisant, les malades et les blessés sont souvent évacués vers le C.H.U. de Fort-de-France à la Martinique. En cas d’accident de plongée, le caisson de décompression n’est disponible qu’à la Martinique ou à la Barbade.

Disposer de crèmes répulsives contre les moustiques et les nuées de moucherons (porter des vêtements à manches longues de préférence de couleur claire, jupes longues ou pantalons…).

A noter que dans plusieurs hôpitaux, les soins de santé sont à régler d’avance. Il est donc recommandé de s’assurer, avant le départ, que le contrat d’assurance couvre bien ce type de dépense.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Institut Pasteur (fiche pays)
Institut de veille sanitaire
Organisation Mondiale de la Santé

Infos utiles

Divers
  • De juin à octobre : période des tempêtes tropicales et des cyclones. Climat chaud et humide de novembre à mai.
  • Toute importation d’animaux domestiques est obligatoirement précédée d’une quarantaine de six mois en Grande-Bretagne. Il est interdit d’importer des produits alimentaires périssables.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014