Accès rapide :

Saint-Vincent-et (...)

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Certification ISO
Dernière mise à jour le: 17 novembre 2014 - Information toujours valide le: 23 novembre 2014

Sécurité

On assiste depuis quelques années à un développement de la petite délinquance urbaine (vols à l’arraché, cambriolages à domicile ou dans les véhicules) liée à la disparité des revenus dans l’île et à l’importance des flux touristiques.

En raison de cette montée de l’insécurité, il est recommandé de suivre les consignes de sécurité suivantes :

  • en règle générale, ne pas circuler seul ou dans des endroits isolés particulièrement de nuit, et éviter les plages désertes ;
  • ne pas résider dans des endroits isolés ;
  • vérifier avant le départ le niveau de sécurité offert par les hôtels locaux, celui-ci pouvant varier selon la catégorie des établissements.
  • déposer au coffre de la réception de l’hôtel, si les chambres ne disposent pas d’un coffre individuel, les documents de voyage, passeports et les valeurs.
  • pour les plaisanciers, éviter les mouillages en dehors des marinas, des agressions armées en mer ou sur berge ont été rapportées dans plusieurs baies de Saint-Vincent et les Grenadines.

Baignade : se méfier des courants forts sur toute la côte atlantique, de même qu’à Trinity Falls, Warriacou et Mont Wynne.

Il est conseillé d’utiliser les services d’un guide pour les excursions à Trinity Falls, Falls of Baleine et Mont Wynne.

Tempêtes et cyclones

De juin à octobre : période des tempêtes tropicales et des cyclones. Climat chaud et humide de novembre à mai. Pendant la saison cyclonique, qui peut, certaines années, se poursuivre jusqu’au début du mois de décembre, il est recommandé aux visiteurs ou aux personnes projetant de séjourner dans le pays de :

  • suivre l’évolution des ouragans sur le site « National Hurricane Center » basé à Miami (www.nhc.noaa.gov)
  • se conformer aux recommandations qui sont données sur le site de ce ministère à la rubrique « ouragans »
  • être attentives aux informations que pourraient diffuser les autorités locales sur d’éventuels ouragans ou tempêtes tropicales.

Transports

Infrastructure routière

La conduite est à gauche. Un permis de conduire temporaire valable six mois est exigé. Le mauvais état des routes, étroites et sinueuses, de même que les excès de vitesse, invitent à une extrême prudence. Il est conseillé de voyager en véhicule 4X4. Contracter une assurance tous risques lors de la location d’un véhicule.

Entrée / Séjour

La répétition d’incidents conduit à rappeler que la possession d’un passeport en cours de validité est indispensable pour entrer sur le territoire de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. La carte nationale d’identité ne suffit pas. Aucune dérogation n’est accordée par les autorités.

Passeport en cours de validité et billet de retour exigés. Durée de séjour, sans autre formalité, limitée à 30 jours. Au-delà, un permis de séjour doit être sollicité.

L’attention des plaisanciers voyageant à bord de bateaux privés est appelée sur le fait qu’ils doivent se plier aux formalités de douane et de police, à l’entrée comme à la sortie du territoire.

Santé

Avant le départ

Consulter, avant le départ, le médecin traitant et contracter une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

L’attention des voyageurs est appelée sur la nécessité de contracter une telle assurance même si le voyage envisagé est entrepris à bord d’un bateau individuel. A noter que dans plusieurs hôpitaux, les soins de santé sont à régler d’avance. Il est donc recommandé de s’assurer, avant le départ, que le contrat d’assurance couvre bien ce type de dépense.

Dengue

Cette maladie virale est transmise par les piqûres de moustiques et se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée). Il n’existe pas de traitement médicamenteux préventif contre la dengue ; il convient donc de respecter les mesures individuelles de protection et ce, y compris la journée : vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques. La dengue pouvant prendre une forme grave, il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre. La prise d’aspirine est formellement déconseillée.

Chikungunya

Une épidémie de chikungunya s’étend dans les Antilles depuis décembre 2013.

Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Elle se caractérise par des symptômes grippaux (fièvre, douleurs musculaires et articulaires).

En prévention, comme pour la dengue, il convient de respecter les mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques, utilisation de moustiquaires).

Pour plus d’informations sur le chikungunya, consulter le site internet de l’Institut Pasteur.

Infrastructures médicales

L’équipement des hôpitaux à Saint-Vincent-et-les-Grenadines étant rudimentaire, les malades et les blessés sont généralement évacués vers le CHU de la Martinique ou un hôpital à la Barbade.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Institut Pasteur (fiche pays)
Institut de veille sanitaire
Organisation Mondiale de la Santé

Infos utiles

Divers

Toute importation d’animaux domestiques est obligatoirement précédée d’une quarantaine de six mois en Grande-Bretagne.
Il est interdit d’importer des produits alimentaires périssables.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014