Accès rapide :

Sécurité

Il convient d’être particulièrement vigilant dans ses déplacements aux abords des frontières avec la RDC, compte tenu des tensions persistantes dues aux mouvements de rébellion à l’est de la RDC.

Le Rwanda a connu une dizaine d’attentats à l’explosif depuis 2010. Le plus récent, le 26 juillet 2013, a frappé à proximité du marché de Nyabugogo, dans la capitale. Le mode opératoire généralement utilisé est un lancer de grenades dans la foule, à proximité d’une gare routière ou d’une zone de forte affluence. Il est donc recommandé d’exercer la plus grande vigilance à l’approche de ces lieux et d’éviter d’une manière générale tous les rassemblements de population.

Bien que le Rwanda soit un pays où le taux de criminalité est relativement faible, il convient tout de même d’éviter de porter en évidence des objets de valeur. Des cas de vol à l’arraché visant des femmes seules ont à cet égard été rapportés à Kigali par le passé.

Il est préférable de se munir de photocopies des pièces d’identité et de laisser ces dernières en lieu sûr.

Les vitesses sont limitées : de 20 à 50 km/h en agglomération, de 70 à 90 km/h sur les routes. Tout dépassement est sanctionné. La ceinture de sécurité est obligatoire sous peine d’amende, y compris dans les parcs.

Ne jamais chercher à soudoyer un policier.

D’une façon générale, circuler avec précaution, surtout la nuit, compte tenu du très grand nombre de piétons le long des
routes, notamment des enfants. Il est préférable, la nuit, de circuler en convoi d’au moins deux véhicules.

Il convient, en outre, de veiller à respecter la législation rwandaise ; tout manquement étant sévèrement réprimé.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014