Accès rapide :

Dernière mise à jour le : 7 mai 2015 - Information toujours valide le : 2 septembre 2015

Sécurité

Menace terroriste

Le risque d’alerte terroriste au Royaume-Uni est classé au niveau « sévère » par les autorités du pays depuis août 2014. Il est recommandé de faire preuve d’une extrême vigilance dans les transports publics et les sites touristiques les plus fréquentés et d’appliquer les recommandations des autorités (notamment de ne jamais laisser de bagages sans surveillance).

Lutte contre la délinquance

Dans le contexte des efforts accrus de la police britannique pour lutter contre les agressions à l’arme blanche et les violences sur la voie publique, notamment chez les jeunes, il est interdit aux voyageurs de porter ou transporter une arme blanche (couteau de poche, surtout avec mécanisme bloquant la lame, pointe, cutter…) ou des bombes à gaz de défense. En cas de fouille ou de contrôle dans les lieux publics, une personne interpellée en possession de tels objets court le risque sérieux de se voir appliquer des sanctions pénales constituées par de lourdes amendes, assorties de peines d’emprisonnement immédiates. Il n’y a pas de tolérance en cas d’interpellation par les forces de l’ordre.

Sécurité personnelle

Les vols de liquidités et de document d’identité sont très fréquents, notamment dans les zones touristiques et les grandes villes (vigilance requise dans les pubs, restaurants et les transports en commun). Il est conseillé de ne pas porter sur soi tous ses documents d’identité.

Dans la ville de Londres et les principales métropoles britanniques, il convient de suivre quelques règles élémentaires de sécurité. Il est conseillé d’éviter de se promener seul la nuit dans certains quartiers de banlieue ou d’emprunter des rues isolées dans les grandes villes et d’être vigilant, en fin de semaine, aux abords de certains quartiers très fréquentés de Londres (notamment Soho, Leicester Square) où des agressions peuvent être commises par des groupes de jeunes, souvent en état d’ébriété.

Transports

Infrastructure routière

Le réseau routier est de bonne qualité. Faire preuve de vigilance du fait de la conduite à gauche.

Les limitations de vitesse sont indiquées en miles

  • en ville : 30 miles/h (48 km/h)
  • sur route : 50 miles/h (80 km/h)
  • sur autoroute : 70 miles/h (112 km/h)

Le taux d’alcoolémie maximal autorisé est de 0,8g / litre de sang.

Il convient de respecter le stationnement en ville et les zones réglementaires de parking. L’amende à régler en cas d’enlèvement du véhicule par la fourrière est très élevée : plus de 150 euros, cette amende s’ajoute aux autres contraventions (même si aucune signalisation ne met en garde).

A Londres, comme dans d’autres grandes villes du Royaume-Uni, il est fortement conseillé de garer sa voiture dans les parcs de stationnement plutôt que dans les rues où les emplacements sont réservés aux titulaires d’un permis de stationnement (« resident permit »).

Réseau ferroviaire

Il est conseillé, afin d’éviter des déconvenues, de se renseigner auprès des sociétés de chemin de fer ou des agences de voyage si des perturbations sur le réseau sont prévues avant d’entreprendre tout déplacement en train.

Le réseau ferroviaire britannique est relativement ancien : les horaires ne sont pas toujours respectés.

Ecosse : réseau vétuste.

Transport aérien

Des liaisons intérieures sont assurées régulièrement entre les grandes villes du pays entre elles et avec l’étranger. Les mesures de sécurité appliquées avant l’embarquement peuvent être poussées et prendre du temps. Il est recommandé de se présenter à l’enregistrement en s’accordant suffisamment de temps pour accomplir toutes les formalités.

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Pour les ressortissants de l’Union européenne, se munir d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-royaumeuni.pdf.

Voyages scolaires : enfants étrangers résidant en France

Pour plus d’informations : https://www.gov.uk/government/publications/school-children-travelling-to-the-uk-as-part-of-a-school-group

Santé

Avant le départ

Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Les hôpitaux publics dans le cadre du N.H.S. (National Health Service), de même que les soins dispensés par un généraliste, sont accessibles à tous et gratuits en cas d’urgence médicale (maladie ou accident survenu sur le territoire britannique) pour les touristes français, qu’ils résident en France ou dans un autre pays de l’Union européenne. Se présenter dans une "Surgery" ou un "Walk In Centre" pour obtenir un rendez-vous avec un médecin généraliste (plus communément connus sous le nom de GP ou General Practioner).

Les hôpitaux privés pratiquent des tarifs très élevés et ne sont pas remboursés par le régime général de la Sécurité Sociale française.

A Londres, pour consulter un médecin généraliste, il est possible de s’adresser au Dispensaire français de Londres, où exercent des médecins francophones (184 Hammersmith Road - LONDON W6 7DJ - Tél 020 8222 8822). Une liste de notoriété de praticiens médicaux est disponible sur le site du consulat.

Contracter une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Territoires britanniques d’outre-mer : épidémie de chikungunya dans les Caraïbes

Une épidémie de chikungunya s’étend dans les Antilles depuis décembre 2013. Des cas ont été recensés dans les territoires britanniques d’outre-mer.

Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Elle se caractérise par des symptômes grippaux (fièvre, douleurs musculaires et articulaires). En prévention, comme pour la dengue, il convient de respecter les mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques, utilisation de moustiquaires).

Pour plus d’informations sur le chikungunya, consulter le site internet de l’Institut Pasteur.

Epidémie de grippe aviaire

La Direction Générale de la Santé recommande aux voyageurs d’éviter tout contact avec les volailles et les oiseaux, c’est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages ni sur les marchés aux volatiles. Les recommandations générales qui visent à se protéger des infections microbiennes sont préconisées :

  • éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes et les œufs ;
  • se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou un soluté hydro-alcoolique. Le virus se transmet par voie aérienne (voie respiratoire) soit par contact direct, notamment avec les sécrétions respiratoires et les matières fécales des animaux malades, soit de façon indirecte par l’exposition à des matières contaminées (par l’intermédiaire de la nourriture, de l’eau, du matériel et des mains ou des vêtements souillés). Les espaces confinés favorisent la transmission du virus.
Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Législation locale

L’achat et la consommation de boissons alcoolisées dans les lieux publics sont interdits aux mineurs (moins de 18 ans) sous peine d’amendes.

La détention et l’usage de stupéfiants, y compris les drogues dites "douces", sont passibles d’amendes ou de peines de prison. Le trafic est sévèrement réprimé.

La possession de certains types d’armes blanches, de couteaux ou de bombes à gaz lacrymogène est interdite (et pénalement réprimée).

Animaux

La Grande-Bretagne a suspendu pour un certain nombre de pays, dont la France, le système antérieur de quarantaine pour les chiens et les chats entrant sur son territoire.

Lorsque l’on souhaite qu’un animal arrive en même temps que son maître, il est recommandé de se renseigner au moins 7 mois à l’avance pour respecter les diverses étapes préalables exigées par la loi britannique. Il est important de noter que ni Eurostar ni les compagnies aériennes n’acceptent les animaux vers le Royaume-Uni. Leur transport doit, dans ces conditions, avoir lieu dans un véhicule personnel.

Pour obtenir de plus amples informations sur ce projet pilote appelé Pet Travel Scheme : https://www.gov.uk/take-pet-abroad.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015