Accès rapide :

Sécurité

Recommandations générales

Risque sismique

La Roumanie, située dans une zone de forte activité sismique, est régulièrement touchée par des tremblements de terre de magnitude supérieure à 7 sur l’échelle de Richter. S’il est impossible de prévoir les séismes, il convient de se préparer au mieux. Les plus fortes secousses peuvent causer d’importants dégâts. La plupart des décès causés par un tremblement de terre résultent surtout de l’effondrement des immeubles, des ponts ou d’autres structures. Les secousses peuvent également provoquer la chute d’objets, ce qui constitue le principal risque de blessures.

Pour plus d’informations, consulter le site internet de l’ambassade de France en Roumanie, ainsi que la fiche « séismes » du site Conseils aux Voyageurs.

Criminalité

Bien que la criminalité de droit commun reste faible, quelques cas d’agressions dans les rues, la nuit, ont été signalés à Bucarest et à Iasi. La prostitution est interdite en Roumanie. Toute interpellation des clients dans ce cadre peut être lourde de conséquences.

Par ailleurs, il est conseillé :

  • De faire attention aux risques de vols (les pickpockets opèrent dans les lieux publics, restaurants, transports en commun, et parfois dans les lieux de culte).
  • De ne pas changer d’argent dans la rue.
  • D’éviter certains quartiers de Bucarest (se méfier aux abords de la Gare du Nord).
  • De circuler avec des photocopies des papiers d’identité et de laisser les originaux, autant que faire se peut, dans les coffres des hôtels ou tout autre lieu sûr.
  • De se méfier des personnes qui prétendent être des policiers en civil et qui déclarent vouloir contrôler, dans le cadre de la réglementation des changes, les devises que les touristes possèdent.
  • De tenir son sac devant soi et d’éviter les sacs à dos ou en bandoulière, plus exposés.

Risques liés aux animaux :

Les montagnes roumaines abritent une population importante d’ours (estimation 6000). Régulièrement, des touristes sont blessés, parfois même mortellement. La plus grande prudence est donc recommandée : il convient d’éviter les cris et les mouvements brusques, de ne pas tenter de s’approcher de l’animal ni de chercher à le nourrir et de lui laisser suffisamment d’espace pour s’enfuir. Si une habitation ou un véhicule se trouvent à proximité, y entrer avec précaution.

Bucarest et la plupart des villes de Roumanie ont la particularité d’abriter un nombre important de chiens errants dont le comportement peut parfois être agressif. En cas de morsure :

  • il est préférable de se faire prescrire des injections de sérum antirabique si la vaccination n’est pas à jour ;
  • à Bucarest, appeler l’hôpital des maladies infectieuses (281, Boulevard Mihai Bravu, cf. « Contacts utiles »).

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014