Accès rapide :

Sécurité

Recommandation générales

Comme dans de nombreux pays européens à vocation touristique, on constate une recrudescence de la criminalité de droit commun (essentiellement vols à la tire), qui se concentre à Prague sur les sites les plus fréquentés par les touristes et sur les lignes de transport en commun, tramways et métros.

Il est vivement recommandé de laisser ses papiers d’identité dans le coffre de l’hôtel (avoir sur soi des photocopies) et de répartir cartes de crédits et argent liquide dans différentes poches. Une vigilance accrue est de mise dans les lieux publics tels que le métro et les sites touristiques.

Sur les sites et circuits touristiques de Prague, la pratique de facturation abusive de la part de certains chauffeurs de taxi est fréquemment constatée. Il est recommandé de s’enquérir des tarifs habituels du prix au km et de réclamer un reçu au chauffeur. (Privilégier des compagnies de taxis utilisant le compteur telles « AAA » ou « Profitaxi »).

Les voyageurs doivent absolument s’abstenir de recourir à la pratique du change de devises "à la sauvette". Cette pratique est non seulement illégale, mais ne présente également aucun intérêt (la monnaie est convertible dans les banques ainsi que dans les bureaux de change et le paiement par carte bancaire est très répandu).

Afin d’éviter les vols, il est conseillé de garer son véhicule dans la journée dans un parc surveillé et la nuit dans un parking gardé.

  • Un poste de police est spécialisé dans l’accueil des victimes de nationalité étrangère. Il est situé près de la station de métro "Mustek" (au centre de la zone touristique de Prague), à l’adresse suivante :
    9, place Jungmannovo, 11001 PRAGUE 1 (cf. "Contact utiles")
    Fax : 974 851 758

    Des interprètes y sont disponibles en principe 24h/24h. Tout Français victime d’une infraction en République tchèque, peut contacter ou se rendre à ce commissariat. Il est possible d’y déposer plainte, d’y recevoir une attestation pour son assurance, de téléphoner aux services bancaires pour faire opposition à l’utilisation d’une carte de crédit, etc.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014