Accès rapide :

Infos utiles

Législation concernant l’alcool

La législation sur l’alcool est plus sévère qu’en France : aucune tolérance n’est notamment admise pour les jeunes conducteurs. Pour les conducteurs confirmés, un taux d’alcoolémie supérieur à 0,35 g par litre de sang entraîne une première mesure d’interdiction de conduire pendant 6 heures. Les sanctions et amendes commencent au-delà d’un taux de 0,53 g par litre de sang (220 €). Le degré d’alcoolémie toléré pour les conducteurs est de 0,5 g.

Législation concernant les stupéfiants

Voir également l’onglet « Sécurité » de la présente fiche.

L’usage de stupéfiants est interdit. La consommation de cannabis (maximum 5 g) est cependant tolérée dans les "coffee shops". Le trafic de stupéfiants est sévèrement réprimé par la police néerlandaise, en accord avec la police française (sanctions sévères : arrestation, expulsion). Ne pas négliger les risques de vol ou d’agression de la part des dealers. A noter que le taux de THC (principe actif) du cannabis est assez élevé et qu’il engendre des effets nettement plus sensibles, pouvant déboucher sur des problèmes psychiatriques, y compris chez des personnes sans antécédent à cet égard.

La politique de tolérance en vigueur aux Pays-Bas est relative. Tout n’est pas permis. Le voyageur doit savoir que les drogues de synthèse sont classées dans la catégorie des drogues dites "dures", au même titre que l’héroïne et la cocaïne.

La possession de moins de 5 grammes de cannabis pour usage personnel ne fait pas l’objet de poursuites en général. Jusqu’à 30 grammes de cannabis, on risque une condamnation à une peine pouvant aller jusqu’à un mois d’emprisonnement et/ou une amende pouvant aller jusqu’à 3350 €. Au-delà de 30 grammes, la détention ou le transport de cannabis peut être puni de 2 ans d’emprisonnement et/ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 16750 €. Les peines sont plus sévères en cas d’importation, de transport à des fins commerciales (4 ans d’emprisonnement et/ou 45 000 € d’amende).

La possession de 0,5 g de drogues dites "dures" et/ou d’un seul comprimé de drogue de synthèse fait l’objet d’une saisie. Ceci constitue un délit. Les pénalités prononcées vont jusqu’à 4 ans et/ou 45000 € d’amende pour une détention pour usage personnel, à 8 ans et/ou 45000 € d’amende pour le trafic et à 12 ans d’emprisonnement et/ou 45 000 € pour l’importation et l’exportation.

Il est rappelé que l’exportation de cannabis est répréhensible, même en petite quantité. Des contrôles fréquents sont effectués par les autorités néerlandaises ou françaises, dans les trains et surtout sur les autoroutes.

Les mineurs sont interdits dans les coffee shops. Les coffee shops ont l’interdiction de vendre de l’héroïne, de la cocaïne et de l’ecstasy, quelle que soit la quantité.

Transferts d’argent

Les procédures d’envoi d’argent par Western Union ont été modifiées : aucune somme d’argent expédiée par l’intermédiaire de Western Union ne peut être retirée aux guichets des postes si le bénéficiaire n’est pas en mesure de présenter un document de voyage (passeport accepté partout). La carte nationale d’identité n’est acceptée que dans les bureaux de Goffin Bank, Cash express et Does travel, pas dans les bureaux de poste, du reste en diminution.

Infrastructure routière

Le réseau autoroutier est dense, gratuit et bien entretenu mais souvent saturé (nombreux camions, encombrements fréquents sur les grands axes).

La vitesse est limitée de 120 km/h à 100 km/h, voire à 80 km/h (vérifier les panneaux de signalisation).

Les excès de vitesse sont sévèrement punis (amendes, retraits du permis, saisie du véhicule).

Les transports publics sont prioritaires.

Les cyclistes s’estiment toujours prioritaires, même lorsqu’ils circulent à contresens. Devant l’importance du risque d’accident représenté par la circulation des personnes à bicyclette dans les villes, les automobilistes sont invités à redoubler de vigilance avant d’effectuer toute manœuvre vers la droite ou toute manœuvre de stationnement.
Il faut bien regarder à droite et à gauche avant de s’engager sur les voies, à pied, en voiture ou à bicyclette.

Conditions de parking dans les villes

Avant de décider de se déplacer en automobile, le voyageur doit savoir qu’il est difficile de stationner dans le centre des grandes villes touristiques. Les règles correspondantes sont appliquées avec une grande rigueur, et le non-paiement de l’horodateur entraîne la mise en fourrière systématique du véhicule.

  • Les places sont payantes, souvent 24 h sur 24, tous les jours, et très coûteuses.
  • Beaucoup de places sont réservées à des véhicules de particuliers, handicapés, résidents, avec un panneau le signalant (vergunning houders) : le numéro d’immatriculation du véhicule autorisé est d’ailleurs souvent inscrit sur ce même panneau.
  • Une infraction donnera lieu à une amende accompagnée de la pose d’un sabot ou d’un transport vers la fourrière, quelle que soit la nationalité du contrevenant.

En conclusion, mieux vaut utiliser des parkings privés ou les transports publics. A l’approche des villes, des parkings sont proposés à proximité directe des autoroutes et des gares, permettant de rejoindre aisément le centre-ville en transport collectif. Cette solution appelée "transferium" est clairement signalée sur les autoroutes.

En cas d’infraction aux règles de la circulation, il est fréquent que la police exige le paiement immédiat des amendes. Le fait de ne pas disposer de liquide ne permet pas la plupart du temps d’échapper à cette règle, car la police escorte alors les contrevenants jusqu’à un distributeur bancaire, pour qu’ils effectuent un retrait. Cette pratique est très commune aux Pays-Bas.

Réseau ferroviaire

Le réseau est bon mais sa densité fait que les trains sont assez lents, et sujets à de fréquents retards. Ceci est compensé par une haute fréquence des dessertes entre tous les points du pays.

Transport aérien

Il y a peu de lignes intérieures, en raison de la faible superficie en Europe du territoire néerlandais. Air France-KLM dessert plusieurs territoires néerlandais d’outre-mer, à savoir Saint-Martin (aéroport international sur la partie néerlandaise, Sint Maarten, de l’île à compétence partagée), Curaçao et Aruba.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016