Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

La conduite au Paraguay demande une prudence particulière. Les routes sont parfois dans un état médiocre (revêtement dégradé), et dépourvues de réelle signalisation (peu de panneaux indicateurs, de réverbères ou de bandes réfléchissantes). De nombreux obstacles imprévisibles sont à redouter (piétons, animaux en liberté, véhicules non éclairés, charrettes, nids de poule, dos d’âne non visibles). Il est fortement déconseillé de circuler la nuit. De manière générale, circuler au Paraguay demande de rester vigilant et attentif. Voir également l’onglet « Sécurité » de la présente fiche.

Des pluies violentes peuvent provoquer des inondations et l’interruption du trafic routier.

Service des routes : Tel. +595 21 443 310.

Principaux axes routiers
  • la route d’Assomption au Chaco (ouest), goudronnée jusqu’à Mariscal Estigarribia (535 km d’Assomption).
  • la route d’Assomption à Concepción (nord) et Pedro Juan Caballero (nord est).
  • la route d’Assomption à Encarnación, (sud, 300 km), assez étroite.
  • la route d’Assomption à Ciudad del Este (est, 310 km) plus large et très fréquentée.

Nouvelles routes : Assomption / San Estanislao, Assomption / Alberdi, Villarrica / Caazapa, Mariscal Estigarribia / Pedro P. Pena, Encarnación / Saltos de Guaira via Ciudad del Este.

Le reste du réseau routier est constitué de routes secondaires pavées ou de pistes en terre qui ne sont accessibles qu’en véhicule 4x4 tout terrain.

Dans certaines parties du pays (ex. Chaco), les stations-service peuvent être distantes de plusieurs centaines de kilomètres les unes des autres et parfois temporairement non approvisionnées. Il est donc prudent d’emporter avec soi une réserve de carburant. Les cartes de paiement sont rarement acceptées. En dehors des grandes villes, le dispositif de secours routiers est quasi inexistant.

L’assurance automobile n’est pas obligatoire au Paraguay. Toutefois, les véhicules de location sont assurés. En cas d’accident, immédiatement contacter la police et établir un constat d’accident.

Un réseau de transports collectifs privés relie Assomption à son agglomération. Les bus et cars sont souvent en mauvais état. Il est préférable d’emprunter des taxis, nombreux et peu onéreux (5 € en moyenne pour une course dans Assomption et 25 € pour se rendre en ville depuis l’aéroport).

Réseau ferroviaire

Le réseau ferroviaire est inexistant.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015