Oman

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Sécurité

RISQUES ENCOURUS ET RECOMMANDATIONS ASSOCIEES

• Risque terroriste

Le risque d’infiltrations au Dhofar de groupes armés à partir du Yémen doit être pris en compte même si les autorités omanaises sont très vigilantes sur le contrôle aux frontières. Les Occidentaux, y compris les Français, doivent toutefois être particulièrement prudents car ils sont une cible désignée des groupes terroristes.

• Risque lié au transport maritime

Navigation

La navigation de plaisance dans l’océan Indien en général demeure dangereuse, notamment à cause d’actes ponctuels de piraterie.
Il est impératif de signaler tout projet de déplacement dans la région et de se soumettre au contrôle maritime volontaire en transmettant sa position et ses intentions aussi souvent que possible à :

  • Etat-major ALINDIEN COMFOR EAU (par tél. : +971 26 57 41 22 - +971 26 57 41 02 - +971 56 79 30 34 ou par courriel : alindien-comforeau chez imfeau.ae (inscrire en objet « pour cellule contrôle naval »)
  • Ambassade de France auprès du sultanat d’Oman : par tél. : +968 24 681 809 ou +968 24 681 810

Consultez également la fiche consacrée à la Piraterie maritime.

• Manifestations

Depuis 2013, le pays n’a connu que quelques manifestations, le plus souvent de faible ampleur, qui se sont déroulées dans certaines villes du pays. Il convient de se tenir à l’écart de tout rassemblement, de rester vigilant et de s’informer.

• Risques naturels

Le pays est parfois exposé à des tempêtes tropicales (rares) qui entraînent des vents violents et des pluies fortes et soudaines qui peuvent provoquer la crue brusque des wadis. Le phénomène est dangereux pour les campeurs et les promeneurs, il convient donc d’être attentif aux conditions météorologiques.

ZONES DE VIGILANCE

Les Français, résidents comme de passage, sont invités à consulter régulièrement les messages de sécurité mis à jour sur le site internet de l’Ambassade de France à Mascate.

Il est déconseillé de se rendre à la zone frontalière du Yémen, sauf raison impérative. Les voyageurs qui pour cette raison souhaiteraient se rendre dans les zones frontalières de l’Oman avec le Yémen doivent prendre préalablement contact avec l’ambassade de France à Mascate.

Les Français qui se rendent dans le gouvernorat du Dhofar en dehors de la frange côtière doivent s’assurer que les mesures adéquates ont été prises concernant leur sécurité personnelle et maintenir en toutes circonstances un niveau de vigilance renforcée. Il convient de se tenir informé de l’actualité générale et locale avant tout déplacement dans le Dhofar. Il est conseillé de laisser aux proches des indications précises sur l’itinéraire, la destination et le calendrier de déplacement.
Les détenteurs du passeport diplomatique ou de service doivent informer préalablement le ministère omanais des affaires étrangères lorsqu’ils se rendent dans certaines zones du territoire (régions du Dhofar et de Mussamdam et île de Masirah).

RECOMMANDATIONS GENERALES
  • Informer les services consulaires de votre présence à Oman.
  • Signaler tout incident de sécurité.
  • Ne pas déroger aux mesures de sécurité élémentaires, en particulier dans certains faubourgs de la capitale et en camping.
  • Respecter les us et coutumes locales et de conserver en toutes circonstances un comportement discret (voir rubrique « Infos Utiles »).

La géographie du pays, composée de zones arides, et le très faible peuplement constituent des facteurs de risque. De larges zones du pays n’étant pas couvertes par le téléphone portable, il est conseillé de signaler à un tiers son itinéraire avant toute excursion et de voyager en groupe à plusieurs véhicules en étant muni du nécessaire (eau, nourriture, pharmacie). Il est déconseillé de pratiquer le camping seul.

ACTIVITES SPORTIVES A RISQUE

Les excursions dans les régions désertiques (Wahibas, Rub al Khali, etc…) sont potentiellement dangereuses si un certain nombre de précautions élémentaires ne sont pas prises. Il est recommandé de voyager en convoi (minimum 2 véhicules), avec des personnes ayant l’expérience du désert et si possible connaissant l’itinéraire, de disposer de moyens adéquats d’orientation, de signalement, de communication et de survie (notamment cartes, VHF, téléphone satellitaire ou GSM, chargeur, balise, boussole, GPS, eau, nourriture, carburant, outils et pièces de rechange pour le véhicule, matériel de désensablage, torche électrique, pharmacie).

Entrée / Séjour

FORMALITES D’ENTREE

Des changements dans la politique de délivrance des visas pouvant avoir lieu, il est prudent de vérifier avant tout projet de voyage sur les sites internet des autorités omanaises compétentes (en anglais), ou celui de l’ambassade d’Oman en France, que les informations ci-dessous sont toujours valides.

Visas de tourisme

Les ressortissants français peuvent bénéficier de la délivrance d’un visa à l’aéroport de Mascate.

1- Visa simple de tourisme / visite professionnelle
Ce visa multiples entrées permet un séjour maximum de 30 jours. Son coût est de 20 Rials. Il peut être renouvelé une fois, sur place, au service de l’immigration de la Royal Omani Police (ROP) pour la somme de 20 Rials.

2- Visa de visite (multiples entrées)
Ce visa peut être obtenu en Oman sur demande du partenaire omanais. Ce visa multiples entrées, valable pour une durée de 6 mois, permet un séjour d’une durée inférieure à 90 jours. Son coût est de 20 ou 30 Rials. Il peut être renouvelé une seule fois, sur place, pour une durée maximale de 30 jours.

Les Français résidant dans les pays du Conseil de coopération des Etats arabes du golfe Persique (CCEAG) peuvent obtenir aux postes frontières un visa permettant un séjour de 30 jours, une seule entrée, pour la somme de 5 Rials.

Les autorités omanaises exigent que la validité du passeport excède de 6 mois la date d’entrée sur le territoire. La plupart des compagnies aériennes appliquent très strictement cette condition à l’embarquement vers Oman.

(D’autres règles peuvent également s’appliquer, en fonction du pays de destination finale ou du pays d’émission du passeport. Vous pouvez également utiliser le moteur de recherche des exigences de visa de l’IATA comme guide sur les mesures d’entrée des étrangers.)

Un dépassement d’autorisation de séjour donnera lieu à une amende de 10 Rials par jour.

Les détenteurs de passeports diplomatiques et de service sont dispensés de visa.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).

AVANT LE DÉPART

• Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (chirurgie, hospitalisation …) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade ou les consulats généraux de France sur place.

Le réseau de santé publique se développe progressivement. Il existe désormais un hôpital public par sous-préfecture (wilaya).
De nombreuses pharmacies et cliniques privées de quartier répondent aux besoins de santé quotidiens. Le niveau hospitalier est plus développé à Mascate.

• Recommandations pour votre Santé

Consultez si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de votre état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations. Consultez éventuellement votre dentiste avant votre départ.

Les personnes qui voyagent avec des médicaments doivent être informées que certains d’entre eux ne sont pas admis sur le territoire omanais et peuvent faire l’objet de demandes d’explication de la part des forces de l’ordre. Il convient de voyager avec une copie de l’ordonnance médicale éventuellement traduite en anglais. Il est par ailleurs recommandé de se renseigner en amont du voyage auprès du Ministère omanais de la santé.

Constituez votre pharmacie personnelle en conséquence et n’emportez que les médicaments nécessaires ; ne consommez jamais des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Pour plus d’informations, consultez le fiche Infos Pratiques.

•Vaccinations

  • Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées ;
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant Rubéole Oreillons et Rougeole chez l’enfant et les adultes ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
  • En fonction des conditions locales de voyages, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.
    RISQUES SANITAIRES

Paludisme

Le pays connaît des cas sporadiques de transmission de paludisme ; Le paludisme est une maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques. Les mesures classiques de protection contre les moustiques sont fortement recommandées (cf. ci-après). Durant votre séjour, et pendant les deux mois qui suivent votre retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement.

Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques :

Coronavirus

Les coronavirus sont une vaste famille de virus susceptibles de provoquer un large éventail de maladies chez l’homme, qui vont du rhume banal jusqu’à une atteinte respiratoire sévère. La présentation la plus fréquente associe de la fièvre et une infection pulmonaire.

A ce jour, aucune mesure de restriction des voyages en direction ou en provenance de ces pays en raison du coronavirus n’est justifiée.

Il n’existe pas de vaccin préventif de cette maladie. Les mesures classiques d’hygiène sont recommandées pour limiter les risques de transmission de ce virus, en particulier le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique. Il convient également, dans la mesure du possible, d’éviter les contacts avec les animaux, d’éviter les foules et grand rassemblement, ainsi qu’un contact rapproché avec des personnes malades ; la transmission inter-humaine n’est actuellement limitée qu’à la famille très proche et aux personnels soignants.

Sur place, en cas de forte fièvre, toux et/ou de difficultés respiratoires, il convient de consulter un médecin sans délai. En cas de fièvre ou de symptômes respiratoires dans les jours qui suivent le retour en France, il convient d’appeler le centre 15 (téléphone : 15) en signalant ce voyage.

Pour toute information complémentaire, consulter le site internet du ministère français en charge de la santé et celui de l’Organisation mondiale de la Santé.

Fièvre Typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

Infection par le virus VIH – IST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

QUELQUES RÈGLES SIMPLES

  • La présence d’espèces venimeuses dans les wadis, en montagne et dans le désert (serpents, scorpions) de même qu’en mer (serpents, raies, méduses) cause régulièrement des accidents. Il est donc impératif de prendre des mesures de précautions élémentaires (chaussures montantes pour les promenades, chaussures en plastique pour la baignade).
  • Secouer les habits, draps et sac de couchage pour éviter les piqûres de scorpions ou serpents
  • Éviter de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
  • Lors des baignades en mer faire attention aux raies qui se dissimulent dans les sables et dont la piqure est très douloureuse. Il est recommandé de faire attention aux serpents marins venimeux qui peuvent se trouver à proximité des zones de baignade.
  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections
  • Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque à deux roues).
  • Ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue.

Préservez-vous des contaminations digestives ou de contact :

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes ;
  • Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson ;
  • Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant) ;

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Institut Pasteur
Sante Publique France
Organisation Mondiale de la Santé

Infos utiles

TRANSPORT

Infrastructure routière

Le respect du code de la route est impératif. Les autorités omanaises ont renforcé les contrôles autoroutiers ainsi que les sanctions applicables aux infractions du code de la route. Ne pas respecter l’arrêt à un feu rouge, dépasser sur la droite en empruntant la bande d’arrêt d’urgence, conduire sous l’emprise de l’alcool ou sans permis de conduire en cours de validité entraînent un placement en garde à vue de 48h, le paiement d’une amende et d’éventuelles poursuites judiciaires. En cas d’accidents causés en raison de ces infractions, les peines sont plus sévères.

Un réseau de routes et de pistes dessert toutes les agglomérations du pays. Les stations-service sont espacées à intervalles réguliers et sont normalement ravitaillées. Elles disposent de téléphones et d’équipements permettant des réparations sommaires.

Il convient de vérifier le contrat d’assurance des véhicules de location. Le contrat "tous risques" devra être préféré compte tenu du coût des réparations lorsque, en cas d’accident, la responsabilité du conducteur est retenue. Par ailleurs, toute personne impliquée dans un accident de la circulation (responsable ou non) et déclarée en état d’ébriété n’est pas couverte par l’assureur du véhicule pour les dégâts matériels et corporels occasionnés. Ceci peut conduire à l’interdiction de sortie du territoire, voire un placement en détention jusqu’au règlement du litige avec les autres parties.

Dans les zones rurales, le bétail (camélidés, bovins, ovins, caprins) paît en liberté et peut traverser la route inopinément, causant des accidents mortels. Il convient donc de conduire avec prudence, notamment la nuit.

En cas d’accident, il convient de ne pas déplacer le ou les véhicules accidentés jusqu’à l’arrivée de la police qui détient et établira le constat.

Validité du permis de conduire français

Dans le cas d’une visite en Oman, le permis de conduire français en cours de validité est reconnu par les autorités omanaises et permet de conduire un véhicule de location pendant un court séjour en Oman. Il est recommandé d’y joindre une traduction en arabe ou en anglais afin de faciliter la relation avec les agents de police pendant les contrôles routiers si vous ne pouvez présenter de permis de conduire international, qui n’est pas exigé par les autorités omanaises, mais contient une traduction arabe utile.

LEGISLATION LOCALE

Alcool

Les boissons alcoolisées ne sont pas en vente libre. Seuls les grands hôtels et grands restaurants bénéficient d’une licence permettant à leurs clients de consommer vins, bières ou spiritueux. La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite. L’état d’ébriété peut entraîner une arrestation et constitue un facteur aggravant en cas d’accident de la circulation.

Stupéfiants

La détention, l’usage ou le trafic de stupéfiants sont interdits. De nombreux médicaments (somnifères, antidépresseurs…) sont classés comme stupéfiants en Oman s’ils ne sont pas accompagnés d’une ordonnance de prescription (traduite en arabe) datant de moins de trois mois. Il est recommandé de détenir une quantité de médicaments correspondant à la durée de séjour sur place pour éviter toute suspicion quant à un éventuel trafic. Un ressortissant étranger arrêté sous ce motif sera condamné à une amende et une lourde peine de prison avant d’être expulsé.

US ET COUTUMES

La constitution dispose que l’islam est la religion d’Etat tout en garantissant la liberté de croyance. La population omanaise est globalement très tolérante. Il est toutefois recommandé d’adopter une attitude respectueuse des usages locaux et de garder à l’esprit que les différences culturelles peuvent susciter une interprétation erronée de certains comportements.

Il convient pour les hommes et les femmes de couvrir les épaules et les genoux et d’éviter les vêtements courts ou décolletés, de respecter les lieux de culte, de ne pas consommer d’alcool en public. Pendant le mois de ramadan les voyageurs doivent être particulièrement vigilants en ce qui concerne le respect des usages et coutumes du pays. Durant cette période, il est interdit de manger, de boire, ou de fumer en public du lever au coucher du soleil.

Il est recommandé de ne pas photographier des personnes sans avoir obtenu au préalable leur autorisation. Il est interdit de photographier des bâtiments publics ou les véhicules militaires ou de la police.

Voyages d’affaires

VISA D’AFFAIRES

Le visa est délivré à l’arrivée sur le territoire omanais : les ressortissants français bénéficient de la délivrance d’un visa à l’aéroport de Mascate.

1- Visa simple pour visite professionnelle

Ce visa, autorisant une seule entrée, permet un séjour maximum de 30 jours.
Son coût est de 20 Rials. Il peut être renouvelé une fois sur place à la Royal Omani Police (ROP) pour la somme de 20 Rials.

2- Visa multiples entrées

Ce visa multiples entrées, valable pour une durée de 6 mois à 1 an, permet un séjour maximum de 3 semaines à chaque visite. Son coût est de 50 Rials. Il ne peut pas être renouvelé.

A noter que les autorités omanaises exigent que la validité du passeport excède de 6 mois la date d’entrée sur le territoire. La plupart des compagnies aériennes appliquent très strictement cette condition à l’embarquement vers Oman.

RESEAUX DE COMMUNICATION

Deux opérateurs de téléphonie mobile, Omantel et Ooredoo, offrent des services au sultanat d’Oman. Le réseau est moderne et la connexion 3G, H+, voire 4G dans les grandes agglomérations et les principaux axes routiers, est largement disponible et de très bonne qualité.

La connexion peut se faire avec un smartphone équipé d’une carte SIM locale, vendue exclusivement dans les points de vente des deux opérateurs, notamment ceux installés à l’aéroport de Mascate. Avec un mobile français en itinérance (roaming), le taux de couverture est très bon (100% tout au long de la bande côtière entre Mascate et la Batinah et dans les grandes villes : Sour, Salalah, Nizwa et Boureïmi). A l’intérieur des terres, dans les zones montagneuses et dans les régions désertiques, la couverture est de moindre qualité, voire inexistante.
En général, les télécommunications sont très onéreuses au sultanat d’Oman, notamment en itinérance.

DONNEES ECONOMIQUES

La direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vous propose de consulter la fiche repères économiques Oman.

Contacts utiles

  • Service économique

Les services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique de Mascate – OMAN
Adresse postale : PO Box 208, PC 115, Madinat Sultan Qaboos, Oman
Adresse physique : Ambassade de France, Diplomatic Area, Shatti Al Qurum
Tél. : +968 24 681 890
Télécopie : +968 24 681 874
Courriel : mascate chez dgtresor.gouv.fr
Site internet : www.tresor.economie.gouv.fr/se/oman

  • Business France

Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires.

Oman relève du bureau de Riyad :

Business France - Arabie Saoudite
Ambassade de France en Arabie saoudite
Diplomatic Quarter - PO. Box 94009 - Riyadh 11693
Arabie Saoudite
Tel : +966 1 488 08 80
Email : riyad chez businessfrance.fr
Pascal ROGER (Directeur Pays)

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Annuaire pour Oman.

  • Sopexa

Spécialiste des marchés alimentaires, Sopexa est une entreprise internationale de marketing et de communication dont une agence est située au Moyen-Orient.
Site internet : http://www.sopexa.com/fr/agence/me

  • FMI

Sites internet : Oman et le FMI.

PLAN DU SITE