Accès rapide :

Transports

Validité du permis de conduire français

- Dans le cas d’une visite en Oman :

Le permis de conduire français en cours de validité est reconnu par les autorités omanaises et permet de conduire un véhicule de location pendant un court séjour en Oman.

Toutefois, il est recommandé d’y joindre une traduction en arabe ou en anglais afin de faciliter la relation avec les agents de police pendant les contrôles routiers si vous ne pouvez présenter de permis de conduire international, qui n’est pas exigé par les autorités omanaises, mais contient une traduction arabe très utile.

- Si vous résidez ou vous installez en Oman :

Oman pratique l’échange réciproque des permis de conduire avec la France.
Lorsque vous établissez votre résidence en Oman, vous pouvez obtenir un permis de conduire omanais sur présentation de votre permis de conduire français authentifié.
Il convient de demander cette authentification avant votre départ de France auprès de la Préfecture qui a émis le document.

A défaut, vous pourrez l’obtenir auprès du consulat sur présentation d’un relevé de points datant de moins de trois mois.

Infrastructure routière

- Le respect du code de la route est un impératif. Les autorités omanaises ont renforcé les contrôles autoroutiers ainsi que les sanctions applicables aux infractions du code de la route. A titre d’exemple, ne pas respecter l’arrêt à un feu rouge, dépasser sur la droite en empruntant la bande d’arrêt d’urgence, conduire sous l’emprise de l’alcool ou sans permis de conduire en cours de validité entrainent un placement en garde à vue de 48h, le paiement d’une amende et d’éventuelles poursuites judiciaires. En cas d’accidents causés en raison de ces infractions, les peines sont plus sévères.

- Réseau de routes et de pistes qui dessert toutes les agglomérations du pays. Les stations-service sont espacées à intervalles réguliers et sont normalement ravitaillées. Elles disposent de téléphones et d’équipements permettant des réparations sommaires.

- Il convient de vérifier le contrat d’assurance des véhicules de location. Le contrat "tous risques" devra être préféré compte tenu du coût des réparations lorsque, en cas d’accident, la responsabilité du conducteur est retenue. Par ailleurs, toute personne impliquée dans un accident de la circulation (responsable ou non) et déclarée en état d’ébriété n’est pas couverte par l’assureur du véhicule pour les dégâts matériels et corporels occasionnés. Ceci peut conduire à l’interdiction de sortie du territoire, voire un placement en détention jusqu’au règlement du litige avec les autres parties.

- Dans les zones rurales le bétail (camélidés, bovins, ovins, caprins) paît en liberté et peut traverser la route inopinément, causant des accidents mortels. Il convient donc de conduire avec prudence, notamment la nuit.

- En cas d’accident, il convient de ne pas déplacer le ou les véhicules accidentés jusqu’à l’arrivée de la police qui établira le constat.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014