Accès rapide :

Sécurité

Bien que la délinquance soit relativement faible, il convient de ne pas déroger aux mesures de sécurité élémentaires, en particulier dans certains faubourgs de la capitale et en camping. De même, il est recommandé de respecter les us et coutumes locales et de conserver en toutes circonstances un comportement discret.

Risque terroriste

Le risque d’infiltrations au Dhofar de groupes armés à partir du Yémen est avéré. Dans ce contexte, des incidents ne peuvent être exclus. Les Occidentaux, y compris les Français, doivent donc être particulièrement prudents car ils sont une cible désignée des groupes terroristes.

En conséquence, les Français qui se rendent dans le gouvernorat du Dhofar doivent s’assurer que les mesures adéquates ont été prises concernant leur sécurité personnelle et maintenir en toutes circonstances un niveau de vigilance renforcée. Il est formellement déconseillé de se rendre à la zone frontalière du Yémen, sauf raison impérative. Les Français, résidant comme de passage, sont invités à consulter régulièrement les messages de sécurité mis à jour sur le site internet de l’Ambassade de France à Mascate.

Les ressortissants français sont également invités à s’informer de l’actualité générale et locale avant tout déplacement dans le Dhofar. Avant le départ, il leur est conseillé de laisser à leurs proches des indications précises sur leur itinéraire, leur destination et le calendrier de leur voyage. Ils doivent en outre observer strictement les consignes données ci-dessus au cours de leur voyage.

Lorsqu’ils s’installent au sultanat d’Oman, les ressortissants français sont instamment invités à effectuer les formalités d’inscription consulaire auprès de l’Ambassade de France à Mascate. Dans tous les cas, il est recommandé aux ressortissants français, qu’ils soient de passage ou en résidence, de prendre et de rester en contact avec les services consulaires au cours de leur séjour en Oman. Il leur est demandé d’informer au plus vite l’Ambassade de France à Mascate de tout incident dont ils pourraient avoir connaissance. Ceci pourrait le cas échéant permettre d’évaluer la situation et d’adapter le dispositif de sécurité pour la communauté française.

Navigation

- La navigation de plaisance dans l’océan Indien en général est dangereuse ; les côtes omanaises sont devenues à leur tour une zone d’action privilégiée des groupes de pirates ;

- Les actes de piraterie les plus récents ont été particulièrement violents à l’encontre des plaisanciers (quatre Américains tués à bord du voilier "Quest" le 18 février 2011 au large des côtes omanaises, enlèvement d’une famille danoise dont trois adolescents à bord du voilier "Ing" le 24 février 2011, assassinat d’un Britannique et enlèvement de son épouse dans un complexe hôtelier kényan le 11 septembre 2011, assassinat d’un Français sur le "Tribal Kat" le 8 septembre 2011 et enlèvement de son épouse à moins de 200 km de Salalah…) ;

- Il est impératif de signaler tout projet de déplacement dans la région et de se soumettre au contrôle maritime volontaire en transmettant sa position et ses intentions aussi souvent que possible.

Etat major ALINDIEN COMFOR EAU :

ou

Ambassade de France auprès du Sultanat d’Oman :

  • Tél. : +968 24 681 809 ou +968 24 681 810
  • Consultez également la fiche consacrée à la Piraterie maritime.
Manifestations

- Depuis février 2011, des manifestations, le plus souvent de faible ampleur, peuvent se dérouler, notamment le vendredi après-midi, dans certaines villes du pays. Il convient de se tenir à l’écart de tout rassemblement, de rester vigilant et de s’informer de l’évolution de la situation.

Risques divers

- La géographie du pays composée de zones arides (déserts, montagnes, façades littorales) et le très faible peuplement constituent des facteurs de risque. De larges zones du pays n’étant pas couvertes par le téléphone portable, il est conseillé de signaler à un tiers son itinéraire avant toute excursion et de voyager en groupe à plusieurs véhicules en s’étant muni du nécessaire (eau, nourriture, pharmacie). Il est déconseillé de pratiquer le camping seul.

- Les excursions dans les régions désertiques (Wahiba, Rub al Khali, etc…) sont potentiellement dangereuses si un certain nombre de précautions élémentaires ne sont pas prises. Il est formellement recommandé de voyager en convoi (minimum 2 véhicules), avec des personnes ayant l’expérience du désert et si possible connaissant l’itinéraire, de disposer de moyens adéquats d’orientation, de signalement, de communication et de survie (notamment cartes, VHF, téléphone satellitaire ou GSM, chargeur, balise, boussole, GPS, eau, nourriture, carburant, outils et pièces de rechange pour le véhicule, matériel de désensablage, torche électrique, pharmacie).

- Des pluies fortes et soudaines peuvent provoquer la crue brusque des wadis. Le phénomène est dangereux pour les campeurs et les promeneurs, il convient donc d’être attentif aux conditions météorologiques.

- Certaines zones du territoire considérées comme stratégiques, requièrent une autorisation administrative préalable avant de pouvoir s’y rendre.

- Il est recommandé aux voyageurs qui souhaiteraient se rendre dans les zones frontalières de l’Oman avec le Yémen de prendre préalablement contact avec l’ambassade de France à Mascate.

Urgence : 9999 (information donnée en arabe ou en anglais)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014