Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Tout déplacement par la route est à entreprendre avec la plus extrême prudence.
Il convient d’éviter de se déplacer sur les routes en dehors des heures pendant lesquelles sont en place les barrages de police (9h-18h).

Hormis les grands axes dans le nord et dans le sud-ouest autour de Lagos qui sont en bon état, l’infrastructure routière est généralement très dégradée. L’approvisionnement en essence n’étant pas assuré partout, prévoir des réserves.

En cas d’accident, il vaut mieux ne pas s’attarder sur les lieux mais se rendre au poste de police le plus proche et prévenir l’ambassade.
Les transports en commun sont de très mauvaise qualité, quelques rares compagnies de bus de luxe exceptées. L’utilisation de taxis est déconseillée, sauf si le chauffeur est recommandé par une personne de confiance.

Réseau ferroviaire

Inexistant

Transport aérien

L’aéroport de Port Harcourt a été rouvert au trafic intérieur et au trafic international. Seule la compagnie Arik présente une régularité et des garanties de maintenance des appareils aux normes internationales.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014