Accès rapide :

Santé

Avant le départ

Consultez votre médecin traitant (éventuellement votre dentiste) et vérifiez auprès de votre organisme d’assurance et du tour opérateur si vous disposez d’une assurance rapatriement à l’étranger, d’un niveau de couverture des frais médicaux pour un montant élevé, et de l’option de prise en charge des recherches de victimes (randonneur égaré en zone isolée par exemple)

Situation générale

La situation sanitaire de la Namibie est globalement satisfaisante : les installations médicales sont nombreuses (à Windhoek en particulier) et les médecins généralement bien formés et compétents. Un système de pharmacies de garde existe dans les villes les plus importantes.

Paludisme

Le pays jouit d’un climat relativement sain et échappe au paludisme sur la majeure partie de son territoire à l’exception du nord et du nord-est de la Namibie, zone plus humide. Le risque, moindre pendant la période sèche, plus fort à la saison des pluies, concerne les provinces Kavongo, Caprivi, Omusati, Oshana (est de l’Ovamboland), Ohangwena, Oshikoto (au nord de la cuvette d’Etosha) ainsi que les parties nord-est de l’Otjozondjupa et de l’Omaheke.

Prévention : cette maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques impose le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…). A ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à son médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs. Le traitement devra être poursuivi après le retour en France pendant une durée variable selon le produit utilisé.

Maladies endémiques


Résurgences de maladies infectieuses dans les zones les plus peuplées et les plus insalubres (townships, Nord du pays) telles que la tuberculose, la poliomyélite et le choléra.

Pour prévenir le choléra, il convient respecter les règles d’hygiène suivantes :

•se laver régulièrement les mains (à l’eau savonneuse ou avec des gels hydro-alcooliques), en particulier avant tous les repas,

•consommer de l’eau minérale en bouteille scellée (ou bouillie),

•peler soigneusement, à défaut cuire ou désinfecter les fruits et légumes,

•éviter la consommation de poissons, coquillages, ou fruits de mer autrement que bien cuits ou frits,

•éviter les lieux (« cantines ambulantes ») ne garantissant pas toutes les conditions d’hygiène requises.

Les personnes présentant les signes de l’affection (diarrhée liquide, vomissements, fièvre et faiblesse générale) doivent consulter un médecin rapidement.

Vaccinations
  • Diphtérie-tétanos-poliomyélite recommandé.
  • Autres vaccinations conseillées (selon la durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites A et B.
  • Envisager un vaccin antirabique, notamment pour les enfants, en cas de séjour prolongé dans le Nord du pays (régions de Kunene, Omusati, Oshana, Ohangwena, Oshikoto, Kavango et Caprivi). En cas de morsure suspecte par des chiens ou des chacals, des injections antirabiques doivent être administrées dans les plus brefs délais : les doses sont généralement disponibles dans les hôpitaux de la capitale, Windhoek, ou sur la côte, à Swakopmund.
  • Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé, uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune.
VIH-Sida

Taux de prévalence du sida autour de 20 %. En cas d’exposition accidentelle, certaines structures permettent de recevoir des soins et d’effectuer rapidement un dépistage. Il est indispensable, en cas d’agression sexuelle, de consulter un médecin et de porter plainte.

Hospitalisation

Le coût moyen d’une consultation médicale est d’environ 300 dollars namibiens. Avant toute admission, la direction de l’hôpital s’assurera de la solvabilité du patient et exigera si nécessaire un versement préalable de plusieurs milliers d’euros. Il est indispensable de pouvoir contacter immédiatement son assurance rapatriement afin qu’elle effectue si nécessaire un versement en urgence à l’hôpital. Pour toute opération, chaque intervenant (chirurgien, anesthésiste…) possède sa propre facturation.

Numéros utiles

Médecins :
  • Médecin agréé par l’Ambassade de France en Namibie :
    Dr. Ernu De Villiers - Tel : +264 (0)61 402 807 ou +264 (0) 61 402 809.
  • Médecin généraliste de garde au ’’GP Care center’’ au centre Paramount d’Eros +264 (0) 61 287 11 03 /04.

Ambulances et avions médicalisés privés d’urgence pour tout le pays :

  • INTERNATIONAL SOS : Tel : +264 (0) 61 230 505 , +264 (0) 8 17 07 ou + 264 (0) 8 19 11 - Fax : +264 (0) 61 231 254 ou +264 (0) 61 248 113
  • E-MED RESCUE : Tel : +264 (0) 61 299 99 24, +264 (0) 61 30 59 24 ou + 264 (0) 8 19 24 - Fax : +264 (0) 61 411 611

Hôpitaux :

  • à Windhoek :
    Medi Clinic Urgences : +264 61222687
    Roman Catholic Hospital : +264 612702911 – Urgences : +264 612702006
    Rhino Park Private Hospital : +264 61375000
  • à Walvis Bay :
    Welwitschia Hospital : +264 64218911 / Fax : +264 64218946
    Ambulance : St Gabriel +264 64209955
  • à Swakopmund :
    Cottage Medi-Clinic : +264 64412200
  • à Otjiwarongo :
    Medi-clinic : +264 67303734 / 5
Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Institut Pasteur (fiche pays)
Institut de veille sanitaire
Organisation Mondiale de la Santé


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014