Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Une vigilance particulière devra être apportée à la conduite locale, les accidents de la route constituant l’une des principales causes de mortalité au Monténégro.

En cas de pluies diluviennes, il est fortement recommandé de ne pas s’engager sur la route qui chemine au fond des gorges de la Moraca.

Le réseau routier est de qualité moyenne, mais les grands axes sont généralement très corrects. Compte tenu de la géographie, les routes sont souvent sinueuses. En montagne, après une forte pluie, la chaussée est parfois jonchée de pierres tombées des parois. Les barrières de sécurité ne sont pas toujours en bon état. Les travaux ou zones dégradées sont rarement correctement signalés. Il n’est pas rare de croiser des animaux errants (vaches, moutons, chèvres) sur les routes secondaires. Sur les grands axes, la signalisation routière, toujours en caractères latins, est en général claire ; ce n’est pas toujours le cas sur les petites routes. En hiver, les routes secondaires sont souvent obstruées par la neige et les cols élevés sont fermés.

Il n’y a pas d’autoroute au Monténégro. Le tunnel de 4 km qui relie Podgorica à la côte adriatique est à péage de même que le bac qui traverse la bouche de Kotor. Les contrôles de police sont fréquents, tant en ville que sur route. L’oubli d’allumer les feux de croisement, y compris le jour, les ceintures non bouclées et l’usage du téléphone portable sont réprimés. Le stationnement libre n’est pas favorisé. Il existe à Podgorica et dans les stations du bord de mer des parcs payants et gardés. Les voitures de marques françaises sont nombreuses au Monténégro. Il existe un réseau correct de concessionnaires.

La carte internationale d’assurance automobile (carte verte) est valable au Monténégro et couvre au tiers. Pour une assurance "Tous risques", vérifier auprès de votre assureur que la couverture qu’il vous propose s’étend au Monténégro.

Taxis

Les taxis sont abondants et bon marché, mais la connaissance de langues étrangères peu fréquente.

Location de voitures

On peut facilement louer des voitures sans chauffeur dans les aéroports et dans les zones touristiques. Avant de passer la frontière, s’assurer avec le loueur que cela est possible et qu’il fournit une carte verte.

Réseau de bus

Le réseau d’autocars couvre la totalité du pays.

Réseau ferré


Il existe une ligne de voyageurs Bar - Podgorica - Bijelo Polje - Belgrade.
Réseau maritime

Des liaisons régulières et saisonnières desservent le port de Bar depuis Bari et Ancône (Italie) notamment.

Transport aérien

Il existe deux aéroports internationaux : Podgorica et Tivat. Ce dernier, sur le littoral, est relié à Paris par vols directs de Monténégro Airlines (vols fréquemment déprogrammés en hiver, se renseigner). Podgorica est, en outre, relié au reste de l’Europe et du monde via Belgrade (quatre vols quotidiens par Monténégro Airlines et Jat), Ljubljana (Adria) et Vienne (Austrian Airlines). Il est également possible de se rendre au Monténégro en passant par l’aéroport de Dubrovnik (Croatie), proche de la frontière monténégrine.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014