Accès rapide :

Sécurité

Le Monténégro est un pays plutôt sûr. Cela ne dispense évidemment pas le voyageur de prendre des précautions d’usage (pas de marque extérieure de richesse ostentatoire, laisser les sommes importantes d’argent dans le coffre de l’hôtel, éviter de retirer de l’argent des distributeurs la nuit dans les rues isolées, garer si possible la voiture la nuit dans un parc de stationnement surveillé, etc). Comme partout, il est conseillé de conserver une photocopie de son passeport en un lieu différent de l’original, cela aidera en cas de perte.

Risque sismique

Le Monténégro se situe dans une zone sismique. Le dernier séisme de forte ampleur remonte à 1979 sur la côte monténégrine (Kotor, Budva, Bar). De légères secousses telluriques sont ressenties plusieurs fois par an ; elles n’occasionnent en général aucun dégât. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, vous pouvez consulter la fiche réflexe du site France Diplomatie consacrée à ce sujet, rubrique "Infos pratiques".
Il n’est pas exclu qu’un séisme dont l’épicentre se situerait au large des côtes provoque un phénomène de tsunami.

Risque d’incendie

La sécheresse estivale est marquée par de nombreux départs d’incendies, dans des endroits souvent difficiles d’accès. Il est recommandé de prendre ce risque en considération, tant en ce qui concerne le choix du lieu de séjour qu’en ce qui concerne le choix d’un itinéraire.

Avis aux randonneurs

Eu égard aux risques associés au relief karstique du Monténégro (succession de plateaux entaillés par des gorges étroites et profondes), il est recommandé aux randonneurs de ne pas partir seuls en montagne et, lorsqu’ils n’envisagent pas de suivre un sentier balisé, de se faire accompagner d’un guide local.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014