Accès rapide :

Mongolie

Mongolie

Certification ISO
Dernière mise à jour le: 17 juillet 2014 - Information toujours valide le: 2 septembre 2014

Sécurité

Assurance santé/rapatriement

Pour tout déplacement en Mongolie, pays très étendu (trois fois la France) et faiblement peuplé (2,75 millions d’habitants), il est impératif de disposer d’un excellent contrat d’assurance maladie/rapatriement couvrant la totalité du séjour mongol et de vérifier si la compagnie d’assurance choisie dispose de correspondants administratifs et médicaux en Mongolie.

Il est également indispensable de se munir des coordonnées précises de ces correspondants avant d’entreprendre le voyage, et de les conserver avec soi durant tout le séjour.

Délinquance
  • Des touristes et des résidents ont été victimes d’incidents, parfois violents : il est recommandé d’être attentif lors des déplacements à pied en ville, à toute heure du jour, et plus particulièrement la nuit, en dehors de tout accompagnement.
  • La petite délinquance est présente dans les lieux publics de la capitale. Il convient, en conséquence, d’être vigilant (nombreux cas d’agressions inexpliquées et de vols). Les étrangers sont souvent suivis à la sortie des boîtes de nuit. Le marché de « Narantuul », le « Grand magasin d’Etat », la gare centrale, la place de Sukhbaatar (place centrale d’Oulan Bator), la rue de Séoul, l’aéroport international « Chinggis Khaan » sont des lieux où sévissent les voleurs à la tire. Les célébrations du Nouvel an mongol « Tsagaan sar » (janvier ou février) et de la Fête nationale « Naadam » (11, 12 et 13 juillet) sont également propices aux vols. De petits groupes opérant dans certains bâtiments, ou dans la rue, entourent et bousculent les touristes pour les délester de leurs portefeuilles, téléphones, etc.
Risque sismique
  • La Mongolie présente des zones de forte activité sismique dans sa partie occidentale et un risque confirmé pour la capitale Oulan-Bator (trois failles actives à proximité), dont le niveau de dangerosité pour les populations est accru pendant la rigueur extrême de l’hiver mongol. Il est conseillé de consulter sur ce site la fiche thématique consacrée aux séismes.

En cas de séisme, pensez à contacter vos proches pour les rassurer où, à défaut, l’Ambassade de France.

  • Si des consignes d’évacuation et/ou de regroupement sont données par les autorités locales, il convient de rejoindre le point de regroupement indiqué le plus proche. Il est recommandé de chercher à se regrouper sur place avec des compatriotes ou d’autres ressortissants européens ou étrangers, de dresser la liste des présents avec, si possible, adresse ou téléphone des personnes à prévenir, et de faire parvenir cette information le plus rapidement possible à l’Ambassade de France.

Il est également possible de prendre l’attache d’une ambassade d’un État membre de l’Union Européenne présente en Mongolie (Allemagne, Bulgarie, République Tchèque et Royaume Uni).

Transports

Infrastructure routière

A Oulan Bator, le mauvais état des trottoirs et chaussées (nombreux trous et bouches ouvertes), l’absence de signalisation, le non respect des règles du code de la route par les conducteurs et piétons mongols ainsi que l’éclairage urbain insuffisant, rendent la conduite difficile et dangereuse. Les piétons sont très exposés et il convient donc de traverser les rues avec prudence.

A l’extérieur de la capitale, la rareté des routes asphaltées et l’état des pistes, souvent non stabilisées, l’absence de signalisation et la très faible densité de population conduisent à recommander l’utilisation des services d’un chauffeur mongol. La location de véhicule sans chauffeur demeure difficile. Le ravitaillement en carburant et les réparations automobiles sont aléatoires en dehors des villes, où la population parle rarement une langue étrangère. En cas d’accident, le recours à un GPS et à un téléphone mobile satellite peut s’avérer utile (absence de relais terrestres).

L’assurance automobile est obligatoire depuis octobre 2012, mais les accrochages se règlent le plus souvent à l’amiable en présence de policiers. Il convient, dans tous les cas, de garder son calme et de s’appuyer, dans la mesure du possible, sur une tierce personne parlant mongol.

Transport en bus
Les principales villes de province sont reliées par un service de minibus au départ de la gare routière de « Teevriin Tovchoo » et du « Dragon Center » à Oulan Bator.

Transport en taxi
Il est fréquent que des particuliers utilisent leur véhicule comme taxi pour percevoir des revenus complémentaires. Certains risques ne pouvant être exclus, il est conseillé de ne prendre que les véhicules des compagnies enregistrées, équipés de taximètres.

Réseau ferroviaire

Il concerne une ligne nord-sud qui relie la Russie à la Chine avec une branche secondaire vers la ville d’Erdenet. C’est un moyen de transport économique, mais qui comporte des risques sur la partie nord de la ligne. Il est conseillé de voyager en première classe.

Transport aérien

La Mongolie compte de nombreux aéroports, dont sept ont des pistes asphaltées : Oulan Bator, Bayankhongor (province de Bayankhongor, sud-ouest), Dalandzadgad (province de Omnogobi), Khovd (province de Khovd, ouest), Moron (province de Khovsgol), Oyu Tolgoi (province de Omnogobi, sud) et Tchoibalsan (province de Dornod, extrême est).

Les conditions climatiques hivernales, qui sont ici extrêmes, entraînent de fréquents retards et même des annulations de vols.

Les compagnies Aero Mongolia, MIAT, Eznis Airways, Mongolian Airlines Group, Chingis Airways disposent chacune d’un site internet sur lequel il est possible de consulter les horaires et d’effectuer des réservations.

Il existe toujours des tarifs spécifiques pour les étrangers. Il est également possible d’utiliser, sur commande, les services de transporteurs privés.

Entrée / Séjour

Visa

Les Français sont désormais exemptés du visa d’entrée pour un séjour touristique ou d’affaires d’une durée de moins de 30 jours. Cette décision du Gouvernement mongol est valable pour la période 2014-2015 et est déjà entrée en vigueur. Depuis le 9 juillet 2014, l’Ambassade de Mongolie en France ne reçoit plus de demande de visa de moins de 30 jours pour le tourisme ou les affaires et vous conseille de consulter votre compagnie aérienne ou transporteur avant votre départ.

De plus amples informations sont disponibles sur le site de l’Ambassade de Mongolie en France. Par précaution s’agissant d’une mesure nouvelle, toute prolongation envisagée au-delà de 30 jours doit impérativement faire l’objet d’une demande de visa avant le départ, les conditions d’obtention sur place, si elles existent, n’étant pas connues.

Les voyageurs qui désirent se rendre en Chine ou en Russie après leur séjour en Mongolie doivent impérativement se procurer le visa nécessaire auprès du consulat du pays concerné, avant de quitter Oulan Bator. En effet, il n’est à ce jour pas possible d’obtenir un visa pour entrer sur les territoires chinois et russe aux postes frontières avec ces deux pays.

Formalités d’entrée en Mongolie avec un véhicule

Entrée et sortie
Il convient de respecter la procédure suivante :

  • Bien avant le passage de la frontière mongole, il convient de se faire enregistrer auprès du département central des douanes à Oulan Bator, soit en passant par l’intermédiaire d’une agence de voyage de la capitale, soit en demandant l’aide d’un correspondant résidant en Mongolie. Lors de cet enregistrement, il y aura lieu d’indiquer les points d’entrée et de sortie du territoire mongol, la durée et les dates du séjour prévu, toutes les caractéristiques du véhicule (carte grise) et le nombre de passagers.
  • Le département central des douanes communiquera ensuite ces informations aux postes frontières d’entrée et de sortie du véhicule.
  • Au poste frontière d’entrée, la mention « T/M» sera apposée sur le visa mongol. Cette mention signifie une entrée en Mongolie avec un véhicule «M» pour un court séjour «T». Cela implique impérativement de ressortir avec ledit véhicule.
  • Après l’enregistrement préalable au département central des douanes et avec le tampon « T/M», la sortie au poste frontière avec le véhicule ne doit pas poser de difficulté.

Permis de conduire
Pour conduire une voiture en Mongolie, il est impératif d’être titulaire du «permis international».

Une augmentation des problèmes, parfois graves, rencontrés par des compatriotes venus en Mongolie avec leur véhicule personnel (voitures ou camions) a été constatée en 2012. Le pays est vaste et peu peuplé, les garages sont rares et habitués aux seuls véhicules en circulation en Mongolie (marques russes et japonaises). Les difficultés du terrain (pistes, passages à gué) et les intempéries ont conduit à des accidents et à des bris de véhicules qui se sont avérés irréparables ou exigeant un remorquage coûteux, sur plusieurs centaines de kilomètres ; les pièces détachées sont souvent introuvables. De plus, toute personne entrée en Mongolie avec un véhicule a l’obligation de ressortir du territoire avec ce même véhicule, une transgression ou un retard de franchissement de la frontière entraînant de fortes pénalités mongoles, suivies de difficultés avec les services d’immigration chinois ou russes, aux frontières terrestres de la Mongolie.

Adresses utiles
  • Département central des douanes
    Adresse : 81/1 rue Ikh Toiruu - district de Sukhbaatar - Oulan Bator (Mongolie)
    Tél. : +976 11 35 00 49 - 35 00 57
    Fax : +976 11 35 00 60
    Courriel : info@ecustoms.mn
    Site internet : www.ecustoms.mn (mongol seulement)
  • Douane d’Oulan Bator
    Adresse : district de Bayangol (à l’ouest de la gare centrale ferroviaire) - Oulan Bator (Mongolie)
    Tél. : +976 11 312015 - 311981 - 311939
  • Département de la police routière Adresse : autoroute "Narny Zam" - district de Sukhbaatar - 1er arrondissement - Oulan Bator (Mongolie)
    Tél. : +976 11 70 11 21 00 - 124 (appel d’urgence) - 93021124 (en cas d’accident)
    Fax : +976 11 70 11 27 11
    Site internet : www.stop.mn (mongol seulement)

Santé

Les conditions sanitaires prévalant en Mongolie sont difficiles. Les infrastructures médicales sont rudimentaires, surtout en province et les problèmes de communication rendent très lentes les prises en charge médicales et les retours vers la capitale, lorsqu’ils sont nécessaires.

Il est impératif de disposer d’une excellente assurance de type maladie/rapatriement couvrant la totalité du séjour en Mongolie.

En cas de traitement médical régulier, il est conseillé d’avoir avec soi les médicaments nécessaires pour la totalité du séjour, les produits de substitution locaux n’étant pas toujours fiables. Disposer de quelques médicaments de première nécessité peut être utile au voyageur.

La capitale mongole connait l’une des plus fortes pollutions atmosphériques de la planète (cf. Banque mondiale et OMS). D’octobre à juin, elle figure à la première place mondiale (pic de pollution en novembre, décembre, janvier et février) en raison du chauffage au charbon, et aux vents de sable qui relèvent et dispersent la pollution des sols (mars à juin).

Vaccinations

La mise à jour des vaccinations Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite (DTP) ou DTP-Coqueluche, et Hépatite A, est recommandée.

Un contrôle des vaccinations Tuberculose Rougeole-Oreillons-Rubéole peut-être conseillé.

Autres vaccinations conseillées (selon modalités du séjour) : fièvre Typhoïde et Hépatite B, Encéphalite à tiques.

En cas de séjour prolongé, en cas d’isolement, la vaccination contre la rage peut être conseillée. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Hygiène alimentaire

Il est conseillé d’avoir recours, pour la boisson, à l’eau embouteillée capsulée. Eviter la consommation d’aliments insuffisamment cuits (poisson, viande, volaille, lait), de crudités ou d’aliments cuits consommés froids, et de fruits non pelés.

En raison de coupures d’électricité fréquentes, il est conseillé d’être attentif à la qualité des produits alimentaires.

Maladies sexuellement transmissibles

Prévalence significative de maladies sexuellement transmissibles (par exemple VIH - Sida ou Syphilis). Toute mesure de prévention est indispensable.

Quelques recommandations générales
  • Ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto).
  • Emportez dans vos bagages les médicaments nécessaires pendant la durée du séjour.
Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Législation locale

Il est interdit, sous peine d’amende, de consommer de l’alcool sur la voie publique.

La prostitution et sa publicité sont interdites par la loi.

L’usage de la drogue est strictement prohibé en Mongolie (y compris les substances dites "drogues douces"). Elle fait l’objet de contrôles attentifs des autorités locales, est sévèrement réprimée par la loi mongole et peut entraîner de lourdes peines d’emprisonnement (2 à 15 ans selon la caractérisation des faits par la justice). L’Ambassade de France met en garde contre le non-respect de la réglementation mongole, en particulier sur cette question sensible, et sur les graves conséquences qui peuvent en découler en référence à l’article 192 du code pénal mongol concernant la production, l’achat, la consommation, le transport, la livraison et la vente illégale de substances médicamenteuses et de stupéfiants.

Climat

Le climat mongol, de type continental extrême, est caractérisé par de très grandes amplitudes de température (plus de 100 degrés Celsius d’écart au long de l’année), et de fortes variations de pression atmosphérique au printemps (vents). La température moyenne annuelle à Oulan Bator est de -1° Celsius. L’hiver mongol dure près de huit mois. La période végétative est de quatre mois.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014