Monaco

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Sécurité

RISQUES ENCOURUS ET RECOMMANDATIONS ASSOCIEES

• Risques naturels

Monaco et le Département des Alpes Maritimes sont situés sur une zone de sismicité moyenne (niveau II). La connaissance actuelle de la géologie régionale et la sismicité historique permettent de penser qu’un séisme de grande magnitude est peu probable. Depuis 1966, les règles de construction parasismiques sont appliquées sur le territoire de la Principauté. Il n’existe en revanche pas de système d’alarme car un tremblement de terre reste à ce jour imprévisible. Pour plus d’informations, consulter la fiche « Séismes ».

• Délinquance

La criminalité de droit commun est très peu présente.

ZONES DE VIGILANCE

L’intégralité du pays est en zone de vigilance normale.

RECOMMANDATIONS GENERALES

Il est recommandé de :
• respecter strictement la réglementation locale ;
• être toujours pourvu de documents d’identité (nombreux contrôles routiers aux accès de la Principauté).

ACTIVITES SPORTIVES A RISQUE

La baignade est sûre grâce à la présence de filets de protection anti-méduses sur la principale plage de Monaco (Larvotto). Respecter les consignes habituelles de protection vis-à-vis de la chaleur estivale.
En raison de la densité de la circulation et de la sinuosité des axes routiers, la pratique du cyclisme est déconseillée.

Entrée / Séjour

FORMALITES D’ENTREE

• Séjour inférieur à trois mois

Pour les ressortissants français, l’entrée en Principauté ne nécessite aucun visa.

• Séjour supérieur à trois mois

La carte de séjour est obligatoire (service des résidents de la direction de la sûreté publique, 3, rue Louis Notari, MC 98000 Monaco).

REGLEMENTATION DOUANIERE

La France et Monaco forment une union douanière. La réglementation douanière au sein de la Principauté de Monaco correspond aux politiques douanières françaises.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).

AVANT LE DÉPART

• Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale, les Français de passage doivent être munis d’une carte européenne d’assurance maladie, à demander à leur caisse locale au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.
Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’Ambassade de France sur place.

• Recommandations pour votre Santé

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emportez que les médicaments nécessaires. Pour plus d’informations, consulter la fiche "Infos Pratiques".

Vaccinations

Il est conseillé de mettre à jour les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite en incluant rubéole, oreillons et plus particulièrement la Rougeole. Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

RISQUES SANITAIRES

Infection par le virus VIH – MST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

QUELQUES RÈGLES SIMPLES
  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
  • Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux roues).

    Préserver-vous des contaminations digestives ou de contact :
  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.
  • Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson.
Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

TRANSPORT

• Infrastructure routière

Le réseau routier est en bon état mais très encombré aux heures d’entrée et de sortie des bureaux. La vitesse est généralement limitée à 50 km/h. La circulation est perturbée lors du grand prix de Formule Un qui a lieu en mai ou juin.
L’accès au quartier de Monaco-Ville (le Rocher) est réservé aux seuls véhicules immatriculés à Monaco ou dans les Alpes-Maritimes. Cette restriction ne s’applique pas aux autres quartiers. Le transit des caravanes est interdit, le stationnement des camping-cars réglementé.

• Réseau ferroviaire

Le réseau ferroviaire est souterrain sur la totalité de son parcours monégasque.

• Transport urbain

Six lignes de bus régulières desservent Monaco-Monte-Carlo.

• Transport aérien

Une desserte régulière de l’héliport de Monaco est assurée par les compagnies « Héli Sécurité » et « Monacair » depuis l’aéroport de Nice.

LEGISLATION LOCALE

La conduite en état d’ivresse est un délit passible du tribunal correctionnel. L’ivresse publique est réprimée par une contravention. Le taux légal d’alcoolémie est fixé à 0,50 gramme pour mille dans le sang, soit 0,25 milligramme par litre dans l’air expiré (J.O. Loi 1320 du 6 novembre 2006). La culture, la fabrication, l’usage, la détention et le trafic de stupéfiants ainsi que le financement de ces opérations sont réprimés par des amendes et des peines d’emprisonnement de 5 à 20 ans. Le proxénétisme et la prostitution sont poursuivis devant les tribunaux. La réglementation locale interdit de se promener en maillot de bain ou torse nu sur la voie publique.
La mendicité est interdite. Le démarchage est réglementé. Un strict respect des passages piétons est observé.

Voyages d’affaires

VISAS D’AFFAIRES

Les ressortissants français ne sont pas assujettis à visa pour se rendre en Principauté de Monaco pour des séjours de moins de trois mois.

Le réseau consulaire français est en charge de la délivrance des visas d’entrée à Monaco aux ressortissants des pays soumis à obligation de visa.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique « Entrée/Séjour » de la présente fiche.

RESEAUX DE COMMUNICATION

L’opérateur national Monaco Télécom couvre le territoire (y compris certaines zones souterraines). Le réseau Orange emprunte en Principauté le réseau Monaco Télécom et vice-versa. D’autres opérateurs français sont également présents via leur propre réseau. Les appels passés entre les deux pays n’entraînent pas de surcoût.

DONNEES ECONOMIQUES

La Direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vous propose de consulter la fiche repères économiques Monaco.

Contacts utiles

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux. Il existe à Monaco un comité des CCEF qui peut orienter les entreprises françaises. Contact : CCEF Monaco.

PLAN DU SITE