Accès rapide :

Sécurité

Avertissement

Le personnel et les missions de l’ambassade de France en Moldavie ayant été réduits, les Français sont invités à s’assurer qu’ils disposent de moyens nécessaires en cas de crise (vérifier les termes des contrats d’assurance, s’assurer de disposer des moyens financiers nécessaires pour couvrir d’éventuels frais d’hospitalisation ou d’évacuation, etc.).

L’ambassade de France en Moldavie ne délivre pas de titres d’identité et de voyage. En cas de perte ou de vol de passeport, l’ambassade pourra vous délivrer un laissez-passer permettant de rentrer en France.
La section consulaire de l’ambassade de France en Roumanie est compétent pour toutes les autres démarches administratives concernant les Français résidents ou de passage en Moldavie.

En cas d’urgence, l’ambassade de France en Moldavie peut être jointe pendant les horaires d’ouverture au +373 22 200 400 et au +373 22 200 406.

En dehors de ces horaires, et en cas d’absolue et impérieuse nécessité, le numéro d’urgence pourra être composé : +373 69 120 368.

En cas d’urgence en dehors de ces horaires, la section consulaire de l’Ambassade de France à Bucarest peut être jointe au +40 213 031 022.

En cas d’incident grave dans le pays pendant votre séjour, pensez à rassurer vos proches.

D’une manière générale, il est préférable de ne pas arborer de bijoux ou montres de prix et déconseillé de porter de manière ostensible un appareil de photographie ou une caméra, sans être accompagné.

Il est recommandé de n’utiliser que les taxis professionnels ou, le cas échéant, de louer une voiture avec chauffeur.

Région de Transnistrie

Les voyages en Transnistrie (région sécessionniste, située à l’est de la Moldavie) sont déconseillés sauf raison impérative, y compris les transits entre la Moldavie et l’Ukraine. Cette région est hors du contrôle du gouvernement moldave. Par conséquent, l’ambassade de France ne peut assurer l’assistance aux Français de passage en difficulté dans cette région. Il est fréquent que des voyageurs - pourtant en possession des documents appropriés - qui ont traversé la Transnistrie depuis la Moldavie ou l’Ukraine, signalent avoir rencontré des difficultés auprès des "gardes frontières" transnistriens (refus de passage, exigence de paiement d’une "amende"). Quelques rares cas de violences ont également été signalés. L’ambassade de France n’a pas la possibilité d’intervenir lors d’incidents de ce type.

Risque sismique

La Moldavie se situe dans une zone sismique. En cas de séjour dans le pays il convient donc de consulter les recommandations de base.

En cas de séisme, les voyageurs sont invités à prendre contact au plus vite avec leurs proches, ou avec l’ambassade si les communications avec l’étranger sont impossibles.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016