Accès rapide :

Santé

Assurances

Consultez votre médecin (éventuellement votre dentiste) et souscrivez à une compagnie d’assistance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.
Souscrire une police d’assurances personnelle destinée à couvrir les risques décès et invalidité peut être indiqué.

Paludisme

Le paludisme (ou malaria) est une maladie parasitaire, potentiellement mortelle, transmise par les piqûres de moustiques qui impose le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires imprégnés, etc.). A ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux prophylactique adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à un centre de conseils aux voyageurs avant le départ. Classification ZONE 3

Dengue

La dengue est une maladie virale transmise par les piqûres de moustiques : il convient de respecter les consignes habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques, moustiquaires). Il n’y a pas de vaccin, ni de traitement spécifique. La dengue peut parfois prendre une forme particulièrement grave, parfois mortelle (fièvre hémorragique). Il est vivement recommandé de consulter un médecin, en cas de fièvre. L’utilisation de l’aspirine est déconseillée.
Par ailleurs quelques cas de Chikungunya sont rapportés. Les modes de transmission (et donc de protection) sont les mêmes.
De même quelques cas de « Fièvre de la Vallée du Rift » ont été rapportés dans le sud du pays. La protection contre les moustiques est conseillée.

Fièvre jaune

Le vaccin contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire pour les passagers provenant de zones d’endémie amarile. Au vu de l’existence d’une circulation active du virus amarile et la présence de vecteurs capables d’activer une transmission, il est très fortement recommandé d’être à jour de la vaccination contre la fièvre jaune pour un séjour en Mauritanie, en particulier pour les voyageurs qui se rendent au sud du Sahara.

Rage

Des cas de rage sont régulièrement rapportés au Sénégal et en Mauritanie. Il est donc conseillé à toute personne de respecter les recommandations suivantes : en cas de morsure ou de léchage par un animal suspect, il est impératif de consulter un médecin qui procèdera si nécessaire aux soins locaux (désinfection, vérification des vaccinations antitétaniques, …) et, si besoin, à une vaccination curative.

La vaccination préventive est recommandée pour les séjours de longue durée ou en situation d’isolement et bien sûr, en cas de contacts avec les animaux pour des raisons professionnelles (vétérinaires, …).

Dans tous les cas, il est conseillé de surveiller attentivement les enfants afin qu’ils ne s’approchent pas d’animaux inconnus et de faire vacciner les animaux de compagnie.

Méningite

Cette vaccination est conseillée en particulier pour les séjours de longue durée ou en période d’épidémie.

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie digestive bactérienne endémique en Mauritanie. La vaccination est conseillée. Par ailleurs, l’infection est due à la consommation d’eau ou d’aliments contaminés (les crustacés ramassés dans des zones polluées par des eaux usées sont une importante source de contamination). Enfin, la consommation de fruits ou de légumes crus est à éviter.

De même, le choléra est endémique dans certaines régions de la Mauritanie. Il s’agit d’une infection digestive bactérienne qui se transmet par ingestion d’aliments mal cuits (fruits de mer par exemple) ou souillés (fruits et légumes) et ingestion d’eau contaminée. Cette maladie, dite « des mains sales », se traduit par des troubles digestifs (diarrhée aqueuse profuse, crampes abdominales) et parfois de la fièvre.

Afin de réduire les risques de contamination, il est recommandé de :

  • se laver les mains le plus souvent possible et a minima avant les repas ainsi qu’avant toute manipulation d’aliments,
  • veiller à la qualité des aliments (abstention de tout achat de nourriture dans les rues) et à leur bonne cuisson,
  • veiller à ne consommer que de l’eau embouteillée ouverte devant vous,
  • veiller à ne pas consommer de glace, glaçon, lait non pasteurisé ou non bouilli,
  • peler les fruits ou légumes,
  • éviter les crudités et les produits de la mer (coquillages).

Enfin, la mise à jour de la vaccination Diphtérie Tétanos Poliomyélite (+/- Coqueluche) s’impose avant le départ.

Maladies sexuellement transmissibles

Il existe une prévalence significative des maladies sexuellement transmissibles (hépatite B, VIH-Sida, syphilis). Toute mesure de protection s’impose.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014