Accès rapide :

Dernière Minute

Une fièvre hémorragique à virus Ebola a fait son apparition ces dernières semaines en Guinée forestière, dans les préfectures de Macenta, Guékédou et Kissidougou. Plusieurs cas suspects ont depuis été signalés à Conakry mais aussi au Libéria. Toutes les personnes concernées ont été en contact avec un malade originaire de province.

A ce jour, aucun cas de fièvre Ebola n’a été déclaré en Mauritanie.

Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se répand au sein des populations par transmission interhumaine : pour plus d’information sur le virus Ebola et ses modes de transmission, consulter le bandeau Virus Ebola, en une du site.

Fermeture frontières

Suite à l’apparition d’une fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée, la Mauritanie restreint l’accès à son territoire.

- Les postes frontières avec le Mali et le Sénégal sont fermés à l’entrée en Mauritanie, hormis ceux de Rosso et Diama. A ces deux postes frontières, un filtrage sanitaire des voyageurs entrants est opéré.

- Un filtrage sanitaire est également appliqué à l’arrivée à l’aéroport international de Nouakchott.

- Il est à noter que la compagnie Mauritania Airlines a suspendu ses vols à destination de Conakry.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014