Accès rapide :

Sécurité

La situation politique et sécuritaire permet l’organisation de voyages professionnels et touristiques au Maroc, à condition de faire preuve de vigilance, notamment lors des déplacements le long du Sud de la frontière avec l’Algérie (cf. carte sécuritaire de cette rubrique).

Risque terroriste

Le Maroc a été touché, ces dernières années, par plusieurs attentats. Le dernier s’est produit le 28 avril 2011 au restaurant "Argana" sur la place Jemâa El-Fna, lieu touristique très fréquenté du centre-ville de Marrakech, provoquant 17 morts et 20 blessés.

Dans le contexte régional actuel, le risque terroriste persiste dans l’ensemble de la zone saharo-sahélienne, y compris au Maroc. Le retour potentiel au Maroc de certains djihadistes marocains actuellement en Syrie, estimés à plus d’un millier par les autorités marocaines, renforce la menace, notamment contre les intérêts étrangers dans le royaume.

Il est vivement recommandé aux Français résidents ou de passage au Maroc de faire preuve de la plus grande vigilance dans les lieux publics ou de rassemblement.

Délinquance de droit commun

- Eviter de se promener à pied avec des bijoux, des objets de valeur ou un sac le soir dans les centres-villes ou les quartiers périphériques des agglomérations, afin de limiter le risque de vol. Prendre de préférence des taxis qui sont, au Maroc, plutôt sûrs.

- Il est déconseillé de se promener, a fortiori la nuit, dans des lieux désertés par le public (plage, parcs publics notamment) ou ceux dont la mauvaise fréquentation est notoire localement.

- Afin de limiter tout risque d’agression, il est vivement conseillé de rester vigilant et d’adopter une tenue et des comportements respectueux des us et coutumes locaux (cf. paragraphe "infos utiles").

- Une prudence particulière est recommandée dans le Rif, région de production et de trafic de haschich. Il y est recommandé de ne pas s’engager la nuit sur les routes secondaires et de ne pas s’y arrêter de jour : des provocations sont possibles de la part de revendeurs. L’axe est-ouest Al Hoceima-Chefchaouen-Tétouan est fluide et pose moins de problème.

- Les personnes voyageant en camping-car, particulièrement dans le sud près des plages, doivent éviter de stationner leur véhicule dans des endroits isolés, de jour comme de nuit, surtout à proximité d’une ville en raison des risques de vols avec effraction ou d’agressions. Faute d’utiliser les services d’un terrain de camping, il est conseillé de prendre contact avec la Gendarmerie royale.

Risque sismique

Le Maroc est situé dans une zone d’activité sismique. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, vous pouvez consulter la fiche réflexe consacrée aux séismes.

Sahara occidental

Il est fortement déconseillé de s’écarter, lors de la traversée du territoire du Sahara occidental, de la route goudronnée et d’emprunter d’autres voies que cet itinéraire autorisé sans un accord préalable de la Gendarmerie royale ou des Forces armées royales. Tout déplacement le long de la frontière avec la Mauritanie est formellement déconseillé.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014