Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

L’état des routes est généralement bon en Macédoine. Les grands axes sont relativement bien entretenus, ce qui n’est pas toujours le cas sur les routes secondaires. Les stations-essence sont bien réparties tout au long des routes principales. Les très nombreux chemins de terre ne peuvent être empruntés qu’en véhicule tout-terrain. La conduite exige la plus grande prudence en ville comme sur route, les priorités et les interdictions de doubler n’étant pas toujours respectées.

En cas d’accident, sur les grands axes routiers et en ville, la police intervient toujours assez rapidement. Même s’il s’agit d’un accident léger, ne pas déplacer les véhicules avant l’arrivée de la police qui doit obligatoirement faire un constat. L’assurance internationale (carte verte) est exigée à l’entrée du pays (la mention « F.Y.R.O.M. » doit obligatoirement y figurer).

Réseau ferroviaire

L’état du réseau et des trains est acceptable. Il existe des liaisons (peu rapides) par train avec les principales villes de Macédoine (à l’exception d’Ohrid). Il existe également une liaison entre Skopje et Thessalonique (220 km) effectuée en 5 heures en raison du passage de la frontière.

Transport aérien

Le trafic aérien civil avec la Macédoine est assuré de manière satisfaisante. Toutefois, il est fortement conseillé de confirmer les réservations "retour".


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014