Accès rapide :

Luxembourg

Luxembourg

Dernière mise à jour le: 7 janvier 2014 - Information toujours valide le: 17 avril 2014

Sécurité

Recommandations générales

Le risque terroriste peut exister au Luxembourg comme dans tout pays de l’Union européenne, siège d’une ou de plusieurs institutions communautaires.

La criminalité de droit commun reste faible au Luxembourg. Il est cependant nécessaire d’exercer la vigilance normale et habituelle pour protéger sacs à mains, sacoches… Il est préférable de ne rien laisser dans les voitures.

Transports

Infrastructure routière
  • Etat des routes excellent. Transports publics excellents. Très bon réseau d’autobus à travers tout le pays.
  • Le stationnement des voitures est réglementé dans toutes les agglomérations. Les infractions sont sanctionnées sévèrement par une mise en fourrière très rapide du véhicule. Observation très stricte de l’interdiction de stationner sur les emplacements réservés aux handicapés. En revanche, on trouve de nombreux parkings publics. Ils sont payants, mais assez peu coûteux.
  • Contrôles accrus du taux d’alcoolémie au volant. Des peines de 100 à 500€ sont appliquées si le taux d’alcoolémie est égal à 0,5g/l ou 0,35 mg/l d’air expiré, voire égal à 0,2g/l pour certaines catégories de conducteurs (novices, professionnels de la route…). Les conducteurs non-résidents au Luxembourg peuvent se voir appliquer des retraits de points communiqués aux autorités qui ont délivré le permis, pouvant aller jusqu’à une interdiction de conduire dans le Grand-Duché.

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Le pays étant membre de l’Union européenne, la carte nationale d’identité ou le passeport en cours de validité suffisent pour un séjour de moins de trois mois (le permis de conduire n’est pas un titre de voyage).

Les cartes nationales d’identité françaises (CNI) délivrées pour les personnes majeures entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’atteste de cette prorogation.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

En effet, si les autorités luxembourgeoises ont été informées de cette nouvelle mesure, il ne peut être garanti que celle-ci soit comprise par d’autres acteurs au Luxembourg (commerces, hôtels, banques, compagnies aériennes, etc.) susceptibles d’exiger la présentation d’un document d’identité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer, à l’intention des autorités locales du pays dans lequel vous circulez, une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-luxembourg.pdf.

La délivrance du permis de séjour par les autorités luxembourgeoises est assortie de conditions de ressources personnelles (loi modifiée du 28 mars 1972 sur l’entrée et le séjour des étrangers).

Santé

Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’information, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne. Souscrire une assurance de rapatriement.

Des coordonnées d’hôpitaux sont disponibles sur le site Internet du consulat

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

La législation prohibant la détention, le transport et le commerce des stupéfiants est appliquée au Grand-Duché de Luxembourg avec une particulière sévérité.

Les contrôles sont fréquents et souvent effectués en coopération avec les polices et douanes françaises, belges, allemandes et néerlandaises. Ils se déroulent dans les villes (Luxembourg, Esch-sur-Alzette…), aux points frontière, sur les aires de repos des autoroutes mais aussi sur tout le réseau secondaire.

Les infractions à la législation sur les stupéfiants constituent le principal chef d’inculpation des jeunes Français détenus au Luxembourg ; les perspectives d’un transfert vers la France des personnes condamnées afin qu’elles y accomplissent tout ou partie de leur peine sont actuellement très aléatoires.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014