Accès rapide :

Infos utiles

Us et coutumes

La Libye est un pays musulman respectueux des traditions. Il est donc impératif de veiller à ne pas choquer par le comportement (respect des usages) ou l’habillement (éviter les shorts, les robes ou jupes au dessus du genou et les décolletés).

Législation locale

- L’introduction de toute boisson alcoolisée est formellement interdite. Un non-musulman surpris dans un lieu public dans un état d’ébriété peut être condamné à une peine de prison de deux à six mois, d’une amende comprise entre 500 et 1 000 dinars libyens et d’une mesure d’expulsion, une fois la peine purgée (Loi 4/1994).

- La détention de drogues et de stupéfiants est un crime. Les affaires de drogue impliquant des étrangers sont assez sévèrement punies.

Le montant des peines infligées dépend en grande partie des circonstances et diffère selon le délit :

- trafic de stupéfiants : entre 5 et 20 ans d’emprisonnement ou peine de mort.

- détention de stupéfiants : entre 5 et 10 ans d’emprisonnement et forte amende, proportionnels à la quantité détenue.

- consommation de stupéfiants : entre quelques mois et plusieurs années selon les circonstances, et forte amende.

Le délinquant puni d’une peine de prison est expulsé de Libye à sa libération.

- La prise de photographies, en ville ou en province, des ouvrages ayant un rapport avec la sécurité et la défense du territoire (installations portuaires, aéroports, ponts, carrefours routiers, bâtiments administratifs, casernes) est interdite. Le non-respect de cette règle peut entraîner la confiscation du matériel de prise de vues et l’arrestation éventuelle par les services de police libyens.

- Il est strictement interdit, sous peine d’emprisonnement, de faire sortir du territoire libyen des pièces archéologiques, fragments de météorites, silex taillés et tessons de poterie.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014