Accès rapide :

Entrée / séjour

Séjour

Pour transiter ou séjourner au Kosovo, les ressortissants français doivent disposer d’un passeport biométrique en cours de validité. Il convient de s’assurer que cette validité est suffisante pour couvrir la totalité du séjour au Kosovo. En principe, il est d’usage d’avoir un passeport dont la validité couvre au minimum 3 mois après la date de départ du Kosovo envisagée.

La carte nationale d’identité (CNI) ne permet pas l’entrée au Kosovo.

Les mineurs non accompagnés doivent être en possession (en plus du passeport) d’une autorisation parentale légalisée par une administration française.

Lors du passage de la frontière, les justificatifs de séjour (hébergement, invitation, ressources) peuvent être demandés par la police locale.

Visas

Pour les séjours inférieurs à 90 jours, aucun visa n’est requis pour les ressortissants français.

Pour les séjours supérieurs à 90 jours, il convient de solliciter un visa de long séjour auprès de l’ambassade du Kosovo compétente, puis, après l’arrivée dans le pays, de demander un titre de séjour auprès du service des étrangers de la police du Kosovo (Commissariat central, rue Luan Haradinaj à Pristina).

Pour de plus amples informations, merci de vous référer au site du ministère kosovar des affaires étrangères.

Circulation entre le Kosovo et la Serbie

Dans la mesure où la Serbie ne reconnaît pas le Kosovo, la présence dans le passeport d’un tampon de la police aux frontières kosovares pourra entraîner des difficultés, et même un refus d’entrée en Serbie, sauf si le voyageur est en mesure de présenter également une CNI.
Les voyageurs qui souhaiteraient se rendre au Kosovo et en Serbie sont donc invités à détenir à la fois un passeport biométrique, pour entrer au Kosovo, et une CNI, pour entrer en Serbie.
En cas de refus des autorités serbes d’une entrée directe depuis le Kosovo, en raison de la présence d’un tampon kosovar dans le passeport, le voyageur qui ne détient pas de CNI n’aura d’autre choix que de transiter par un autre pays (Macédoine ou Monténégro), pour se rendre en Serbie.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016