Accès rapide :

Kirghizstan

Kirghizstan

Certification ISO
Dernière mise à jour le: 1er juillet 2014 - Information toujours valide le: 30 octobre 2014

Sécurité

La situation s’est apaisée dans le pays depuis juin 2010 mais de nouveaux incidents ne sont pas à exclure. Une vigilance renforcée est donc recommandée aux ressortissants étrangers pendant leurs déplacements, notamment lors de manifestations ou de mouvements de foule.

Il convient de voyager en groupe avec un ou des accompagnateurs locaux et de se tenir soigneusement à l’écart de tout rassemblement.

Une photocopie du passeport et du visa est utile lors des contrôles de routine, qui peuvent être prétexte à des tracasseries administratives assorties d’amendes parfois contestables. A défaut de pouvoir y échapper, il convient à tout le moins de marchander, ce qui réduira «l’amende» supposée. Tout incident avec des hommes en uniforme doit être rapporté par écrit en détails à l’ambassade (nom, prénom, matricule des personnes impliquées…). Il convient d’ailleurs de porter plainte, quel que soit le type d’agression subie : la plainte entraîne en effet une enquête qui permet souvent de résoudre le problème rencontré. En parallèle, un compte rendu écrit à l’ambassade permet d’effectuer une démarche auprès des autorités locales.

Il est conseillé de ne pas trop s’approcher des frontières dans le cadre des randonnées et de ne pas s’aventurer en solitaire en montagne.

Il convient d’exercer une vigilance particulièrement renforcée au sortir d’une soirée ou d’un dîner au restaurant et d’éviter de se promener seul la nuit. Des sociétés de taxis peuvent, pour un prix modique, vous conduire où vous le souhaitez.

Extorsion d’argent

Plusieurs touristes français de passage à Bichkek ont rapporté à l’ambassade avoir été rackettés à Bichkek sur le marché d’Och par des individus se faisant passer pour des policiers en civil, alors même que tous les policiers au Kirghizstan portent obligatoirement un uniforme. Le mode opératoire est à chaque fois le même : plusieurs personnes, après avoir rapidement montré une carte "de police" entraînent, par manœuvres d’intimidation, le touriste à l’écart pour lui soutirer de l’argent. Les touristes qui visitent le marché doivent s’efforcer de rester au milieu de la foule, présenter de préférence une photocopie de leur passeport, refuser de donner de l’argent et rapporter l’incident à l’ambassade.

Transports

Infrastructure routière
  • Il convient d’être extrêmement prudent au volant partout au Kirghizstan et en particulier à Bichkek où la circulation est plus dense et d’être vigilant au comportement des autres conducteurs. La circulation est souvent dangereuse et les règles du code de la route sont rarement respectées (circulation à contresens, refus de priorité, dépassements dangereux, excès de vitesse…).
  • Les piétons doivent également faire preuve de grande prudence, y compris lorsqu’ils traversent dans les passages cloutés (que les automobilistes respectent en général).
  • Hormis quelques axes (Bichkek/Och, Bichkek/lac Issyk Koul, Bichkek/Almaty…), le réseau routier est en très mauvais état.
  • De nombreux cols situés en haute altitude posent problème pendant la période hivernale, quand ils ne sont pas complètement fermés.
  • Les routes vers la Chine sont en mauvais état mais des travaux sont en cours pour les améliorer. L’axe vers la Chine, via Torugart, est assez bon et praticable pratiquement toute l’année. Les voyageurs désireux de se rendre en Chine par voie terrestre depuis le Kirghizstan ne sont pas autorisés à pénétrer sur le territoire chinois à bord de leur véhicule personnel.
  • Lors de voyages longs, il peut être utile de se munir de jerricanes, les stations d’essence étant parfois très éloignées les unes des autres.
Réseau ferroviaire
Il n’existe qu’une seule ligne de chemin de fer qui permet, depuis Bichkek, de se rendre soit au Kazakhstan, soit à Balyktchi, près du lac Issyk-Koul.
Transport aérien
  • De nombreuses compagnies aériennes kirghizes figurent sur la liste noire européenne.
  • Depuis l’Europe, Bichkek est accessible depuis Istanbul (Turkish Airways), Moscou (Aeroflot et Kyrgystan) et Londres (BMI avec une escale à Almaty).
  • Depuis Bichkek et Och (aéroport international) il existe des vols notamment vers Urumqi (Chine), Ekaterinbourg et Omsk (Russie) et Tachkent (Ouzbékistan).
  • Des vols intérieurs, à destination d’Och notamment, sont assurés par des compagnies kirghizes.

Entrée / Séjour

Visa

Les voyageurs sont dispensés de visa pour les séjours touristiques et d’affaires de moins de 60 jours. Ils devront toutefois s’assurer que le passeport a été dûment tamponné au moment de l’entrée sur le territoire.

Pour les séjours de plus de 60 jours, un visa (tourisme ou affaires) peut être obtenu contre paiement en USD dès l’arrivée à l’aéroport de Manas.

Les demandes de prolongation de visa sont à solliciter auprès du ministère des Affaires étrangères kirghiz (10a rue Togolok Moldo / rue Toktogul - Bichkek), où elles font l’objet d’une étude et d’une décision au cas par cas.

Passeport

Les voyageurs sont invités à se munir d’un passeport valide pour toute la durée du séjour.

En cas de perte ou de vol du passeport, il conviendra :

  • de déclarer la perte ou le vol du document auprès de la police ;
  • de solliciter, sur présentation de la déclaration remise par la police, auprès de l’ambassade d’Allemagne Tél. +996 312 905 000 l’établissement d’un titre de voyage(l’ambassade de France n’est pas en mesure de délivrer des titres d’identité ou de voyage) ;
  • de solliciter la délivrance d’un visa de sortie auprès du ministère des Affaires étrangères kirghiz (10a rue Togolok Moldo / rue Toktogul - Bichkek).

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire, sauf si le séjour dépasse 3 mois : au-delà, il est conseillé de se faire vacciner contre la méningo-encéphalite virale (maladie neurologique grave), transmises par les morsures de tiques.

Consulter le médecin traitant avant le départ et contracter une assurance de rapatriement sanitaire.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Communications téléphoniques
Afin de maintenir le contact avec vos proches en France, il est recommandé d’acheter une puce de téléphone locale permettant, selon l’opérateur, une couverture plus ou moins étendue (Beeline, par exemple, couvre une grande partie du Kirghizsistan). Il convient en effet d’insister sur le fait que les communications téléphoniques, postales ou par Internet sont assez aléatoires en dehors des grands centres urbains et que pour cette raison, l’ambassade est souvent sollicitée abusivement par des personnes inquiètes du silence de leurs proches en déplacement dans le pays. Ces disparitions, qui n’en sont pas, provoquent la mise en place d’un dispositif de recherche et d’assistance qui se révèle inutile face à ce qui n’est qu’une absence de moyens de communication.
Cartes de paiement
Les possibilités de retirer de l’argent avec une carte "Mastercard" sont réduites : seuls trois distributeurs de billets (deux à Bichkek et un à Och) sont disponibles dans le pays. Il est donc conseillé, dans toute la mesure du possible, d’utiliser une carte "Visa".
Us et coutumes
Le Kirghizstan est un pays laïc majoritairement musulman. Bien qu’il n’y a pas de prescriptions vestimentaires particulières, il est néanmoins recommandé, notamment dans le Sud du pays, de porter une tenue convenant aux principes de la religion.
Climat
Le climat est continental, avec de fréquents changements de températures. Pendant l’hiver et au printemps, les avalanches et les glissements de terrain sont fréquents. En été, il convient de se protéger du soleil, qui est fort autour du lac Issyk-Kool comme en montagne, en raison de l’altitude.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014