Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Le réseau routier principal est praticable. Cependant, la circulation peut s’avérer dangereuse, notamment de nuit, en raison de la vétusté du parc automobile, de l’imprudence de certains conducteurs (excès de vitesse, conduite en état d’ivresse, etc.) et des risques d’attaque à main armée.
Les routes secondaires sont souvent mal entretenues. Les zones frontalières Nord et Est sont à éviter absolument.
Il est préférable de se renseigner sur la presence de stations-essence sur les axes secondaires dès que l’on s’éloigne de Nairobi.

Sécurité routière

La sécurité routière dans le pays demeure insuffisante. Les voyages en bus ou en "matatus" (minibus) ne sont pas sans risques : les conducteurs, cherchant avant tout à rentabiliser au maximum les trajets, ont tendance à négliger la sécurité. Il est recommandé aux voyageurs qui seraient amenés à voyager en bus de préférer les compagnies les plus onéreuses, gage de plus grande fiabilité.

Concernant la circulation urbaine et plus particulièrement à Nairobi, il est conseillé de se déplacer avec un véhicule personnel ou en taxi (vitres fermées et portières verrouillées). Il est déconseillé de circuler en deux roues. La circulation nocturne est à éviter. L’arrêt aux feux rouges est alors déconseillé.

Réseau ferroviaire

Deux lignes de chemin de fer desservent Mombasa et Kisumu au départ de Nairobi. On observe fréquemment d’importants retards sur les horaires prévus. Malgré la vétusté de ces lignes, les déplacements sont assez fiables, les accidents sont rares et il n’y a pas de signalement d’agressions, au moins dans les 2 premières classes.

Transport aérien

L’avion reste le moyen de transport le plus sûr pour les déplacements à l’intérieur du pays.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014