Accès rapide :

Entrée / Séjour

La liste des documents nécessaires à la délivrance de visas est disponible sur le site internet de l’Ambassade de la République du Kazakhstan en France.

Séjour de moins de trente jours

A partir du 1er janvier 2017, les ressortissants français munis de leur passeport en cours de validité sont exemptés de visa pour tout séjour au Kazakhstan de moins de trente jours.

L’enregistrement est effectué au passage de la frontière par l’apposition de deux tampons sur la carte de migration qui doit être impérativement conservée jusqu’à la sortie du territoire.

L’entrée et la sortie du territoire doit impérativement s’effectuer sur une période de trente jours inclus. Tout séjour d’une durée supérieure reste soumis à l’obtention d’un visa.

Attention  : les dépassements de séjour autorisé sont sévèrement punis au Kazakhstan, de fortes amendes jusqu’à des peines d’emprisonnement.

Séjour de 3 mois maximum

Un séjour compris entre 31 jours et 90 jours requiert la délivrance d’un visa (d’une durée de 90 jours) sur justification d’une invitation ou d’un contrat de travail et d’un passeport d’une validité minimale de 6 mois. Ce visa est dit à « entrée simple » et ne permet d’entrer qu’une seule fois sur le territoire du Kazakhstan.

Les personnes désirant se rendre au Kazakhstan pour des motifs touristiques ou privés n’auront néanmoins pas besoin d’une invitation.

L’enregistrement auprès de l’OVIR (police de l’immigration) est obligatoire. Il est possible de s’enregistrer au passage de la frontière à l’arrivée dans un aéroport du pays. Il est impératif de conserver les documents délivrés lors de cet enregistrement.

Nous invitons les voyageurs se rendant au Kazakhstan à des fins touristiques ou professionnelles à préalablement bien vérifier que :

  • la durée de validité du visa correspond parfaitement à la durée programmée du séjour ;
  • le nombre d’entrées inscrit sur le visa est suffisant (il convient de demander un visa multiple si vous avez prévu de poursuivre votre séjour dans les pays voisins en repassant par le Kazakhstan ou si vous avez prévu d’entrer et de sortir plusieurs fois du Kazakhstan).
    De même, nous rappelons aux étudiants, volontaires internationaux et Français devant séjourner au Kazakhstan plusieurs mois consécutifs la nécessité de bien respecter les conditions d’enregistrement auprès de l’office compétent (OVIR). Le non-respect de ces dispositions peut en effet aboutir à une interpellation et un placement en détention suivi d’une présentation au tribunal. L’expulsion, une amende et une interdiction du territoire de la République du Kazakhstan font partie des sanctions prévues par la législation locale.

Il est à noter que la possession d’un visa pour un pays de la CEI ne vaut plus autorisation de transit à travers le territoire des autres États-membres. Un visa en bonne et due forme est donc nécessaire dans tous les cas.

Long séjour

Le visa long séjour, délivrable pour une durée comprise entre 91 jours et 3 ans est dit à « entrées multiples ». Les détenteurs de visas doivent prêter attention aux échéances de sortie du territoire, qui varient selon les catégories.

Les justificatifs à produire (invitation, contrat de travail, adresse du lieu de résidence) varient également selon les catégories de visas.

Des visas d’une durée de validité de cinq ans pourront être délivrés aux personnes impliquées dans le projet d’établissement du Centre financier international d’Astana, ainsi qu’à leurs familles.

A noter : Les extensions de visas et les changements de catégories de visas pourront être demandés depuis le Kazakhstan. Pour les personnes détentrices d’un visa délivré en 2016, ce visa est valide jusqu’à sa date d’expiration.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017