Accès rapide :

Dernière mise à jour le : 17 juin 2016 - Information toujours valide le : 25 septembre 2016

Dernière minute

Maladie à virus Zika

La Jamaïque est touchée par le virus Zika. Ce virus est transmis par les piqûres de moustiques de type Aedes. Des cas de transmission du virus par voie sexuelle ont également été rapportés.

Les symptômes de la maladie sont généralement modérés. Toutefois, la survenue de complications graves telles que des cas de microcéphalies chez des nouveau-nés de femmes enceintes infectées par le virus et de syndromes de Guillain Barré semble possible.

Pour les femmes enceintes qui envisagent un voyage dans une zone d’épidémie de Zika, il est recommandé d’envisager un report du voyage, quel que soit le terme de la grossesse. Si le voyage ne peut pas être différé, il est recommandé de respecter les mesures de protection contre les piqûres de moustique et d’éviter tout rapport sexuel non protégé pendant le voyage.

Pour les femmes ayant un projet de grossesse ou en âge de procréer, qui envisagent un voyage dans une zone d’épidémie de Zika, il est recommandé d’envisager de reporter le projet de grossesse au retour de voyage ou de reporter le voyage.

Pour plus d’informations : consulter la rubrique Santé.

Sécurité

Avertissement
L’Ambassade de France en Jamaïque dispose de capacités limitées pour venir en aide aux Français en cas de crise.

Les Français qui se rendent dans le pays sont responsables de leur propre sécurité. Ils sont invités à s’assurer qu’ils disposent de moyens nécessaires en cas de crise (vérifier les termes des contrats d’assurance, s’assurer de disposer des moyens financiers nécessaires pour couvrir d’éventuels frais d’hospitalisation ou d’évacuation, etc.).

L’Ambassade ne délivre pas de titres d’identité et de voyage.

En cas de perte ou de vol de passeport l’Ambassade pourra néanmoins émettre un laissez-passer (voir justificatifs demandés et tarifs sur le site internet de l’Ambassade). Ce titre d’urgence permet uniquement de se rendre en France, où vous pourrez faire renouveler votre titre perdu ou volé. La section consulaire de l’Ambassade de France à Panama est compétente pour toutes les autres démarches administratives concernant les Français résidents ou de passage en Jamaïque. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site de l’Ambassade de France à Panama et à la rubrique : http://www.ambafrance-jm-bm.org/Visas-pour-la-France-la-Suisse-et-les-Pays-Bas.

En cas d’urgence pendant les heures de bureau, l’Ambassade de France en Jamaïque peut être jointe au +1 876 946 40 00

En cas d’urgence en dehors de ces horaires, veuillez appeler l’Ambassade de France en Jamaïque au +1 876 878 27 33 ou l’Ambassade de France au Panama au +507 66 16 90 40

En cas d’incident grave dans le pays pendant votre séjour, pensez à rassurer vos proches.

La Jamaïque connaît une assez forte criminalité. Une forte recrudescence des agressions à main armée a été constatée depuis le début de l’année 2013 à l’encontre de touristes étrangers se déplaçant à pied ou encore dans des quartiers résidentiels réputés calmes.

Zones formellement déconseillées

Les villes et quartiers suivants sont formellement déconseillés en raison de la présence de nombreux gangs et trafiquants de drogue et de la violence qui y règne :

  • à Kingston les quartiers du bas de la ville (Down Town) ainsi que August Town et River Town ;
  • à Montego Bay, les quartiers de Flankers, Norwood, Quarrie et Salt Spring situés à l’intérieur de la zone touristique ;
  • Spanish Town dans sa totalité.
Recommandations

En règle générale, il convient d’éviter les transports en commun, la fréquentation des plages publiques (la nuit spécialement) et les déplacements, notamment seul, dans les quartiers défavorisés des principales villes du pays. Optez plutôt pour les taxis officiels (plaques rouges), les plages privées et demandez conseil avant de vous rendre dans les lieux moins touristiques. A Kingston, si vous souhaitez vous rendre à la Galerie Nationale ou au marché artisanal , privilégiez les excursions organisées.

En dehors des villes, les problèmes de sécurité sont en général moins importants.

Toutefois, tout passage/transit par Spanish Town (ville réputée pour sa dangerosité liée aux activités des gangs) pour se rendre en bus ou par quelque autre moyen de transport vers d’autres localités de l’île est formellement déconseillé.

Pour se rendre dans les autres villes du pays à partir de Kingston, il est préférable de ne pas prendre de bus au départ du quartier appelé « Downtown », peu sûr, et de ne pas emprunter les minibus : ces véhicules, dans lesquels les vols et agressions ne sont pas rares, sont souvent mal entretenus, leurs conducteurs ne respectant en outre que rarement le code de la route.

Avertissement concernant la drogue

La consommation et la vente de stupéfiants sont interdites par la loi et sanctionnées par une peine de prison. La tolérance apparente quant à la consommation de "ganja" (marijuana) ne s’applique pas aux étrangers pour lesquels la législation est strictement appliquée. En outre, les aéroports jamaïquains sont désormais équipés de détecteurs performants, capables d’identifier avec précision les produits illicites transportés par les voyageurs.

Saison des ouragans

La Jamaïque, comme l’ensemble de la Caraïbe, est susceptible d’être touchée par des ouragans dans la période qui s’étend de juin à novembre. Il est donc recommandé aux personnes s’y trouvant, ou projetant de s’y rendre, au cours de cette période :

  • de s’informer sur la situation météorologique en consultant le site du "National Hurricane Center" (www.nhc.noaa.gov) ;
  • de se conformer aux recommandations qui sont données sur ce site dans la rubrique ouragan et de rester attentif aux informations que diffuseront les autorités locales.

Entrée / Séjour

De façon générale, pour tout séjour supérieur à un mois, l’obtention préalable du visa est obligatoire. Toutefois, pour un court séjour, le visa peut être délivré à l’arrivée, sur présentation d’une réservation d’hôtel et du billet d’avion retour. Le renouvellement sur place est possible pour une durée n’excédant pas un mois supplémentaire.

NB : les voyageurs qui transitent par un aéroport américain pour se rendre en Jamaïque doivent se tenir informés de la législation concernant les conditions d’entrée aux Etats-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa consultables sur ce même site dans la rubrique "Entrée/Séjour" de la fiche Etats-Unis. En effet, depuis le 12 janvier 2009, il faut remplir un formulaire en ligne au moins 72 heures à l’avance avant de transiter par les Etats-Unis.

Pour de plus amples informations, prendre l’attache de l’ambassade de Jamaïque à Bruxelles ou des consuls honoraires de Jamaïque à Paris - 60 avenue Foch, et à Nice - hôtel Splendid, 50 boulevard Victor Hugo.

Santé

Avant le départ

Consulter son médecin (éventuellement son dentiste) et contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.

Vaccination

Aucune vaccination n’est obligatoire pour entrer en Jamaïque.

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée.

Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.

Prévention des maladies transmises par les piqûres de moustiques

Dengue

Cette maladie virale est transmise par les piqûres de moustiques et se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée). Il convient donc de respecter les mesures individuelles de protection et ce, y compris la journée : vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques. La dengue pouvant prendre une forme grave, il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre. La prise d’aspirine est formellement déconseillée. Par ailleurs, il n’existe pas de traitement médicamenteux préventif contre la dengue.

Chikungunya

Une épidémie de chikungunya s’étend dans les Antilles depuis décembre 2013. Depuis juillet 2014, les cas de chikungunya se sont multipliés en Jamaïque et ont pris, début octobre, les proportions d’une épidémie. Le gouvernement jamaïcain mobilise des moyens et des ressources pour la contrôler.

Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Elle se caractérise par des symptômes grippaux (fièvre, douleurs musculaires et articulaires).

En prévention, comme pour la dengue, il convient de respecter les mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques, utilisation de moustiquaires).

Pour plus d’informations sur le chikungunya, consulter le site internet de l’Institut Pasteur.

Zika

La Jamaïque est touchée par le virus Zika. Cette maladie est transmise par les piqûres de moustiques de type Aedes. Des cas de transmission du virus par voie sexuelle ont également été rapportés.

Les symptômes de la maladie sont généralement modérés (fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, éruptions cutanées) et sont analogues à ceux observés au cours d’autres infections virales telles que la dengue. Toutefois, la survenue de complications graves telles que des cas de microcéphalies chez des nouveau-nés de femmes enceintes infectées par le virus et des complications neurologiques tels que des syndromes de Guillain Barré semblent possibles.

Au total, il est notamment recommandé à tous :

  • De respecter les mesures habituelles de prévention des piqûres de moustique (vêtements longs, répulsifs anti-moustiques, climatisation, moustiquaire), nuit et jour ;
  • De consulter un médecin en cas de fièvre survenant pendant le voyage ou dans les semaines qui suivent le retour en France.

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international rappelle que la décision d’annuler ou de maintenir un voyage à l’étranger appartient au seul voyageur.

En savoir plus :

1/ Risque de transmission par voie sexuelle : site du Haut conseil de la santé publique
2/ Dossier d’informations sur la maladie à virus Zika (site du ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes).
3/ Recommandations pour les femmes enceintes (site du ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes).
4/ Recommandations pour la prévention des piqures de moustiques

VIH-Sida

Prévalence non négligeable du VIH-Sida. Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Us et coutumes

La population jamaïcaine, plutôt permissive à l’égard des relations hommes-femmes, l’est beaucoup moins vis-à-vis des comportements homosexuels trop ostensibles. Elle peut, dans ce cas, se montrer malveillante, voire agressive. La Jamaïque est un pays de très fortes contradictions, qui ne sont guère décrites dans les dépliants touristiques. Il importe donc de se documenter le mieux possible sur la culture et les habitudes locales avant de s’y rendre.

Divers

Le climat est tropical, la saison des cyclones et des ouragans se situe de juillet à novembre.

Infrastructure routière

La conduite s’effectue à gauche. En dehors de quelques grands axes comme celui qui dessert la côte nord et l’autoroute qui dessert l’ouest de Kingston, le réseau routier est sinueux, étroit et sujet aux aléas climatiques particulièrement en période de pluie (juin à octobre). Il est déconseillé de rouler la nuit car les routes sont mal balisées et les obstacles nombreux.

Transport aérien

Il existe deux aéroports internationaux, d’assez bon niveau et très fréquentés, à Kingston et à Montego Bay. La compagnie trinidadienne Caribbean Airlines a repris une partie des liaisons aériennes effectuées auparavant par la compagnie Air Jamaica qui a déposé le bilan il y a quelques années. La compagnie Air Jamaica Express n’est plus en opération et a été remplacée par Jamaica Air. D’autres compagnies aériennes sont présentes comme COPA et American Airlines qui relient la Jamaïque aux autres pays de la région.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Le passeport français permet de séjourner un mois en Jamaïque sans visa.

Pour tout séjour supérieur à un mois, l’obtention préalable du visa est obligatoire. Il n’existe pas de dispositif spécifique pour un séjour d’affaires.

La demande de visa doit être déposée auprès de l’ambassade de Jamaïque à Bruxelles :

Avenue Hansen-Soulie, 77, 1040 Bruxelles Belgique
Tel : +32 2 230 11 70 ; +32 2 230 13 17 / +32 2 230 45 36
Fax : +32 2 234 69 69
Email : emb.jam.brussels@skynet.be

Les voyageurs qui transitent par un aéroport américain pour se rendre en Jamaïque doivent se tenir informés de la législation concernant les conditions d’entrée aux Etats-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa consultables sur ce même site dans la rubrique "Entrée/Séjour" de la fiche Etats-Unis. En effet, depuis le 12 janvier 2009, il faut remplir un formulaire en ligne au moins 72 heures à l’avance avant de transiter par les Etats-Unis.

Dans le cadre de la priorité affichée par l’ambassade de France en Jamaïque à la diplomatie économique, une cellule d’appui pour accompagner les entreprises françaises a été créée en son sein et peut être consultée au à l’adresse : frenchembassyjamaica@gmail.com.

Données économiques

Avec une population de 3 millions d’habitants, le pays dispose en 2014 d’un PIB par habitant de 0 dollars et d’un PIB de nd milliards de dollars. Le PIB du pays a crû de -0,4% par an entre 2009 et 2014.

La Jamaïque est le 155 ème client de la France et son 65 ème déficit. La France a exporté vers la Jamaïque 17 millions d’euros de biens en 2014. Les exportations ont augmenté de 9% par an entre 2009 et 2014. Le solde commercial de la France avec le pays s’établit à -17 millions d’euros.

La Direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère des Affaires étrangères et du Développement international vous propose de consulter la fiche repères économiques Jamaïque.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

La Jamaïque relève du Service Économique de Panama :

Bureau de Panama – PANAMA
Casco Antiguo - Plaza de Francia
Apartado 0816-07078 - Panama 1
PANAMA
Tél. : +507 211 6230
Télécopie : +507 211 6241
Courriel : panama@dgtresor.gouv.fr
Site internet : www.tresor.economie.gouv.fr/se/panama

  • AFD

L’Agence française de développement (AFD), est l’agence qui met en œuvre la politique du développement définie par le gouvernement français.

La Jamaïque relève de l’agence de Mexico :

Agence de Mexico
AFD Mexique - Torre Omega,
Campos Eliseos No 345,
Piso 5 oficina 501-A,
Col. Chapultepec-Polanco,
11560 Mexico, D.F.
Tél. : +52 55 52 81 17 77
Email : afdmexico@afd.fr
Site internet : http://mexique.afd.fr

  • CARICOM

La Jamaïque est membre de la Communauté Caribéenne (CARICOM), dont le site internet est consultable à l’adresse : http://www.caricom.org/.

La page de la Jamaïque est consultable à l’adresse : http://www.caricom.org/jsp/community/jamaica.jsp?menu=community.

  • FMI

Sites internet :

Bureau du représentant résident du FMI en Jamaïque.

La Jamaïque et le FMI.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016