Accès rapide :

Dernière mise à jour le : 20 janvier 2016 - Information toujours valide le : 29 septembre 2016

Sécurité

Risque volcanique

L’Islande est traversée du nord au sud par une série de plus de cent volcans actifs. Depuis 2010 se sont produites les éruptions de l’Eyafjallajökull (avril 2010) et du Grimsvötn (mai 2011). Des événements de même type sont susceptibles de se reproduire, principalement dans le sud du pays.

Malgré la fin de l’éruption dans Holuhraun qui avait débuté le 31 août 2014, une zone est toujours interdite d’accès au nord du volcan Bardarbunga. La carte routière diffusée sur le site (en anglais) www.safetravel.is de même que la carte précisant les axes routiers fermés disponible sur le site (en anglais) www.road.is peuvent être utilement consultées à cet égard.

Lors de leurs déplacements dans le pays, les voyageurs sont invités à garder en mémoire les recommandations sur les risques et la conduite à tenir en cas d’éruption volcanique, prodiguées par les autorités islandaises. Il est recommandé aux voyageurs de se conformer aux conseils de la Protection civile islandaise figurant sur les sites, en français, www.sst.is ou www.almannavarnir.is. Le site (en anglais) de l’Office de la Météorologie islandaise peut également être consulté : www.vedur.is.

Malgré la fin de l’éruption, des dégagements de gaz toxiques pouvant être mortels sont toujours observés sur le site. En fonction de la direction des vents, des émanations de gaz (SO2) peuvent toucher différentes zones du pays. Les prévisions à deux jours des zones concernées sont disponibles sur le site de l’agence météorologique islandaise www.vedur.is. Le niveau de gaz dans l’air peut être vérifié sur le site (en anglais) de l’agence de l’environnement islandaise www.airquality.is et les mesures à prendre selon le niveau détecté sur le site (en anglais) www.ust.is. Les autorités islandaises recommandent aux personnes qui seraient incommodées de rester chez elles et de fermer les fenêtres.

Climat

L’Islande est soumise à des changements météorologiques brutaux, y compris l’été et à basse altitude : chute des températures, tempêtes de vent très violentes, subites et très fortes inondations. Il est recommandé de consulter régulièrement le site de la Météorologie islandaise (en anglais) www.vedur.is

Sécurité publique

Les conditions générales de sécurité sont bonnes. Néanmoins, une certaine délinquance urbaine (cambriolages, agressions) liée à l’utilisation de stupéfiants est constatée. La consommation abusive d’alcool dans les bars, le week-end, induit parfois un risque d’agressivité.

Recommandation

Avant le départ, il est recommandé aux voyageurs de prendre connaissance des dispositifs d’alerte et de signalement mis à leur disposition par les services de la protection civile islandaise.

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Pour des séjours de moins de trois mois, la présentation d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport est suffisante. A noter que ces documents doivent avoir une durée de validité d’au moins trois mois après la fin du séjour envisagé.

Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-islande.pdf

L’importation d’animaux vivants est strictement interdite sans autorisation préalable. Toute infraction à cette législation est sanctionnée par l’abattage immédiat de l’animal et l’application d’une forte amende au contrevenant.

Santé

Aucune vaccination n’est exigée.

Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour de plus amples informations, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Contracter, avant votre départ, une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Législation locale

Ne peuvent être importés sans autorisation préalable : tout animal vivant, viande crue, produits à base de viande, produits laitiers frais, médicaments (sauf petite quantité pour usage personnel) et attirail de pêche, y compris bottes, ayant servi hors d’Islande (il doit être désinfecté au préalable, avant de pouvoir être utilisé).

Des restrictions sont prévues en matière d’importation détaxée concernant les boissons alcoolisées (1 litre d’alcool, 1 litre de vin) et de tabac (200 cigarettes). Au-delà de ces quantités, le paiement des taxes du monopole est exigé.

La conduite après toute consommation d’alcool est interdite.

La consommation et le trafic des stupéfiants sont prohibés. Les peines encourues en cas d’infraction vont de 6 à 10 ans d’emprisonnement.

La détention de matériel audiovisuel de pédophilie peut être punie soit d’une amende soit d’une détention pouvant aller jusqu’à 6 mois.

Infrastructure routière

Le réseau routier qui fait le tour de l’île (dont les 3/4 sont asphaltés) n’est ouvert dans sa totalité que d’avril à septembre. Les pistes, répertoriées F, ne sont ouvertes que de mai/juin à la fin de l’été, voire fin août (selon l’enneigement), et ne sont praticables qu’en véhicule tout terrain ; les véhicules de tourisme y sont interdits. A Reykjavik, les routes sont en très bon état mais les pneus cloutés sont obligatoires de novembre à avril.

La présence de moutons sur les routes peut être dangereuse. Les vents violents peuvent causer des accidents, surtout lorsque l’on voyage à bicyclette. Les panneaux indicateurs étant rares et rédigés uniquement en islandais, il convient de préparer soigneusement son itinéraire, tout particulièrement lorsque l’on envisage de se déplacer seul. La traversée des rivières et des cours d’eau à pied ou en voiture (gués) ne doit être entreprise qu’avec la plus grande prudence. En voiture, elle exige des 4x4 adaptés. Les assurances couvrant la location de véhicules excluent ce type de risque.

En cas d’accident, s’il y a infraction, des amendes peuvent être infligées et le retrait du permis décidé, notamment en cas de conduite en état d’ivresse : la conduite est interdite après toute consommation d’alcool. L’assurance des véhicules est obligatoire (la carte verte ou une attestation d’assurance équivalente est demandée à l’arrivée).

Transport aérien

Des liaisons aériennes intérieures desservent, quotidiennement, les principales villes d’Islande.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

L’Islande est membre de l’Espace économique européen (EEE) et de l’espace Schengen (depuis le 25 mars 2001). Aussi, un ressortissant d’un pays membre de l’Accord sur l’Espace économique européen peut aller vivre et travailler en Islande librement.

Pour les ressortissants hors UE et EEE, y compris les détenteurs d’une carte de séjour d’un pays membre de l’espace Schengen, un visa type Schengen est nécessaire, ainsi qu’une demande de permis de séjour auprès du Bureau de l’immigration (permis de résidence et permis de travail).

Les ressortissants français et, a fortiori, les voyageurs d’affaires, peuvent donc se rendre en Islande pour trois mois sans obligation de visa. Passé ce délai, ceux qui désirent s’établir doivent s’inscrire auprès du Bureau du registre national (Registers Iceland, Bogartuni 21 – 101 Reykjavik, tel : +354 515 5300, e-mail : skra@skra.is).

Il convient de noter que les ambassades islandaises ne délivrent aucun visa, qu’il soit touristique, d’affaires ou de long séjour. Les demandeurs doivent donc se diriger vers une ambassade délivrant des visas Schengen pour obtenir un visa de ce type.

En outre, si l’entrée et le séjour en Islande ne posent pas de problèmes pour des voyageurs d’affaires français, ces derniers doivent cependant être attentifs aux périodes de congés qui restreignent l’accès aux administrations, les prises de contact, les rendez-vous ainsi que les visites de sites. Ces périodes s’articulent, d’une part, autour de Noël et du nouvel An, et, d’autre part, lors des congés d’été, parfois même lors du mois de mai.

Données économiques

Le pays dispose en 2014 d’un PIB par habitant de 52111 dollars et d’un PIB de 17 milliards de dollars. Le PIB du pays a crû de 0,2% par an entre 2009 et 2014.

L’Islande est le 122 ème client de la France et son 44 ème déficit. La France a exporté vers l’Islande 64 millions d’euros de biens en 2014. Les exportations ont augmenté de 18% par an entre 2009 et 2014. Le solde commercial de la France avec le pays s’établit à -161 millions d’euros.

Le secteur de l’énergie offre les meilleures perspectives, en commençant par la géothermie ainsi que le développement des infrastructures de production d’électricité. L’économie islandaise présente des opportunités dans les services urbains (transports en commun, mais aussi solutions innovantes de transport, vélos ou voitures électriques partagées).

33 entreprises du pays sont implantées en France.

La Direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère des Affaires étrangères et du Développement international vous propose de consulter la fiche repères économiques Islande.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

L’Islande relève du Service économique de Stockholm :

Service économique de Stockholm
Storgatan 11
11444 Stockholm
SE - Suède
Tél. : +46 8 545 89 156
Télécopie : +46 8 662 38 80
Courriel : stockholm@dgtresor.gouv.fr

  • FMI

Sites internet :

Bureau du représentant résident du FMI en Islande.

L’Islande et le FMI.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016