Accès rapide :

Infos utiles

Paiements locaux

Important : les cartes bancaires et les chèques de voyages ne sont pas acceptés ni utilisables en Iran. Il est impératif de se munir de liquidités en devises pour la durée du séjour, en dollars (coupures récentes) ou en euros (commission de change légèrement plus élévée), qui sont aisément changées dans les banques.

Le change "informel" dans la rue ou ailleurs, n’est guère plus intéressant et peut donner lieu à des escroqueries.

Us et coutumes

Les femmes, y compris les étrangères, doivent se couvrir la tête d’une pièce de tissu (foulard, tchador…), et porter des vêtements longs et amples, de couleurs et de dessins discrets : ceci dans tous les espaces publics. Les jambes ne peuvent être nues.

Les hommes doivent porter des pantalons longs.

Les hôtels vérifient que les couples sont mariés. Il n’est pas d’usage de se livrer en public à des démonstrations d’affection appuyées. Eviter de tendre la main à une personne de sexe opposé.

Il n’est pas possible, pour les femmes, de pénétrer dans les lieux de culte islamiques sans être recouvertes du "voile islamique", de couleur noire, couvrant cheveux et corps jusqu’aux chevilles. Pour les hommes, il convient d’avoir un pantalon long, une chemise à manches longues, et mieux vaut éviter de porter la cravate, des couleurs trop vives, des imprimés voyants. Certains lieux de culte sont interdits aux non-musulmans, parfois de façon permanente (le cas est rare), parfois aux heures de prière.

Les femmes ne peuvent, en principe, pénétrer dans les écoles coraniques.

Législation locale

L’alcool et les stupéfiants sont totalement prohibés. La détention de drogues peut amener à des peines de prison, voire à la peine capitale dans les cas les plus graves. L’état de dépendance est également considéré comme un crime.

En tout état de cause, il convient de refuser les produits interdits qui peuvent être proposés.

Climat

L’Iran bénéficie sur la plus grande partie de son territoire d’un climat très ensoleillé. Les différentes chaînes de montagnes et de grandes zones de hauts-plateaux sont couvertes de neige tout ou partie de l’hiver. La zone du Golfe persique est très chaude et très humide l’été. Les bords de la mer Caspienne sont pluvieux, dans une atmosphère semi-tropicale en été, assez froide en hiver.

Avertissement

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international ne peut, au aucun cas, être tenu responsable d’incidents qui pourraient survenir pendant un voyage.
Les informations contenues dans les pages du site internet sont susceptibles de modification et sont données à titre indicatif.
En outre, il est rappelé qu’aucune région du monde ni aucun pays ne peuvent être considérés comme étant à l’abri du risque terroriste.

Infrastructure routière

Si l’état général des routes est bon (se méfier néanmoins des déformations et dégradations de chaussée non signalées), la circulation est dangereuse en raison des comportements peu disciplinés des conducteurs, des motocyclistes et des piétons, du mauvais entretien et de la surcharge fréquente des véhicules, de la signalisation incertaine et de la faiblesse des secours d’urgence. Aussi convient-il de conduire avec prudence et d’éviter, autant que possible, de rouler la nuit hors des villes. Les locations de véhicule avec chauffeur étant bon marché, il est recommandé de recourir à cette formule (en vérifiant au préalable l’état du véhicule et, notamment, de ses pneumatiques).

L’état des routes est satisfaisant ; en revanche la signalisation est souvent insuffisante et les cartes routières contiennent parfois de sérieuses erreurs ou approximations ; l’on ne peut en particulier se fier aux indications concernant les routes non asphaltées. Le réseau autoroutier est assez développé à partir de Téhéran. Il est important de respecter la vitesse autorisée car de nombreux contrôles de vitesse sont opérés sur les autoroutes.

L’approvisionnement en carburant, très bon marché, est régulier. Le diesel, réservé aux camions, n’est pas en vente pour les voitures particulières en ville.

En cas d’accident, attendre l’arrivée de la police pour dresser un constat. A Téhéran, il est préférable d’appeler l’ambassade de France. Une assurance au tiers est indispensable.

Réseau ferroviaire

Réseau incomplet. Les trains sont lents, mais bon marché, et d’un confort acceptable sur certaines destinations : Téhéran-Machhad, Téhéran-Bandar-Abbas, Téhéran-Tabriz, notamment.

Transport aérien

Les transports aériens fonctionnent bien et desservent toutes les villes significatives de province. La flotte d’aéronefs est vieillissante mais sa maintenance est satisfaisante. Il est prudent de réserver ses billets à l’avance, étant donné la forte affluence sur ces vols.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016