Accès rapide :

Dernière minute

Irak – hors région autonome du Kurdistan

De manière générale, et compte tenu de la dégradation sensible de la situation sécuritaire dans le nord de l’Irak (hors Kurdistan) et des menaces pesant sur Bagdad, il est rappelé que tout déplacement y est formellement déconseillé. Il est recommandé aux Français qui se trouveraient dans les territoires sous le contrôle de l’insurrection et dans les zones d’affrontement de quitter ces zones.

Seules des raisons impératives, d’ordre professionnel ou personnel, doivent amener les voyageurs français à se rendre dans les gouvernorats de Bassora, Maissan, Al-Mouthanna et Dhi-Qâr, dans le sud du pays.

En tout état de cause, il convient de respecter strictement les consignes de sécurité présentées dans l’onglet "Sécurité" et de se signaler impérativement auprès des services de l’Ambassade.

Irak – région autonome du Kurdistan

La tension sécuritaire décroit ponctuellement dans le Kurdistan irakien et les combats qui se déroulaient aux limites immédiates des trois gouvernorats de Dohouk, Erbil et Soulaymanieh se sont éloignés. Il n’en demeure pas moins qu’il ne faut se rendre au Kurdistan d’Irak que pour des raisons impératives d’ordre professionnel ou personnel.

Les ressortissants français qui seraient présents dans cette région sont invités à signaler leur présence au Consulat général de France à Erbil (france.erbil-fslt [at] diplomatie.gouv.fr).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015