Accès rapide :

Dernière mise à jour le : 29 février 2016 - Information toujours valide le : 25 juin 2016

Sécurité

La situation sécuritaire reste instable et sujette à de brusques éruptions de violence. La police effectue des patrouilles dans les rues d’Honiara car les incidents ne sont pas rares. Il convient donc d’être vigilant, notamment en cas d’attroupements. Les plaisanciers qui s’arrêtent dans de petits ports peuvent être sollicités plusieurs fois pour des droits de mouillage que leur réclament les propriétaires coutumiers des lieux.

Catastrophes naturelles

Le pays se trouve dans une région de forte activité sismique, volcanique, cyclonique et sujette à des vagues meurtrières (tsunamis).
Si un tremblement de terre se produit, il est recommandé de prendre contact dès que possible avec sa famille ou ses proches afin de les tenir informés ou, en cas de difficulté, avec le Consulat général de France à Sydney.

Entrée / Séjour

Visa

Pour un séjour inférieur à trois mois, le visa est délivré à l’arrivée, sur présentation du passeport et d’un billet de retour. Un justificatif de ressources couvrant la durée du séjour peut être demandé. Une prolongation de visa peut être obtenue sur place auprès des services de l’immigration.
Chercheurs, journalistes et cinéastes doivent demander des visas adéquats, qui sont très longs à obtenir. Pour un long séjour, un permis de travail, difficile et long à obtenir, est nécessaire.

Santé

L’infrastructure hospitalière étant de piètre qualité, un rapatriement sanitaire vers Brisbane en Australie doit être envisagé en cas de problème grave.

Risque de paludisme

Mesures de protection individuelle contre les risques de piqûres de moustique (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…). En plus des mesures habituelles de prévention des piqûres, un traitement médicamenteux peut être envisagé (comme par exemple : atovaquone/proguanil, doxycyline ou méfloquine).

Plongée sous-marine

À l’attention des amateurs de plongée sous-marine, il convient de préciser qu’il n’y a pas dans l’archipel de caisson hyperbare, équipement nécessaire en cas d’accident de décompression.
Il est impératif de contracter avant le départ une assurance couvrant les frais médicaux et assurant le rapatriement sanitaire.

Zika

Les symptômes de la maladie sont généralement modérés (fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, éruptions cutanées) et sont analogues à ceux observés au cours d’autres infections virales telles que la dengue. Toutefois, la survenue de complications graves telles que des cas de microcéphalies chez des nouveau-nés de femmes enceintes infectées par le virus et de syndromes de Guillain Barré semble possible.

Au total, il est notamment recommandé à tous :

  • De respecter les mesures habituelles de prévention des piqûres de moustique (vêtements longs, répulsifs anti-moustiques, climatisation, moustiquaire), nuit et jour ;
  • De consulter un médecin en cas de fièvre survenant pendant le voyage ou dans les semaines qui suivent le retour en France.

Le Haut conseil de la santé publique recommande notamment pour :

Les femmes enceintes qui envisagent un voyage dans une zone d’épidémie de Zika :

  • d’être informées sur les embryofoethopathies et autres complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika ;
  • d’envisager, quel que soit le terme de la grossesse, un report de leur voyage ;
  • de leur rappeler, si elles ne peuvent ou ne veulent différer leur voyage, l’importance de :

* respecter les mesures de prévention des piqûres de moustique et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs ;

* éviter tout rapport sexuel non protégé pendant le voyage ;

* à leur retour, pendant la durée de la grossesse, d’éviter tout rapport sexuel non protégé avec un homme ayant pu être infecté par le virus Zika ;

* consulter un praticien en cas de signes cliniques évocateurs d’une infection Zika, pendant le voyage ou au retour.

Les femmes ayant un projet de grossesse ou en âge de procréer, qui envisagent un voyage dans une zone d’épidémie de Zika :

  • d’être informées sur les embryofoethopathies et autres complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika ;
  • d’envisager, pour les femmes désirant être enceintes, de reporter leur projet de grossesse à leur retour de voyage ou de reporter leur voyage. En cas de report de voyage, d’éviter tout rapport sexuel non protégé avec un homme ayant pu être infecté par le virus Zika ;
  • d’envisager, en cas de voyage, une contraception pendant la durée de leur voyage ou, à défaut, de leur rappeler de :

* respecter les mesures de prévention des piqûres de moustique et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs ;

* éviter tout rapport sexuel non protégé pendant le voyage ;

* à leur retour, avant et pendant la durée de la grossesse, d’éviter tout rapport sexuel non protégé avec un homme ayant pu être infecté par le virus Zika ;

* consulter un praticien en cas de signes cliniques évocateurs d’une infection Zika, pendant le voyage ou au retour.

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international rappelle que la décision d’annuler ou de maintenir un voyage à l’étranger appartient au seul voyageur.

En savoir plus :
1. Consulter les informations sur la maladie à virus Zika (site du ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes).
2. Recommandations pour les femmes enceintes (site du ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes).

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Législation locale

La vente d’alcool est réglementée, parfois interdite dans certaines provinces ou de manière ponctuelle ("Liquor ban").

L’usage des drogues est réprimé.

Infrastructure routière

Le réseau routier est limité, mal entretenu et se dégrade rapidement (pluies).

Transport aérien

Les Salomon Airlines assurent les vols intérieurs, ainsi que 4 vols par semaine à destination de Brisbane (via Santo au Vanuatu et Nadi aux Fidji) avec un avion affrété.

Our Airline assure également des vols à des tarifs intéressants entre Honiara et Brisbane.

Air Nuigini dessert l’archipel à partir de Port-Moresby deux fois par semaine.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Les détenteurs de passeports français peuvent recevoir un visa à l’arrivée (visitors permit), qui leur donne droit gratuitement à un séjour d’une durée de 30 jours, sur présentation d’un passeport en cours de validité et d’un billet de retour.

Ce type de visa peut être utilisé pour des séjours cumulés n’excédant pas trois mois sur une période de douze mois.

Une extension de visa au-delà des trois mois, et pour une période pouvant aller jusqu’à trois mois, entraîne la perception de droits (SBD$ 30/mois) et doit faire l’objet d’une demande sur un formulaire spécifique accompagné d’une photo.

Pour un séjour d’affaires dépassant 30 jours, il est nécessaire de présenter au Directeur de l’Immigration un permis de travail (work permit) obtenu auprès du Commissaire au Travail.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

Les Iles Salomon relèvent du Service Économique Régional de Tokyo :

Service Économique Régional de Tokyo - JAPON
Adresse : Ambassade de France au Japon 4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo
Tél. : +81 3 5798 6000
Télécopie : +81 3 5798 6018
Email : tokyo@dgtresor.gouv.fr
Site internet : http://www.tresor.economie.gouv.fr/se/japon

  • BAD

Les Iles Salomon sont membres de la Banque asiatique de développement (BAD), dont le site internet est consultable à l’adresse : http://www.adb.org/.

La page des Iles Salomon est consultable à l’adresse : http://www.adb.org/countries/solomon-islands/main.

  • FMI

Sites internet :

Bureau du représentant résident du FMI pour les îles du Pacifique.

Les îles Salomon et le FMI.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016