Accès rapide :

Sécurité

Criminalité

La criminalité constitue un problème persistant au Guyana, notamment à Georgetown, la capitale, où il est recommandé de ne pas se promener seul après la tombée de la nuit. Il convient également de se renseigner localement afin d’éviter, même de jour, certains quartiers à risques.

Il faut éviter de se déplacer avec des sommes d’argent importantes, des bijoux de valeur ou des documents de voyage qui pourront notamment être déposés dans le coffre mis à disposition par les hôtels. En raison de vols dans certains établissements de type « guest house », il peut être préférable de choisir les grands établissements hôteliers, mieux sécurisés.

Les voyages en province par la route doivent être organisés avec des professionnels. Il est strictement déconseillé de se trouver sur les routes après la tombée de la nuit. L’intérieur du pays, et notamment la région de Berbice, demeurent globalement à risques pour le voyageur non averti.

Des actes de piraterie parfois violents sont fréquemment signalés le long de la côte et en particulier dans la zone frontière avec le Suriname (embouchure du Corentyne). Il est déconseillé, sauf raison impérative, de naviguer dans la zone.

Manifestations

Les attroupements et manifestations, même autorisés, dégénèrent très régulièrement en violences, comme ce fût le cas le 12 octobre 2012 dans un quartier de Georgetown, la capitale. Il est par conséquent conseillé de se tenir éloigné de ceux-ci.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014