Accès rapide :

Infos utiles

Divers

Il est impératif de se munir de francs CFA avant l’arrivée en Guinée-Bissao.

Les paiements par carte de crédit et par chèque bancaire n’ont pas cours à Bissao.

Les pluies étant torrentielles pendant "l’hivernage" (juillet à septembre), la circulation de véhicules peut être fortement perturbée à Bissao et dans le reste du pays. Il n’est pas rare que certaines pistes soient totalement impraticables durant cette période.

Transports aériens

Il n’y a pas de liaison directe au départ de la France. Deux liaisons hebdomadaires directes sont assurées depuis Lisbonne.

La compagnie Royal Air Maroc assure quatre vols hebdomadaires entre Casablanca et Bissao avec, à partir de la capitale économique marocaine, de multiples correspondances.

Les liaisons aériennes avec Dakar et les autres destinations africaines sont aléatoires.

Réseau routier et déplacements

L’état du réseau routier est moyen, mais des travaux d’amélioration sont en cours. Il n’y a pas de transports publics à Bissao. Le mode de déplacement courant est le taxi individuel ou collectif. Il faut être prudent dans le choix du véhicule et du chauffeur et éviter de circuler la nuit.

Archipel des Bijagos

Il n’y a pas de liaison aérienne officielle entre le continent et les îles de l’archipel des Bijagos. Il peut arriver que des avions privés se posent sur l’île de Bubaque. Il est possible d’utiliser la voie maritime au départ de Bissao, mais il est fortement déconseillé de partir en mer à bord de pirogues. Certains campements destinés à recevoir des touristes peuvent mettre à leur disposition des bateaux aux normes équipés pour la navigation en haute mer avec des équipages compétents.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016