Accès rapide :

Sécurité

Les déplacements sont formellement déconseillés dans les deux régions séparatistes géorgiennes qui échappent au contrôle du pouvoir central (Abkhazie et Ossétie du Sud) ainsi que dans les zones proches des lignes de démarcation avec les régions sécessionnistes. Au regard de la loi géorgienne, toute personne pénétrant dans ces régions depuis le territoire de la Fédération de Russie s’expose à des poursuites pénales en Géorgie.

Recommandations générales

Le reste du pays, ainsi que la capitale Tbilissi ne posent pas de problèmes de sécurité majeurs quoique la délinquance ordinaire (vols, cambriolages) n’épargne pas la Géorgie. De manière générale, la prudence est de mise lors de tout déplacement nocturne, en particulier lorsque l’on est seul.

Bien que la criminalité ait considérablement diminué en Géorgie, on continue de relever des agressions contre des étrangers de passage, dont certaines prennent parfois un tour violent. Il est recommandé d’observer une certaine prudence dans le choix de ses fréquentations (lieux, personnes).

- En Kvemo Kartlie, peuplée en majorité de Géorgiens d’origine azeri, et en Samtskhe Javakhetie, habitée par une population d’origine arménienne, la langue russe, bien qu’elle soit en régression, reste la langue de communication.

- Les ressortissants œuvrant au sein d’organisations non gouvernementales, en tant que bénévoles d’associations, etc. sont invités à se signaler à leur arrivée en Géorgie auprès de l’ambassade de France.

Risque sismique

La Géorgie est située dans une région d’activité sismique. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, vous pouvez consulter la fiche réflexe de ce site qui est consacrée à ce sujet rubrique " A savoir ".

Les recommandations de base sont les suivantes :

A l’intérieur :
- s’éloigner des fenêtres, des murs extérieurs, de tout meuble, tableau, luminaire susceptibles de se renverser ;

- s’abriter sous une table solide ou tout meuble résistant ou rester debout sous un encadrement de porte ;

A l’extérieur :
- s’efforcer d’atteindre un espace libre, loin des arbres, poteaux électriques, murs ou bâtiments ;

- dans la voiture, s’arrêter au bord de la route et attendre à l’intérieur la fin des secousses.

Dans tous les cas, il faut conserver son calme, suivre les instructions données et attendre les secours, si nécessaire. Tout séisme important est suivi d’une série de secousses secondaires.

Si un tremblement de terre se produisait lors d’un séjour touristique, il est recommandé à nos ressortissants de prendre immédiatement contact avec leurs familles ou leurs proches afin de les rassurer sur leur sort ou, le cas échéant, en cas de problème de communication avec l’extérieur, avec l’Ambassade de France.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014