Accès rapide :

Infos utiles

Us et coutumes

Les Américains étant généralement très respectueux de la loi, le même respect est attendu des touristes qui sont appelés à se conformer scrupuleusement aux réglementations en vigueur.

Avec la police, il est impératif de ne pas faire de fausses déclarations, de ne pas élever la voix, et d’éviter les gestes brusques ou agressifs. En cas de litige, il convient d’alerter le Consulat général compétent pour la circonscription concernée.

Les Américains sont très tolérants en matière vestimentaire. Cependant, le monokini est formellement proscrit, même pour les petites filles. Les enfants, bébés compris, doivent porter un maillot (changer un nourrisson en public peut choquer, comme allaiter en public dans certains cas).

Il est recommandé d’adopter une attitude réservée à l’égard des personnes du sexe opposé.

Des propos, attitudes ou plaisanteries, anodins dans les pays latins, peuvent mener au tribunal. Les plaintes pour harcèlement sexuel peuvent également être déposées contre les mineurs. Les enfants doivent utiliser, comme les adultes, les toilettes correspondant à leur sexe (il existe des « toilettes familiales » dans certains lieux publics comme les aéroports, permettant à un parent seul de s’occuper d’un jeune enfant, fille ou garçon).

Dans de nombreux États, la détention d’armes à feu est autorisée et courante. Les visiteurs doivent donc, en toute circonstance, garder leur calme et leur sang-froid.

Législation locale

Tabac

La vente de tabac est interdite aux moins de 21 ans et l’acheteur peut être amené à prouver son âge. Il est interdit de fumer dans de nombreux lieux publics : transports en commun, bureaux, restaurants.

Alcool

La consommation d’alcool, bière incluse, est interdite en public (rue, véhicule, terrasses de café). Toute bouteille doit être transportée dans un sac opaque. Dans certains endroits, avoir dans un véhicule une bouteille de vin ou d’alcool ouverte est prohibé. La vente d’alcool est interdite aux moins de 21 ans et l’acheteur peut être amené à prouver son âge en fournissant une pièce d’identité.

La conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise d’une drogue (driving under influence : "DUI") est sévèrement réprimée dans tous les États-Unis d’Amérique (retrait du permis de conduire, lourde amende, voire peine de prison). Outre les peines requises qui peuvent en cas d’homicide par imprudence atteindre 25 ans de prison, les mises en liberté provisoire sont le plus souvent conditionnées au versement de cautions atteignant des sommes vertigineuses. Ces peines sont aggravées en cas de refus de se soumettre à un alcootest. Les taux d’alcoolémie autorisés varient selon les États (0,08% dans 15 États et 0,10% dans 33 États).

Drogues

Les autorités américaines sont extrêmement vigilantes. Même en quantité infime, la possession de stupéfiants est synonyme d’arrestation et d’incarcération (risque d’emprisonnement de plusieurs mois), puis d’expulsion, assortie de l’interdiction de pénétrer sur le territoire américain pendant plusieurs années. Dans tous les cas, des frais d’avocats et des amendes se montant à plusieurs milliers de dollars sont à prévoir. La possession, même en quantité infime, de stupéfiants signifie arrestation et incarcération (risque d’emprisonnement de plusieurs mois), puis expulsion avec, pour conséquence, l’interdiction de pénétrer sur le territoire américain pendant plusieurs années. Dans tous les cas, cela entraîne des frais d’avocats et d’amende se montant à plusieurs milliers de dollars. Toute personne détenant sciemment ou intentionnellement des stupéfiants est passible de peines pouvant aller de 1.000 USD à 1 an de prison (20 ans maximum en fonction des quantités et des antécédents). Toute personne condamnée pour trafic de stupéfiants est passible de peines de prison (entre 20 ans et la perpétuité) et d’amendes pouvant atteindre 20 millions de dollars.

Relations sexuelles

Le fait d’avoir ou de tenter d’avoir des relations sexuelles avec un mineur constitue une infraction punie par la loi. La législation réprime sévèrement toute forme d’utilisation, d’encouragement, de persuasion ou de contrainte de mineurs dans la production et la diffusion d’images à caractère sexuel explicite, par des moyens traditionnels ou électroniques. Bien que la prostitution ne soit pas un délit en soi, la proposition de relations sexuelles tarifées fait tomber son auteur et le ou la prostitué(e) concerné(e) sous le coup de la loi.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014